La spasmophilie est un état de souffrance neuromusculaire qui provoque des crises d’anxiété et des palpitations. Ces symptômes seraient le résultat d’encrassage de l’organisme par des toxines étrangères. Ces toxines s’accumulent dans les cellules nerveuses et musculaires et en perturbent le fonctionnement. On parle d’irritabilité neuromusculaire.

Tant que les toxines sont présentes dans les cellules nerveuses, les crises de spasmophilie auront lieu.

Il est donc nécessaire de supprimer les toxines des cellules nerveuses et musculaires.

Une crise de spasmophilie se déclenche pendant une période de stress et la consommation d’alcool, de cigarettes et de cannabis peuvent créer une paranoïa qui peut également déclencher une crise.

Les causes de la spasmophilie 

La spasmophilie est donc due aux toxines, mais d’où viennent-elles ? Comment ces toxines entrent dans notre organisme ?
La réponse à cette question est toute simple, puisqu’il s’agit simplement de l’alimentation. Les aliments transformés et les viandes contiennent des toxines qui une fois injectées se collent aux parois de nos intestins et s’y accumulent.

Les intestins deviennent poreux et avec le temps et l’accumulation en masse, les toxines se créent un passage vers notre organisme. Elles atteignent ainsi notre système sanguin et se propagent partout dans notre corps. Les toxines se fixent ensuite sur notre système nerveux et musculaire ce qui entraîne la spasmophilie.

Il est important d’identifier la cause de la spasmophilie car elles peuvent être d’ordre :

  • intestinale/digestive
  • de l’anxiété
  • ORL (vertiges)

Les Symptômes de la Spasmophilie

Si vous êtes brutalement pris d’une panique excessive accompagnée :

  • d’essoufflements,
  • de palpitations,
  • de sueurs froides,
  • de peurs incontrôlables
  • champs de vision qui se réduisent,
  • respiration qui se bloque.

Lors d’une crise le patient est souvent surpris et ressent la peur de mourir, ou de devenir fou et de perdre le contrôle, il pense à une crise cardiaque. Et ces crises peuvent également rendre le patient de plus en plus anxieux, il a peur de refaire une crise, et ne pas pouvoir se contrôler.

Il est possible que cela arrive fréquemment et sans raison apparente, les crises d’angoisse cachent souvent un trouble de l’anxiété.

Ces symptômes sont une réaction du système limbique qui gère nos émotions et notre mémoire.

Les glandes surrénales produisent les hormones du stress, l’adrénaline et le cortisol qui mettent tout l’organisme sous tension ; le flux sanguin, le rythme cardiaque qui s’accélère, la transpiration qui augmente, la respiration qui s’accélère et les muscles qui se contractent. La crise peut durer de quelques minutes à une heure et entraine une grande fatigue.

Il est possible d’apprendre un contrôler ces crises et il existe des traitements.

spasmophilie soigner

Les traitements contre la Spasmophilie 

Il n’existe pas de traitement unique pour traiter la spasmophilie car les causes de la réaction divergent.

La spasmophile est un terme français qui n’est pas d’ailleurs vraiment reconnu mondialement, on parle plutôt de crises d’angoisse. Pourtant il est possible de faire des crises de spasmophilie qui ne sont pas liées à l’angoisse. Bien que la majorité des patients atteint de spasmophiles ont ensuite peur de refaire des crises et deviennent anxieux.

Ce qui les plonge dans un cercle sans fin.

Dans ce cas, un traitement psychiatrique ou psychologique et des antidépresseurs peuvent être considérés pour un traitement à court terme.

Mais consulter un psychologue spécialisé dans les thérapies cognitives et comportementales peut vraiment vous aider sans avoir recours à un traitement médicamenteux.

Des séances de respirations et de méditations sont nécessaires pour se calmer et vaincre son anxiété, une hygiène de vie saine et la pratique d’un sport régulier peuvent également améliorer considérablement votre état.

Pour traiter la spasmophilie de cause intestinale et digestive vous pouvez prendre le problème à la source et surveiller votre alimentation. En supprimant la cause vous stopperez les conséquences. En changeant votre mode alimentaire, la paroi de votre intestin va se désencrasser, et votre corps se détoxifier, vous serez moins sujet à l’anxiété et à la spasmophilie.

Que faire quand une crise de spasmophilie arrive ?

Dès les premiers symptômes de fourmillements, d’étouffement et de manque d’air, asseyez-vous et respirez lentement et profondément en gonflant votre ventre.

Si cela ne passe pas, respirer dans un sac pour inhaler du gaz carbonique et corriger l’hyperventilation de votre respiration trop rapide lors du malaise. Prendre des compléments alimentaires de magnésium peut également vous aider.

Anticiper, Détecter et Agir contre les Crises de Spasmophilie
1 (20%) 1 vote

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments