20

Vous souhaitez vous protéger et ne savez pas par où démarrer ?

Nous vous donnons des réponses claires et précises à toutes vos questions sur le sujet et vous aidons à choisir et acheter la pilule contraceptive qui s’adaptera le mieux à vos besoins.

Qu’est ce que la pilule contraceptive ?

Quand il s’agit de choisir sa contraception, la pilule contraceptive, apparue en 1956, est aujourd’hui utilisée par 2 femmes sur 3 en France, âgées de 18 à 50 ans, ce qui en fait le moyen de contraception le plus utilisé pour contrôler à la fois l’ovulation et le cycle menstruel.

Il existe des centaines de pilules différentes sur le marché, toutes plus ou moins validées par des études scientifiques.

Les plus prescrites en France et les plus prises sont toutefois les pilules minidosées ou micro dosées.

Elle agissent de la façon suivante : blocage de la libération des ovules afin de rendre l’ovulation impossible et épaississement de la glaire cervicale visant à empêcher le passage des spermatozoïdes. Ces 2 éléments viennent empêcher la fixation de l’œuf et donc la possibilité de tomber enceinte.

Top 5 des pilules les plus prescrites 

Ce classement est basé sur le nombre de ventes réalisées en France. Il ne signifie pas que vous devez obligatoirement choisir l’une de ces marques, seulement que ce sont celles qui sont le plus prescrites dans l’hexagone.

Pilule Diane 35

Acheter diane 35Diane 35 est principalement prescrite dans le cadre de traitement contre l’acné et la pilosité excessive chez la femme. Elle peut cependant agir comme contraceptif, et est efficace à 99%.

Elle est vendue en plaquette de 21 comprimés ronds biconvexes enrobés beiges. Non recommandée si vous souffrez de migraines régulières durant les règles.

Pilule Cerazette

acheter pilule cerazetteCerazette  est considérée comme efficace à plus de 99%. Elle est « monocomposée », c’est-à-dire qu’elle ne contient qu’un seul composant, le progestatif.

Grâce à l’absence d’oestrogènes dans sa composition, Cerazette est plus sûre pour les femmes qui allaitent, ainsi que pour les femmes de plus de 35 ans qui fument. Vendue en plaquette de 28 comprimés.

Pilule Jasmine

pilule jasmineJasmine (Yasmin) est une pilule contraceptive de 4eme génération.

Elle est efficace à 100% et est vendue en plaquette de 21 comprimés jaunes pâle, ronds avec les lettres « DO » estampées sur l’une des faces. Elle offre une contraception immédiate lorsqu’elle est prise le premier jour des règles.

Pilule Minidril

acheter minidrilMinidril est l’une des plus prescrites en France, notamment dû à son taux de protection estimé à 100%. Elle est vendue en plaquette de 21 comprimés blancs.

Elle offre une contraception immédiate lorsqu’elle est prise le premier jour des règles, et doit être prise chaque jour à heure régulière.

Pilule Qlaira

pilule qlairaQlaira est cconsidérée comme efficace à 99%. Elle est surtout connue, et recommandée par les gynécologues car c’est la première pilule contraceptive bio (à base d’estrogène naturel) sur le marché.

Elle est vendue en plaquette de 28 comprimés  : jaune foncé : 2, rouge : 5, jaune clair : 17, rouge foncé : 2, blanc : 2.

Les grandes familles de pilules :

  • La pilule contraceptive MINI-DOSÉE (oestro-progestative) :

Aussi appelée pilule combinée, elle se compose, comme son nom l’indique de 2 hormones différentes : un oestrogène de synthèse (l’éthinyl-oestradiol) et un progestatif de synthèse. Son dosage peut varier selon la pilule choisie (50, 35, 30, 20 ou 15 microgrammes).

Elle est généralement vendue sous forme de plaquette de 21 comprimés, à démarrer dès le 1er jour de vos règles. Une pause de 7 jours est à observer entre 2 plaquettes (au moment de vos menstruations), puis vous devez recommencer la prise dès le 8ème jour (Certaines sont vendues en plaquettes de 28 comprimés, qu’il est donc possible d’enchaîner sans interruption).

Ses avantages :

  • Elle a l’avantage d’être généralement mieux tolérée
  • Elle a tendance à rendre les menstruations moins longues, moins abondantes et surtout moins douloureuses
  • Elle permet de trouver une certaine régularité dans son cycle
  • Aussitôt que vous arrêtez sa prise vous retrouver un cycle totalement normal.

Ses inconvénients :

  • Certaines marques ont tendance à provoquer une prise de poids légère, des crises d’acnée et provoquer de la rétention d’eau. Seul un médecin pourra vous aider à anticiper cela en analysant vos antécédents médicaux.
  • En format 21 comprimés, il est nécessaire de ne pas oublier une prise pour restée protégée.
  • Des cas d’accidents cardio-vasculaire sont répertoriés. L’avis d’un médecin est donc important avant de choisir votre pilule.
  • Elle est contre-indiquée si vous fumez.

Dans tous les cas, l’avis d’un médecin est nécessaire pour vous aider à choisir une contraception orale adaptée à votre organisme et vos antécédents médicaux !

  • La pilule contraceptive MICRO-DOSÉE (progestative) :

Contrairement à la première, celle-ci ne contient qu’un seule type d’homme : le progestatif, qui peut-être composé soit de désogestrel, soir de lévonorgestrel, et dont le dosage varie selon les marques de pilules.

Elle est systématiquement vendue sous forme de plaquette de 28 comprimés, à démarrer le 1er jour de vos règles, et se prend donc en continu, sans interruption entre 2 plaquettes. Les règles surviennent alors lors de la dernière semaine de prise de la pilule.

Ses avantages :

  • Elle est généralement bien tolérée, quel que soit votre profil.
  • Son format plaquettes de 28 comprimés à prendre en continu aide à ne pas « louper » la reprise de sa pilule après la semaine de menstruations
  • Tout comme les précédentes, son effet s’arrête dès l’arrêt de la prise de pilule.

Ses inconvénients :

  • Elle peut provoquer des petits saignements (spotting), et entraîner des règles tellement faibles que vous pouvez penser ne pas en avoir
  • Certaines marques ont tendance à provoquer une prise de poids légère, des crises d’acnée et provoquer de la rétention d’eau. Seul un médecin pourra vous aider à anticiper cela en analysant vos antécédents médicaux.

Comme pour les mini-dosées, l’avis d’un médecin est nécessaire pour vous aider à choisir une micro-dosée adaptée à votre organisme et vos antécédents médicaux !

  • Les pilules contraceptives séquentielles :

Elles sont un mix entre micro-dosées et mini-dosées. Les premiers comprimés de chaque plaquette sont ainsi uniquement constituées d’oestrogènes, puis les suivants contiennent à la fois les œstrogènes ET l’hormone progestative.

Ce modèle alterné est censé reproduire de façon plus naturelle le cycle menstruel de production d’hormones chez la femme.

Les différentes générations de pilules 

Il en existe 4 à ce jour. Chaque génération de pilule correspondant à une évolution en termes de dosage, et de progestatifs les composant. Chaque nouvelle génération est censée « évoluer » vers un confort renforcé pour les utilisatrices, en diminuant les effets secondaires.

  • Pilules de 1ère Génération

Elles ont presque disparu du marché. Les 2 dernières encore disponibles à la vente ET remboursées par la sécurité sociale sont la Triella (aussi connue et vendue sous le nom Loestrin) et la Noriday.

La première génération était réputée pour son dosage élevé en œstrogènes (la noréthistérone, toujours vendue séparément pour « zapper » les règles), et pour ses effets secondaires assez désagréables tels que les nausées, les migraines, ou encore le gonflement des seins.

Voir toutes les pilules de première génération

  • Pilules de 2ème Génération

Nouvelle génération, et changement de progestatif, avec l’apparition du lévonorgestrel qui a été incorporé afin de réduire les effets secondaires les plus gênants des pilules de 1ère génération.

Elles sont toujours largement prescrites et appréciées par les utilisatrices. Parmi les plus connues, citons Adepal, Trinordiol, et Daily Gé. Mais les plus prescrites et vendues en France demeurent Leelo Gé, Minidril et Microgynon.

Toutes les 3 très bien tolérées, elle sont particulièrement adaptées aux femmes souffrant de règles douloureuses (dysménorrhées), auxquelles peuvent s’ajouter des ménorragies (règles abondantes) et de l’hyperménorrhée (durée allongée de menstruation).

Voir toutes les pilules de deuxième génération

  • Pilules de 3ème Génération

Vient ensuite la troisième génération, qui marque l’arrivée d’un dérivé synthétique en lieu et place des progestatifs précédents (gestodène, désogestrel, norgestimate et dienogest). Cette génération a pour objectif de réduire les effets secondaires des générations précédentes, à savoir les crises d’années, les douleurs à la poitrine et les nausées.

Les pilules de 3ème génération les plus connues sont sans aucun doute Diane 35 (à l’origine considérée comme un anti-acnéique), Mercilon (connue pour ses effets contre l’endométriose), et Cerazette, l’une des plus vendues en France.

Voir toutes les pilules de troisième génération

  • Pilules de 4ème Génération

Enfin, la quatrième génération, et donc la plus récente à apparaître sur le marché, est crée à base d’un progestatif de synthèse totalement neuf (drospirénone ou chlormadinone). Encore une fois, elles sont censées agir particulièrement contre l’acné, mais elles ont aussi la particularité d’être moins dosées en hormones, et donc d’avoir moins d’effets secondaires désagréables pour les utilisatrices.

Les pilules les plus connues de cette génération sont la Jasmine (et ses effets diurétiques intéressants pour réduire rétention d’eau et hypertension), mais aussi la Qlaira, première pilule 100% naturelle et également parmi les plus vendues en France.

Voir toutes les pilules de quatrième génération

La liste complète des pilules disponibles en France

Le guide ci-dessous vous permet de comparer et obtenir plus d’informations sur les pilules les plus connues. Elles sont classées selon leur génération. Vous pouvez accéder à la fiche complète de certaines pilules en cliquant sur leur nom.

Toutes les pilules de 1ère génération

Toutes les pilules de 2ème génération

Toutes les pilules de 3ème génération

  • Mercilon
  • Micronor
  • Minesse
  • Minulet
  • Moneva
  • Optinesse
  • Perleane C
  • Phaeva
  • Sylvian
  • Triafemi
  • Tricilest
  • Tri-Minulet
  • Varnoline C
  • Varnoline continu

Toutes les pilules de 4ème génération

  • Belanette
  • Belara
  • Convuline
  • Drospibel
  • Ethinyl/Drosp. Bgao.
  • Jasmine

Comment fonctionne la contraception orale, et comment empêche-t-elle de tomber enceinte ?

Texte ou vidéo, vous avez le choix :


La contraception orale agit à 3 niveaux différents pour empêcher la grossesse :

  1. En bloquant l’ovulation : dans votre corps, il existe 2 hormones responsables de l’ovulation mensuelle (l’hormone folliculo-stimulante (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH)). En diminuant la concentration dans votre sang de ces hormones, les pilules combinées vont empêcher cette ovulation, et donc réduire le risque de tomber enceinte. Les pilules progestatives n’agiront pas à ce niveau.
  2. En barrant la route aux spermatozoïdes : le progestatif va contribuer à l’épaississement de votre glaire cervicale de façon à la rendre impénétrable par les spermatozoïdes masculins, et donc empêcher toute fécondation.
  3. En rendant la nidation impossible : enfin, les pilules combinées agissent également au niveau de la muqueuse utérine en rendant celle-ci inapte à l’implantation d’un embryon.

Ces effets combinés permettent de faire de la pilule contraceptive l’un des moyens de contraception les plus sûrs à utiliser.

Posologie : comment prendre votre pilule ?

Le mode de prise varie selon les marques, selon que votre plaquette contienne 21 ou 28 comprimés. Et forcément, surtout la première fois, tout cela peut paraître un peu compliqué !

De manière générale, la plaquette doit être démarrée au premier jour des règles pour offrir une protection immédiate. Tout démarrage tardif entraîne l’absence de protection pour une durée d’environ une semaine durant laquelle le préservatif sera votre meilleur ami pour éviter de tomber enceinte !

  • Pour les plaquettes de 21 comprimés :

Seules pilules mini-dosées se présentent sous la forme de plaquettes de 21 comprimés.

  • Prenez la première pilule le 1er jour de vos règles. Un conseil : notez ce jour dans votre téléphone ou dans un carnet, car c’est ce jour là que toutes vos futures plaquettes devront démarrer !
  • Prenez votre comprimé tous les jours durant 21 jours, à heure fixe si possible, pour éviter tout oubli. Un rappel sur votre téléphone, ou l’association « prise de pilule – action quotidienne » peut vous aider (exemple : là prendre juste après s’être brossé les dents, au moment du coucher, etc…).
  • Arrêtez tout le 22ème jour, et observez une pause de 7 jours durant lesquels vos règles se manifesteront.
  • Dès le 8ème jour, redémarrez une plaquette, et répétez le tout !

Vous serez protégée tout au long de la prise, mais également durant la semaine de « pause ». Il convient de bien reprendre la prochaine plaquette dès le 8eme jour. En cas d’oubli supérieur à quelques heures, vous ne serez plus protégée correctement.

  • Pour les plaquettes de 28 comprimés :

Selon les marques, il se peut que votre pilule, qu’elle soit mini-dosée ou micro-dosée se présente en plaquette de 28 comprimés.

  • Prenez la première le 1er jour de vos règles. Un conseil : notez ce jour dans votre téléphone ou dans un carnet, car c’est ce jour là que toutes vos futures plaquettes devront démarrer !
  • Prenez votre comprimé tous les jours durant 28 jours, à heure fixe si possible, pour éviter tout oubli. Un rappel sur votre téléphone, ou l’association « prise de pilule – action quotidienne » peut vous aider (exemple : prendre la pilule juste après s’être brossé les dents, au moment du coucher, etc…).
  • A la fin de la plaquette, enchaînez directement le 29ème jour avec une nouvelle plaquette, sans observer de pause entre les 2.

Ici aussi, vous serez protégée tout du long. Notez cependant q’en cas d’oubli de pilule supérieur à quelques heures, vous ne serez plus protégée correctement et devrez adopter une contraception alternative jusqu’au prochain cycle.

Prescription, ordonnance et remboursement de la pilule

Sauf cas précis (jeune fille mineure) il est obligatoire d’avoir une ordonnance pour obtenir cette contraception. Celle-ci peut-être obtenue auprès d’un médecin traitant, mais aussi auprès d’une sage-femme ou de votre gynécologue. Notez cependant que quel que soit le choix, il convient, pour bénéficier d’un remboursement maximal, d’avoir déclaré un médecin traitant.

Sans prescription, aucune pharmacie ne pourra vous délivrer votre pilule contraceptive. Sachez qu’il est également possible d’obtenir cette ordonnance en ligne sur le site de notre pharmacie partenaire agréée.

La plupart des pilules sont aujourd’hui remboursées à hauteur de 65% par la sécurité sociale. Cependant, depuis 2001, et les différents scandales liés à la prise de pilules de 3ème et 4ème génération, celles-ci ne sont plus (ou presque) remboursées. Seules celles de 1ère et onde génération sont quasiment toutes couvertes.

Cas spécifique : depuis janvier 2014, les jeunes filles mineures de plus de 15 ans peuvent obtenir une contraception orale gratuite, mais également bénéficier du tiers payant sur la part obligatoire lors d’une consultation ou d’examens médicaux liés à l’obtention de leur moyen de contraception.

Avantages et limites de ce mode de contraception :

Les principaux avantages sont les suivants :

  • Si vous suivez le traitement correctement, la pilule contraceptive est efficace à plus de 99,9% contre les grossesses.
  • Elle aide à réguler le système hormonal, vous permettant ainsi de ne plus souffrir de poussées hormonales incontrôlées.
  • Votre cycle menstruel est régularisé et les règles sont moins abondantes et surtout plus régulières.
  • Le cycle menstruel étant artificiellement créé par la pilule contraceptive, les symptômes le précédant tels que maux de ventre, migraines voire nausées ne se manifestent plus.
  • Le traitement est discret (une pilule à avaler par jour) et peut être suivi dès les premiers rapports sexuels.

Elle conserve toutefois quelques « limites » que voici :

  • Elle ne protège pas des MST (Maladies Sexuellement Transmissibles) ni des IST (Infections Sexuellement Transmissibles). Seul le préservatif est efficaces contre MST et IST à 100%. Elle ne permet donc pas de remplacer le préservatif !
  • Pour être efficace à 100%, elle doit être prise tous les jours à la même heure. Tout oubli peut entraîner un risque d’ovulation.
  • Comme il existe de nombreuses pilules différentes, avec des dosages variables, il est possible que vous ayez besoin d’en tester plusieurs avant de trouver celle qui s’adapte le mieux à votre corps. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin / gynécologiste !
  • Elle reste soumise à prescription médicale. L’ordonnance doit être renouvelée tous les trois mois par votre médecin. Une fois la première ordonnance obtenue, vous pouvez cependant la renouveler directement sur Internet afin d’aller plus vite et d’économiser une visite chez le médecin.

Effets secondaires possibles et contre-indications 

Parmi tous les moyens de contraception existants, la pilule contraceptive est sans aucun doute celui qui fait l’objet du plus d’attention, de polémiques, et donc de questionnements quant à son efficacité et son effet sur la santé.

Si la réponse est la question de l’efficacité de la pilule est un grand OUI (voir plus bas pour les détails), celle à la question de l’existence ou non d’effets secondaires est également positive.

C’est notamment le cas pour les dernières générations de pilules, qui malgré les avancées médicales censées les « adoucir » par apport aux premières générations, voient apparaître de nouveaux problèmes liés aux risques de thromboses veineuses, en forte augmentation selon l’agence nationale de sécurité du médicament.

Là où seulement 0,5 à 1 femme sur 10 000 non utilisatrices de pilule souffre de thrombose, ce ratio passe à 2 / 10 000 pour les utilisatrices de pilules de 2ème génération, et à 3-4 / 10 000 pour les pilules de 3ème génération !

Il convient cependant de nuancer cette analyse en rappelant que 2 facteurs clés contribuent à l’augmentation massive des risques :

  • Le fait d’avoir plus de 30 ans
  • Le fait d’ être en situation de surpoids

D’autres éléments « secondaires » peuvent impacter le degré de risque :

  • Le fait de fumer
  • Le fait d’avoir du diabète et / ou un taux glycémique aigu
  • Le fait de prendre certains médicaments dont la composition peut les rendre inapte à la « cohabitation » avec une contraception orale. C’est notamment le cas de nombreux barbituriques et somnifères, de certains anti-épileptique, anti-convulsifs ou anti-asthmatiques, mais également de la plupart des médicaments contre les mycoses en tous genres.

Pour toutes ces raisons, la consultation d’un médecin ou d’un gynécologue est vraiment importante afin de pouvoir procéder aux analyses qui permettront la prescription de la pilule la plus adaptée à votre situation (âge, poids, antécédents médicaux, etc…).

En parlant des antécédents médicaux, certaines conditions médicales entrainent très logiquement une contre-indication claire à la prise de la pilule. Voici les plus connues :

  • Si vous souffrez ou avez souffert de thrombose, embolie pulmonaire ou de phlébite.
  • Si vous souffrez ou avez souffert d’accidents cardio-vasculaires
  • Si vous souffrez ou avez souffert d’hypertension artérielle
  • Si vous souffrez ou avez souffert d’un cancer du sein et du col de l’utérus
  • Si vous souffrez ou avez souffert d’une maladie auto-immune
  • Si vous souffrez ou avez souffert d’anomalies génitales
  • Si vous souffrez ou avez souffert d’infection graves du foie (hépatite)
  • Si vous êtes enceinte
  • Si vous allaitez

Pour conclure : NON, la pilule n’est pas dangereuse. Mais OUI, elle doit être prescrite en tenant compte de plusieurs éléments, que seul un médecin saura analyser pour vous proposer la marque la plus adaptée à votre situation.

La pilule contraceptive est-elle efficace ?

OUI, oui, et oui !

Quoi qu’on en pense, et sans nier les effets secondaires inhérent à ce mode de contraception, celui-ci demeure extrêmement efficace.

En effet, lorsque qu’elle est prise de façon optimale, on estime que le taux d’efficacité atteint 99% !

Avec un petit avantage pour les pilules mini-dosées (œstro-progestatives) par rapport aux pilules micro-dosées (progestatives) notées « seulement » à 96%.

Ce qui signifie que la quasi totalité des accidents de contraception liés à la contraception orale ne sont pas issus de la pilule elle-même… Mais du respect de son mode d’administration. L’oubli de prise étant ainsi la raison numéro 1 de grossesse non voulue sous pilule !

Conclusion : faites confiance à la pilule, et faites attention à ne pas l’oublier 🙂 .

Attention aux idées reçues

Il existe de nombreuses idées reçues sur la prise de la pilule contraceptive, alors penchons-nous sur les plus « connues » et tâchons d’y apporter une réponse construite et précise.

  • La pilule fait grossir :

C’est faux. Elle n’impacte pas directement la prise de poids. Elle peut cependant impacter votre appétit, et augmenter celui-ci, vous poussant à avoir des craquages alimentaire, sou simplement à manger plus lors des repas. Cet effet secondaire est cependant généralement limité dans le temps, et de plus en plus rare avec les pilules de dernières générations.

  • La pilule diminue la libido :

C’est à la fois vrai, et faux… 20 à 40 % des femmes prenant la pilule affirment ressentir une baisse de leur désir sexuel selon une étude menée sur le sujet en 2007. Il est vrai que certaines marques, selon leur dosage, peuvent diminuer la sécrétion de testostérone, l’hormone du désir, et donc impacter l’apparition « régulière » de celui-ci.

D’un autre côté, la sécurité apportée par la pilule permet aussi à certaines femmes de décupler leur désir par élimination du « risque » de tomber enceinte. Ce qui est certain donc, c’est que tout est une question de choix de la bonne pilule. Car la mauvaise pilule pourra en effet diminuer votre libido, mais avoir des conséquences bien plus sérieuses au global. D’où l’importance de consulter AVANT de choisir !

  • On ne peut pas fumer en prenant la pilule

Vous pouvez fumer en prenant la pilule. Mais uniquement tant que vous avez MOINS de 35 ans et seulement si vous ne prenez PAS une pilule combinée. Le risque est de souffrir d’un du myocarde. Mais ce type de maladie ne survient QUE chez des femmes de plus de 35 ans ET prenant une pilule combinée.

Donc… si vous pouvez éviter de fumer, c’est mieux (pour votre santé en général). Mais si vous avez moins de 35 ans et prenez la pilule, ou avez plus de 35 ans et prenez une pilule non combinée, vous ne risquez rien.

  • La pilule fait déprimer

Il n’y a pas d’étude démontrant la relation de CAUSE à EFFET de la pilule sur la dépression. Cependant, sur des patientes déjà sensibles, il est démontré que la pilule peut avoir un effet amplificateur (étude Danoise sur le sujet, datée de 2016). D’où l’importance de consulter avant de prendre une pilule afin d’avoir un profil médical complet et de pouvoir choisir la BONNE pilule pour vous !

  • La pilule provoque de l’acné

Chez les adolescentes, les pics hormonaux associés à une pilule mal dosées peuvent en effet accentuer les crises d’acné. En revanche, certaines pilules sont plutôt connues pour DIMINUER les crises d’acné (notamment la pilule Diane 35).

Elle ne va pas soigner l’acné, mais « cacher » son effet en mettant votre système endocrinien au repos. Cela veut dire que tant que vous prenez la pilule tout sera « sous contrôle », mais que le jour où vous arrêtez, si vous avez toujours des problèmes hormonaux, vos crises pourraient revenir.

Il est donc important dès le début de valider votre situation hormonale et de ne pas voir la pilule comme une solution miracle. Si vous souffrez de crises d’acné, tâchez de traiter cela en parallèle de votre contraception.

  • La pilule augmente les risques de thrombose

C’est vrai notamment avec les pilules de 3eme et 4eme génération, mais encore une fois, principalement pour des femmes présentant un risque initial. D’où l’importance de consulter AVANT de prendre une nouvelle pilule afin d’évaluer votre profil médical et de pouvoir choisir une pilule adaptée au niveau dosage.

Le risque est donc présent, comme avec chaque médicament, d’avoir des effets secondaires et complications. Les différents scandales à propos des pilules de 3eme et 4eme génération le prouvent, il faut faire attention quand on choisit sa pilule. Ne prenez pas cela à la légère !

Que faire en cas d’oubli de pilule ?

L’oubli d’un comprimé expose à un risque de grossesse. Si vous avez tendance à oublier ce genre de chose, nous ne saurons que vous conseiller de planifier un rappel sur votre téléphone, ou de mettre une note sur votre machine à café, ou tout autre endroit devant lequel vous êtes sûres de passer chaque jour à heure fixe !

  • Si oubli de moins de 12 heures : prenez immédiatement le comprimé oublié et continuez à l’heure habituelle pour le reste de la plaquette
  • Si retard supérieur à 12 heures : consultez notre article « Perte, oubli de pilule : que faire » sur le sujet afin d’opter pour la meilleure démarche en fonction de la marque de votre pilule contraceptive.

Accident de contraception : l’option pilule du lendemain

En cas d’accident de contraception (oubli ou perte de pilule, fissure du préservatif, rapport non protégé…) il est conseillé d’agir rapidement afin de contrer tout risque de tomber enceinte. La solution la plus efficace est la pilule du lendemain. Cette pilule, effective jusqu’à 72h environ, permet de réduire de façon considérable tout risque de grossesse.

De manière générale, il est rassurant d’avoir 1 pilule du lendemain en réserve à la disposition pour éviter le stress de la pharmacie fermée le samedi soir !

Seules 2 pilules du lendemain sont autorisées à la vente en France : Norvelo et Ella One.

Et la pilule contraceptive pour les hommes ?

Des nombreuses recherches sont en cours sur une méthode qui permettrait de bloquer la production de spermatozoïdes chez l’hommes, sans toutefois affecter l’érection et la libido de celui-ci.

Pour l’instant aucune pilule fiable n’a vu le jour, mais les recherches continuent !

Où acheter votre pilule contraceptive ?

Distribuées en pharmacie sur ordonnance, il est également possible d’acheter votre pilule, patch ou anneau en ligne. Notre pharmacie partenaire vous propose de commander votre pilule et de bénéficier des avantages suivants :

  • Consultation gratuite et discrète avec un médecin agréé par l’Union Européenne
  • Renouvellement gratuit de votre ordonnance
  • Livraison sous 24 à 48 heures
  • Paiement possible par carte (carte bleue Visa ou Mastercard) ou virement bancaire
  • Service client joignable par email et téléphone tous les jours de la semaine

Sélectionnez votre pilule dans la liste fournie plus haut pour accéder à une fiche complète et au formulaire d’achat.

Retourner à la liste des pilules

Choisir et acheter la pilule contraceptive sur internet.
4.9 (98.89%) 72 votes