Tout comprendre sur le scandale du Levothyrox

Tout comprendre sur le scandale du Levothyrox

Cela fait plusieurs semaines que le scandale autour du Levothyrox s’intensifie, se propage dans l’actualité et sur les réseaux sociaux. De nombreux malades, souffrant de troubles thyroïdiens se plaignent des effets indésirables de la nouvelle formule du Levothyrox, médicament commercialisé par les laboratoires Merck.

Le levothyrox est un médicament adapté pour les personnes souffrant de troubles thyroïdiens, il contient de la lévothyroxine, une hormone de substitution. En France ce traitement est utilisé par 3 Millions de personnes.

La ministre de la santé en charge du dossier, Agnès Buzyn a indiqué avoir reçu « 9 000 signalements » de personnes susceptibles d’avoir des effets secondaires a-t-elle déclarée au micro de RTL le 11 Septembre.

Pourquoi avoir changé la formule du Levothyrox ?

levothrox et thyroideEn Mars dernier, le laboratoire Merck a décidé de changer la formulation de son médicament, répondant à une demande de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament). Le but était de limiter les effets notoires du lactose, mal toléré par certains. Cette substance a été remplacée par du Mannitol et de l’acide citrique.

Selon le laboratoire, ils auraient investi 32 millions d’euros afin de valider le changement de formulation du levothyrox.

Le médicament a bien fait l’objet d’une étude de bioéquivalence avant son lancement, cependant, l’étude n’avait pas pour but de rechercher d’éventuels effets secondaires.

Selon les spécialistes scientifiques, les traitements à base d’hormones sont extrêmement difficiles à doser et à manipuler. Le Levothyrox est dosé à des quantités infimes, on parle en microgrammes. Chaque patient assimile la molécule différemment après l’absorption du médicament.

Combien de personnes sont concernées ?

Il est difficile de se prononcer aujourd’hui sur le nombre de personnes touchées, cependant l’ANSM, qui a mis à disposition un numéro vert a été submergée par le nombre d’appels, qui dépassait les 70 000 en 2 jours, ce qui prouve l’importance du problème.

Selon le centre de pharmacovigilance, 1 500 cas graves seraient recensés à ce jour dans l’hexagone.

Le scandale se porte uniquement sur la France car la nouvelle formule n’est vendue qu’en France, cependant le laboratoire Merck souhaite vendre la nouvelle dans les autres pays d’Europe, ce qui risque d’engendrer un scandale européen.

Existe-t-il d’autres médicaments ?

levothrox originalNon, et pour cause, le laboratoire Merck est le seul délivrant ce traitement en France, il se trouve donc en situation de monopole. C’est pour cela que ce scandale a pris une telle ampleur, que des personnalités comme Annie Duperey sont monter au créneau dans la presse afin d’informer des effets indésirable de cette nouvelle formule.

La solution consiste pour de nombreux patients à traverser la frontière Belge, Espagnole ou Allemande car dans les autres pays européens la formulation du levothyrox n’a pas encore été changée.

Certains patients se tournent vers la L-Thyroxine, un médicament contenant la même hormone que le levothyrox mais destinée aux enfants et aux personnes ayant des problèmes de déglutition. Mais certaines officines se sont vite retrouvées en rupture de stock face à une forte demande de malade qui se sont tournés vers ce médicament alternatif.

Quels sont les symptômes ?

Les patients se plaignent de crampes, de pertes de cheveux, de vertiges, de douleurs, réveils nocturne et surtout d’une fatigue importante. La difficulté pour les médecins et les endocrinologues, est de juger si ces effets secondaires sont bien liés à la nouvelle formulation du levothyrox.

Peut-on espérer un retour à l’ancienne formule ?

Une pétition qui circule sur internet et les réseaux sociaux demandant le retour à l’ancienne formulation du levothyrox a déjà recueilli 250 000 signatures. Cependant, au grand regret des patients, la ministre de la santé a refusé tout retour à l’ancienne formulation.

Différentes solutions sont aujourd’hui envisagées, des importations de médicaments vendus dans les autres pays européens sont possibles. Le laboratoire français Biogaran, qui commercialisait un générique de levothyrox, s’est dit réfléchir à la possibilité de proposer une solution pour les patients atteints d’effets secondaires.

Pour tous les patients souffrants des différents troubles cités précédemment, il est vivement conseillé de revoir son médecin afin de réajuster les dosages du traitement.

L’association française des malades de la thyroïde a décidé, suite à ce scandale de porter plainte contre l’agence nationale de santé du médicament et contre le laboratoire Merck Serono afin d’avoir un éclaircissement sur cette affaire.

L’ANSM a ouvert un numéro vert (0800 97 16 53) afin de répondre aux interrogations des patients souffrant d’effets secondaires. L’agence a également ouvert une enquête donc les conclusions sont attendues en mois d’octobre.

=====

EDIT : suite aux nombreuses plaintes, l’état a décidé de forcer le laboratoire produisant Levothrox à revenir sur l’ancienne formule, au moins de manière ponctuelle, le temps de trouver une solution durable (source : https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/030574433716-levothyrox-letat-accede-aux-demandes-des-patients-2114845.php)

Tout comprendre sur le scandale du Levothyrox
4.2 (84%) 5 votes

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: