Quel est le taux normal de cholestérol LDL à avoir ?

Il faut surveiller son taux de cholestérol surtout lorsque l’on a passé 40 ans. Avec l’âge le taux de cholestérol a tendance à augmenter. Cela n’est pas forcément mauvais. Ce qu’il faut surveiller de près c’est notre taux de cholestérol-LDL, c’est-à-dire celui que l’on qualifie de « mauvais cholestérol ».

Nous allons découvrir pourquoi il est qualifié de la sorte et quel taux il est recommandé d’avoir et celui qu’il ne faut pas dépasser.

Le mauvais cholestérol

En réalité bon et mauvais cholestérols désignent la même molécule. Il n’existe pas deux types de cholestérol. Ce qui change c’est la façon dont il va être transporté et à quel moment il intervient dans notre organisme.

La grande majorité de notre cholestérol est fabriqué par notre foie. Il va servir principalement comme composant des membranes cellulaires. Pour atteindre les cellules, ce cholestérol va être transporté depuis le foie par les lipoprotéines de basse densité (LDL). Si on les appelle « mauvais cholestérol », c’est simplement parce que c’est au cours de cet acheminement que du cholestérol peut se déposer dans les vaisseaux sanguins.

A ces dépôts vont venir s’ajouter d’autres substances qui risquent de bloquer la circulation du sang dans l’artère. Ce qui risque de déboucher sur une maladie cardiovasculaire. Heureusement, les lipoprotéines de haute densité (HDL) ont pour rôle de venir récupérer les dépôts de cholestérol afin de les transporter jusqu’au foie où ils seront détruits. On les qualifie de « bon cholestérol ».

En réalité le mauvais cholestérol n’est pas si mauvais puisque c’est lui qui doit venir renforcer nos cellules. Cependant, quand le taux de cholestérol-LDL est trop élevé (hypercholestérolémie), les HDL ne pourront pas venir récupérer tous les dépôts.

Le taux recommandé

En France le taux de cholestérol-LDL moyen est de 1,28 g par litre de sang. Cette moyenne est plutôt bonne. Elle est en dessous du taux qu’il est recommandé de ne pas dépasser, c’est-à-dire 1,6 g/L. En France, environ 19 % de la population a un taux de cholestérol-LDL supérieur à 1,6 g/L.

Néanmoins, on parle réellement d’hypercholestérolémie lorsque le taux est supérieur à 1,9 g/L chez un adulte, et 1,6 g/L chez un enfant.

Cependant, selon les personnes le taux de cholestérol-LDL qu’il est recommandé de ne pas dépasser peut varier. Tout dépend du niveau de risque cardiovasculaire de la personne, c’est-à-dire si elle présente d’autres troubles augmentant le risque de maladies cardiovasculaires.

  • Pour les personnes présentant un risque modéré, il est conseillé que le taux de cholestérol-LDL ne dépasse pas 1,15 g/L.
  • Pour les personnes à haut risque, la recommandation est d’avoir un taux inférieur à 1 g/L.
  • Finalement, pour les personnes à très haut risque, il est recommandé que le taux soit en dessous de 0,7 g/L.

Le cholestérol n’est pas le seul facteur entrant en jeu dans les maladies cardiovasculaires. Au contraire, il semblerait qu’il ne soit pas si influent qu’on ne le pensait. Une mauvaise hygiène de vie et une mauvaise alimentation seraient plus dangereuses. Il est notamment conseillé de ne pas fumer et de pratiquer régulièrement une activité physique.

Quel est le taux normal de cholestérol LDL à avoir ?
5 (100%) 1 vote