Les dangers (réels) de la position W pour vos enfants

Bien qu’à première vue elle puisse paraitre être le gage d’une future souplesse chez votre bambin, la position W ou dite « en grenouille » est dangereuse pour le développement de votre enfant.

Ce nom ne vous est pas forcement familier mais sachez que de nombreux enfants ont tendance à s’asseoir de la sorte. Il est donc important de détailler ce phénomène, d’en comprendre ses causes et de connaitre ses conséquences.

La position W expliquée en vidéo

La position W qu’est ce que c’est ?

Pleins d’énergie, les enfants sont en permanence en mouvement et se retrouvent souvent à jouer dans des postures hasardeuses. Au sol, ils sont nombreux à adopter la « position W ».

Les jambes repliées sur les cotés, formant un « W », voilà comment on pourrait décrire cette position. Les enfants peuvent souvent passer d’une posture à l’autre et il faut savoir qu’au total il existe huit façons différentes de s’assoir au sol.

Il n’y a donc pas nécessairement de quoi être alarmé immédiatement si votre enfant passe en posture W, tant que cette assise ne dépasse pas le temps des autres positions et qu’elle n’est que transitoire.

De plus, il faut savoir que cette posture n’est pas des plus confortable puisqu’elle limite les mouvements du tronc et il est difficile de s’en relever. Mais certains enfants l’adoptent car elle leur permet d’être stable et de pouvoir donc jouer activement avec leurs mains.

Dans cette position, l’effet de gravitation dépasse le centre de gravité du corps de sorte que les muscles du torse ne peuvent plus assurer un bon maintient.

Il faut donc se questionner si l’enfant se met à préférer cette façon de s’assoir par rapport aux autres et à la reproduire souvent. Il s’agit peu être d’un problème qu’il rencontre au niveau du control postural.

Le contrôle postural, c’est l’activation inconsciente des muscles responsables du bon maintien de la posture en fonction des positions. Ce contrôle dépend d’un bon nombre de facteurs qu’il sera intéressant d’évaluer chez les enfants s’asseyant souvent en W.

Egalement, il est judicieux de voir si tout se porte bien au niveau de l’alignement osseux ou de la stabilité des articulations au niveau des hanches.

position W dangers

Quels sont les risques pour votre enfant ?

Si cette posture est la préférée de votre enfant, attention aux articulations.

Comme cette posture crée beaucoup de tensions au niveaux des ligaments des genoux, elle peut créer, dans le futur, de la douleur et de l’instabilité au niveau des hanches et des genoux.

Vu que cette posture ne sollicite pas les reflexes d’équilibre, ils n’auront pas la possibilité de se développer correctement et par conséquent l’apprentissage de l’équilibre ne sera pas développé.

Elle peut également avoir pour conséquence de la faiblesse musculaire car elle diminue l’effort des muscles requis pour maintenir l’équilibre notamment au niveau des épaules, des hanches et du tronc. Toute cette musculature n’aura donc pas l’occasion de se développer correctement.

En plus d’une faiblesse musculaire, la position W entraine la raideur des muscles autour des hanches et des cuisses. Pour combler le manque de stabilité ces zones auront tendance à se contracter davantage continuellement. Cela entraine un raccourcissement musculaire, une perte d’amplitude musculaire.

L’enfant peut également avoir recours au développement d’autres mouvements ou postures compensatrices dans diverses situations motrices.

S’installer avec les jambes en forme de W chez l’enfant peut aussi provoquer une rotation interne de la hanche, des problèmes orthopédiques et un mauvais développement des os. L’enfant peut également développer une marche en rotation interne.

On peut donc s’attendre à de forts impacts fonctionnels en motricité chez les enfants s’asseyant fréquemment en position W, perte pouvant entraîner de nombreux autres problèmes par la suite telle qu’une propension à prendre du poids plus facilement, ou des douleurs corporelles accrues même à un jeune âge..

Evidement, ces effets peuvent avoir lieu seulement si l’enfant prend l’habitude d’être dans cette position. Si c’est le cas, n’hésitez pas à consulter un médecin ou à prévenir les parents.

Comment y remédier ?

Le plus simple pour remédier à cette position, c’est de ne jamais laisser l’enfant en prendre l’habitude. Il faut donc être constamment vigilant à la manière dont s’assoie notre progéniture.

Il existe également des jeux d’éveil qui permettent de faire prendre conscience à l’enfant des différentes postures qu’il est capable de faire. Exemple : la position du phoque qui s’assoie sur le côté en position Z, la position de l’indien en tailleur…

On peut également proposer à l’enfant de s’assoir sur un cousin, ce qui limitera les risques. Il est aussi envisageable d’adosser l’enfant contre un mur pour limiter le risque qu’il choisit de se placer en W.

Privilégier les activités qui alternent positions debout et assise est aussi un bon moyen d’éviter que l’enfant reste trop longtemps dans une mauvaise posture. Pour citer un exemple : la posture musicale.

C’est un jeu ressemblant aux chaises musicales dans lequel les enfants sont en mouvement le temps de la musique. Ils doivent s’assoir sur un espace désigné (tapis, coussins…) lorsque la musique s’arrête. Il est possible d’étirer au fur et à mesure le temps pendant lequel ils doivent rester assis.

Les dangers (réels) de la position W pour vos enfants
3.5 (69.23%) 13 votes


Etes-vous sûr.e d'être parfaitement couvert.e en cas de pépin ? Demandez votre devis mutuelle gratuit !
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments