Acheter Vaniqa : prix, description, effets secondaires

acheter vaniqa

Acheter Vaniqa en ligne

Notre époque insiste beaucoup sur la nécessité d’avoir un corps lisse quasiment vierge de tout poil.

Malheureusement pour certaines femmes, certains poils indésirables peuvent apparaître sur des parties du corps habituellement glabres, causant ainsi une réelle souffrance, voire un isolement social combiné à une vie amoureuse complexée.

Quelle en est la raison ? Quelles solutions existent ?

Les poils

Poils et hormones

Un poil naît dans un follicule pileux. Celui-ci est très sensible aux hormones androgènes (testostérone, etc.). Cependant, chaque zone du corps a une pilosité différente. De même, chaque poil de ces zones a une sensibilité différente aux hormones.

Lorsque les taux d’androgènes augmentent, la poussée et l’épaisseur du poil augmentent également.

C’est surtout lors de la puberté que l’on peut observer un grand changement hormonal qui va alors transformer le duvet du corps des adolescent(e)s en poils.

poil

Le cycle pilaire

Un poil est en réalité constitué de 2 parties :

  • la tige pilaire : celle que l’on voit ;
  • le follicule pileux : sa racine qui se trouve sous la peau.

Un cycle pilaire peut être plus ou moins long selon les personnes. Plusieurs facteurs entre donc en considération :

  • l’héritage génétique ;
  • le taux d’hormones aux différents moments de la vie ;
  • l’état de santé.

La vie d’un poil, quant à elle, est divisée en 3 phases :

  • la phase anagène : c’est la phase de croissance du poil. C’est pendant ce laps de temps que le nouveau poil fabriqué par le follicule pileux pousse. Si le précédent poil n’est pas tombé, le nouveau va le pousser;
  • la phase catagène : c’est une phase de transition. Le follicule pileux se met alors à rétrécir. Le poil visible à la surface de la peau ne grandit plus ;
  • la phase télogène : c’est la phase au terme de laquelle le poil tombe. Pendant ce temps, le follicule pileux est au repos.

cycle pilaire

L’hirsutisme en question

hirsutismeQu’est-ce que l’hirsutisme ?

L’hirsutisme est une affection touchant les femmes et caractérisée par la présence de poils indésirables et excessifs sur des zones d’ordinaire glabres chez la femme : visage, épaules, dos, poitrine, ventre.

Cette pilosité accrue peut s’accompagner d’autres signes dits de « virilisation » et qui comprennent entre autres :

  • une voix plus grave ;
  • de l’acné ;
  • un élargissement du clitoris ;
  • une calvitie naissante.

Pourquoi en souffre-t-on ?

L’hirsutisme est la plupart du temps lié à un déséquilibre hormonal. Celui-ci peut être d’origines diverses.

Les traitements médicamenteux

Il a été observé une augmentation de la pilosité chez les femmes prenant des traitements à base de :

  • minoxidil (traitement de l’hypertension artérielle) : Loniten, Rogaine ;
  • cyclosporine (traitement suite à une transplantation d’organe) : Sandimmune ;
  • danazol (traitement de l’endométriose) : Danocrine ;
  • phénytoïne (traitement de l’épilepsie) : Dilantin ;
  • glucocorticoïdes : anti-inflammatoires stéroïdiens
  • phénobarbital : sédatif
  • stéroïdes anabolisants : testostérone
  • œstrogènes et androgènes combinés

La génétique

Certaines femmes proviennent d’une famille dans laquelle les femmes ont une pilosité plus développée.

De même, certaines ethnies sont plus velues que d’autres.

Les pathologies

Différentes affections peuvent être responsables de l’apparition d’un hirsutisme chez la femme. On peut ainsi parfois diagnostiquer :

  • un syndrome de Cushing : c’est un excès de l’hormone appelée « cortisol » et produite par les glandes surrénales. Il peut parfois être causé par la prise de certains médicaments ;
  • des ovaires polykystiques : comme son nom l’indique, c’est une maladie entraînant le développement de kystes sur les ovaires. Elle est généralement accompagnée de troubles menstruels, d’obésité et d’infertilité ;
  • une hyperplasie congénitale des surrénales : c’est la production anormale de cortisol et d’androgènes par les glandes surrénales ;
  • une acromégalie : ce trouble est caractérisé par la production d’hormones de croissance tout au long de la vie et notamment responsables d’une taille accrue des mains et des pieds ;
  • une hyperplasie : c’est l’augmentation du volume d’un organe ;
  • une tumeur des ovaires ou des glandes surrénales causée par un cancer.

D’autres désordres hormonaux

On a pu observer l’apparition d’hirsutisme chez les femmes obèses et ménopausées.

Quoi qu’il en soit, l’apparition soudaine de poils indésirables sur des parties du corps habituellement glabres doit vous faire consulter. En effet, elle peut être le symptôme d’une affection parfois plus grave. De plus, seul votre médecin traitant est habilité à vous faire passer les tests qui s’imposent et à vous prescrire le bon médicament pour vous soulager.

Pourquoi faut-il agir rapidement ?

L’hirsutisme est une source de véritable souffrance chez la femme, surtout à notre époque où la mode est aux corps de plus en plus lisses. D’abord source de honte, l’hirsutisme peut aller jusqu’à causer des troubles de l’image de soi. C’est pourquoi il convient de trouver une solution le plus vite possible.

Les différentes solutions

Heureusement, il existe à ce jour de nombreuses solutions pour venir à bout de l’inconfort causé par l’hirsutisme.

Les traitements médicamenteux

La plupart du temps, tous les traitements médicamenteux sont à base d’hormones.

La première étape est souvent la prescription d’une pilule contraceptive qui va réduire les taux d’androgènes au profit d’hormones féminines.

Il est également possible de prendre des anti-androgènes pour bloquer la sécrétion de ces hormones. Dans ce cas, il est important de toujours prendre une contraception en même temps que ce traitement car ces médicaments ont des effets graves sur le fœtus en cas de grossesse.

Ces traitements sont à prendre à long terme pour pouvoir être efficaces.

L’épilation

Pour certaines zones, une simple épilation pourra vous assurer une tranquillité variant de quelques jours à quelques semaines.

Il est ainsi possible de s’épiler :

  • à la cire : c’est une méthode qui peut parfois être douloureuse mais aux résultats durables (entre 2 à 3 semaines) ;
  • à l’épilateur électrique : l’achat peut être onéreux et l’appareil n’est pas indolore. Cependant, les résultats sont aussi durables que l’épilation à la cire ;
  • à la crème dépilatoire : indolore, cette méthode est très rapide mais la repousse l’est tout autant et les risques qu’une allergie apparaisse ne sont pas à minimiser ;
  • au rasoir : cette méthode doit être réservée aux situations « d’urgence » car, bien qu’indolore et rapide, elle peut non seulement entraîner des irritations mais un durcissement du poil qui repousse plus dru tous les jours.

Il est bien sûr important de ne JAMAIS se raser le visage sous peine de voir les poils proliférer et durcir.

Pour les plus radicales, il existe le recours à l’épilation dite « définitive » à lumière pulsée ou au laser. Elle repose sur le principe de la chaleur qui va détruire peu à peu le follicule pileux. En revanche, elle fonctionne mieux sur des peaux claires à poils bruns et il est recommandé de la faire en hiver plutôt qu’en été en raison du risque de décoloration pouvant survenir lors d’une exposition au soleil.

Elle est onéreuse et nécessite plusieurs séances mais s’avère efficace sur le long terme.

Les crèmes

Il existe aujourd’hui des crèmes ralentisseuses de pousse comme Vaniqa.

Il existe également des crèmes décolorantes pour blanchir les poils.

Qu’est-ce que Vaniqa ?

acheter vaniqaVaniqa est une crème destinée à soulager les problèmes d’hirsutisme touchant le visage. Elle ne constitue pas une solution miracle débarrassant des poils indésirables à jamais mais permet de ralentir leur croissance et ainsi d’en atténuer l’apparence.

Le mécanisme d’action

Vaniqa est un traitement sur ordonnance à base d’éflornithine. Elle a une double action :

  • elle ralentit la pousse car elle inhibe l’enzyme responsable de la production du poil au sein du follicule pileux ;
  • elle décolore les poils indésirables.

Comment l’utiliser ?

Vaniqa est une crème blanche à appliquer en fine couche sur le visage ou toute autre zone du corps :

  • 2 fois par jour sur peau sèche avec un espacement de 8 heures entre chaque application.

Il est important de :

  • la faire pénétrer intégralement ;
  • se laver les mains après chaque application.

Il est nécessaire d’attendre 5 minutes avant l’application de Vaniqa si vous vous épilez. De même, attendez 5 minutes avant d’appliquer du maquillage ou une crème solaire sur votre peau.

En combien de temps les résultats sont-ils visibles ?

Vous pourrez constater les effets de Vaniqa en 4 à 8 semaines en fonction de votre pilosité. Si toutefois vous ne constatez aucune amélioration au bout de 4 mois, le traitement doit être arrêté.

Précautions d’emploi

Lors de votre consultation, mentionnez toujours la prise éventuelle d’autres traitements à votre médecin traitant afin que celui-ci détermine s’il n’existe pas de contre-indication avec Vaniqa.

Contre-indications

Vaniqa ne peut pas être utilisée chez les personnes de moins de 12 ans.

Les substances actives de Vaniqa pouvant passer dans le placenta et le lait maternel, il est impossible de l’utiliser si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

En cas d’oubli

Si vous constatez que vous avez oublié de mettre Vaniqa, appliquez-la immédiatement et attendez ensuite 8 heures pour procéder à la prochaine application.

Effets secondaires

Chaque personne ayant sa propre sensibilité, la prise de tout traitement médicamenteux peut avoir certains effets. Ainsi, certaines femmes ont notamment rapporté les effets suivants :

  • une sécheresse cutanée ;
  • des rougeurs ;
  • de l’acné.

Si ces effets persistent, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant afin que celui-ci réajuste le traitement.

Où se procurer Vaniqa ?

Vaniqa est uniquement disponible sur ordonnance. Il est possible de se la procurer dans n’importe quelle pharmacie. Cependant, pour davantage de discrétion et pour éviter les longues heures d’attente dans les files, il est désormais possible d’avoir recours à des pharmacies en ligne comme Treated.com.

Cette pharmacie est sécurisée et accepte tous types de paiement (carte bleue, virement).

Elle propose Vaniqa à un prix plus intéressant et il suffit pour l’obtenir de remplir un questionnaire médical ensuite transmis à un médecin qui donne ou non son accord pour la prescription. Celle-ci est alors envoyée à une pharmacie partenaire qui vous envoie votre commande en 24 à 48h sous pli discret afin de respecter le secret médical.

Acheter Vaniqa en ligne

Acheter Vaniqa : prix, description, effets secondaires
Notez cette page :