La jaunisse du nourrisson, est aussi appelé ictère physiologique, ce n’est pas une maladie et elle n’est pas contagieuse. Il s’agit d’une réaction physiologique d’adaptation à la vie en dehors du ventre maternel. La jaunisse du nourrisson est courante et elle atteint plus de 50% des nouveau-nés, ce chiffre augmente chez les prématurés, les bébés légers et dans le cas de figure où la mère est diabétique ou stressée.

Bien que la jaunisse soit une réaction du corps banale, elle demande une grande vigilance.

Elle peut apparaître dès le deuxième ou troisième jour de la vie d’un bébé, et devenir plus intense jusqu’au 5ème jour puis elle peut passer naturellement ou après un traitement adapté.

Soyez rassuré.e votre bébé est attentivement surveillé pendant votre séjour à la maternité. Votre sage-femme procède à un examen complet de votre enfant dès son premier bain, si elle observe un changement de couleur de peau lié à la jaunisse, elle avertira les médecins qui prendront des mesures immédiatement.

Pour mieux comprendre cette physiologie il est important de savoir d’où vient la jaunisse, quels en sont les symptômes, et comment traiter la jaunisse chez le nourrisson.

Les causes de la jaunisse du nourrisson  

La jaunisse du nouveau-né est la réaction naturelle du corps du bébé qui essaie de détruire l’excès de ses globules rouges, ce qui provoque une augmentation soudaine du taux de bilirubine responsable de la pigmentation jaunâtre de la peau du bébé.

En effet le bébé (surtout si il est prématuré) peut présenter un excès de globules rouges à la naissance qui était seulement nécessaire au développement du fœtus.

Maintenant que le bébé est né, il n’a plus besoin de cet excès de globule rouge et son corps va essayer de l’éliminer.

L’excès de bilirubine va donc être éliminé par le foie « tout neuf du bébé» qui est encore un peu faible, ce qui va provoquer des selles qui prendront une teinte blanchâtre, jaunâtre ou grisâtre.

Le taux de bilirubine reviendra ensuite à la normale dans les semaines qui suivent et ne laissera aucune séquelle  à l’enfant.

La jaunisse peut aussi être liée à l’allaitement si le lait maternel est trop chargé en hormones, acides gras ou enzymes qui empêchent le nourrisson d’éliminer son excès de bilirubine par le foie.

Ce type de jaunisse survient environ 1 semaine après la naissance et peut durer jusqu’à 2 mois. Ceci ne veut pas dire que le lait de la mère est mauvais pour l’enfant, en général, l’allaitement peut-être poursuivit sauf si votre médecin vous le déconseille.

La jaunisse liée à une défaillance du foie demande une attention particulière, il est possible que le foie soit enflammé ou obstrué, et que le bébé présente d’autres symptômes comme l’irritabilité, des selles particulièrement blanches, une urine foncée et un teint verdâtre ou cuivré de la peau du bébé. Il est important de traiter ce type de jaunisse en urgence pour éviter que le foie soit endommagé à long terme.

jaunisse nourrisson symptomes

Les symptômes de la jaunisse du nourrisson :

Cette condition survient dans les 24 à 48 heures après la naissance de l’enfant, et dure environ 1 à 2 semaines. Elle se détecte via les symptômes suivants.

  • Une peau jaunie : il arrive que la teinte jaune soit masquée par les rougeurs de votre bébé, pour cela il suffit de presser la peau tout doucement pour faire circuler le sang et voir si la peau présente une coloration jaune particulière.
  • Le blanc des yeux : le blanc des yeux du nourrisson devient jaune.
  • Les gencives : il arrive que les gencives jaunissent aussi.

Toutes ces parties du corps sont minutieusement surveillées par vos infirmières et sages-femmes dès la naissance de votre enfant.

Une fois rentrer chez vous, continuez à être très attentive au développement de votre enfant et si vous observer un de ces symptômes, prenez un rendez-vous avec votre médecin.

  • Le bébé n’a pas d’appétit, il est faible et somnolent
  • Il a perdu 10% de son poids de naissance
  • Ses selles sont décolorées

Comment traiter la jaunisse du nourrisson ?

Il est important d’être très vigilant et traiter la jaunisse au plus tôt surtout chez les prématurés où l’augmentation de bilirubine pourrait causer des dommages au cerveau et entraîner la surdité, une forme de paralysie cérébrale ou un retard intellectuel. Heureusement ces cas sont très rares et les hôpitaux et maternités sont très vigilants.

La plupart des jaunisses n’ont pas besoin de traitement particulier, dans le cas d’une jaunisse rare et particulière votre médecin procèdera à des examens supplémentaires.

Il existe différents traitements possibles :

  • Le traitement par photothérapie, ou le nourrisson est placé sous une lampe fluorescente qui favorise l’élimination de bilirubine, ce traitement dure plusieurs jours avec une exposition de plusieurs heures par jour.
  • Des anticorps par intraveineuses ou transfusions sanguines peuvent être administrées dans le cas où le sang de l’enfant est incompatible avec celui de la mère.

Il est important d’alimenter votre bébé 8 à 12 fois toutes les 24 heures avec du lait maternel. Si votre bébé doit être hospitalisé, utilisez un tire-lait afin de lui préparer ses bouteilles pour son séjour à l’hôpital. Essayez de rester au maximum près de votre enfant et de séjourner avec lui à l’hôpital.

Votre présence, votre toucher et votre voix sont essentiels pour une guérison plus rapide de votre enfant mais aussi pour le rassurer et veiller à sa sécurité émotionnelle.

Prévention de la jaunisse du nourrisson 

Il n’existe pas de prévention de la jaunisse chez le nouveau-né mais un dépistage est possible à sa naissance afin d’évaluer les risques et d’intervenir le plus rapidement possible si cela est nécessaire. Ce dépistage évite des conséquences rares mais existantes et qui peuvent être permanentes pour le foie ou le cerveau de l’enfant dans le cas de jaunisses graves.

Si vous rentrez chez vous dans les 24 heures après la naissance de l’enfant il est conseillé de faire le test de dépistage du taux de bilirubine dans les 3 à 5 jours qui suivent l’accouchement. Vous serez ainsi rassurée ou préparée.

Nourrir votre bébé au sein dès les premières heures de sa naissance permettra de réduire les risques de jaunisse, votre bébé aura alors l’énergie nécessaire pour permettre à son foie de traiter le surplus de bilirubine, booster son système immunitaire et éliminer le surplus de bilirubine.

Jaunisse du nourrisson : causes, symptômes et traitement du nouveau né
5 (100%) 7 votes

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments