Quels sont les effets réels de la masturbation chez l’homme et la femme ?

La masturbation a une mauvaise réputation, on insulte de branleur ou branleuse de manière assez péjorative quelqu’un qu’on qualifie de fainéant par exemple. Pourtant la masturbation n’est rien de plus naturelle que de donner du plaisir à quelqu’un qu’on aime beaucoup, c’est-à-dire soi-même !

En plus de sécréter du plaisir la masturbation est scientifiquement une bonne chose pour la santé ! Mais elle est mal vue et même qualifiée de pêcher dans la plupart des religions, comme le sexe en général qui est considéré valable uniquement pour la reproduction.

Les préjugés sur la masturbation…

Aujourd’hui encore, au 21éme siècle il y a énormément de préjugés incroyables sur le plaisir solitaire aussi appelé onanisme ou auto-érotisme.

Par exemple le docteur Tissot, médecin Suisse, a mené un combat sans fin contre l’auto érotisme, la masturbation ou le plaisir solitaire tout dépend comment vous souhaitez l’appeler. Dans son livre « l’onanisme » qui est une dissertation sur les maladies chronique autour de la masturbation, il décrit des patients qui seraient devenus sourds, malades, épileptiques et même qui auraient perdu la vie suite à un plaisir solitaire.

Évidemment ces affirmations par ces médecins au service de la morale religieuse sont aussi terrifiantes que scientifiquement infondées.

Non la masturbation ne rend pas sourd, en tout cas pas à long terme. Le seul cas de figure sera votre niveau de concentration pendant l’acte qui pourrait vous faire éventuellement oublier votre environnement pendant quelques minutes. Et vous seriez si concentré que vous oublieriez les bruits autour de vous. Soit jusqu’ici rien d’anormal. La masturbation ne rend pas aveugle non plus, et ne provoque pas de problème d’éjaculations précoces.

La masturbation pour gérer l’excitation

Le fait de se masturber est un excellent moyen de découvrir son corps et son propre plaisir, de découvrir ses sensations et d’apprivoiser ses désirs. La masturbation  vous permettra d’amplifier votre plaisir avec votre partenaire, et d’avoir une vie sexuelle plus épanouie en contrôlant votre plaisir et votre excitation, jusqu’à l’éjaculation.

Pour découvrir les pouvoirs que renferme votre désir, prenez votre temps et optimiser les conditions de votre masturbation, que ce soit dans votre chambre ou dans votre salle de bain, assurez-vous que vous ne serez pas dérangé.

masturbation effets positifs

2 idées reçues sur la masturbation :

  • Première idée reçue, la masturbation rendrait stérile. Bien sûr que non la masturbation ne rend pas stérile. Tout d’abord comment elle rendrait stérile une femme ? Et enfin pour les hommes non plus cette affirmation n’est pas cohérente car le corps de l’homme produit des spermatozoïdes en continuité  de l’adolescence à la mort. Il est vrai cependant que si vous souhaitez faire un enfant, il est conseillé d’espacer les rapports sexuels de 48 heures afin d’assurer le renouvellement de stock de sperme.
  • La masturbation fatigue, rend faible et fainéant. Un orgasme libère des endorphines qui provoquent un sentiment de bien-être où tout le corps est détendu grâce au relâchement musculaire et la sensation d’euphorie. Il est donc possible à ce moment précis d’avoir un coup de fatigue dû à cet extrême moment de relaxation. Mais il ne dure pas plus de quelques minutes parfois 1 heure et vous pouvez ensuite reprendre vos activités tout à fait normalement. La masturbation ne réduit ni votre force physique ni votre motivation ou votre volonté. Au contraire l’effort physique donne de l’énergie

Les risques liés à un excès de masturbation

Trop se masturber peut prendre de la place dans votre vie sexuelle et de couple. Vous pouvez devenir trop exigeant et ne pas trouver votre plaisir avec votre partenaire, ce qui peut être extrêmement frustrant. Bien sûre tout dépend également de la santé mentale du patient et les conditions de la masturbation.

Regarder des vidéos idéalistes comme des films pornographiques n’est pas conseillé pour la santé de votre vie sexuelle. Stimuler le centre de désir visuel en permanence par du porno affecte le globe frontal du cerveau et affaiblit le jugement et la prise de conscience des conséquences.

La dépendance à la masturbation créée des troubles de la concentration à long terme, une fragilité émotionnelle et des sautes d’humeur. Les hormones sécrétées pendant un rapport sexuel avec un partenaire renforcent la confiance et la force émotionnelle entre les partenaires. Celles-ci peuvent être parasitées par des images pornographiques si le patient se masturbe trop régulièrement et crée une dépendance à ce type de film.

Consultez votre médecin si vous ressentez le besoin de vous masturber plusieurs fois par jour de manière maladive. Surtout si cela vous amène à des gestes obscènes en public. On parle alors de troubles compulsifs et d’addictions. Un psychologue peut alors aider le patient.

Mais la masturbation en elle-même n’est pas la responsable, avoir un orgasme est bon pour la santé.

La masturbation pour se relaxer

Se masturber libère des endorphines ce qui signifie morphine endogène, ces hormones du bonheur et du bien-être permettent à tout le corps de se détendre jusqu’à parfois au point de dormir. Les endorphines calment le stress et la douleur, elles ont donc des vertus apaisantes, anxiolytiques, et antalgiques naturelles.

Le plaisir solitaire un allié santé

La masturbation est bonne pour le cœur, en fait quand on parle de masturbation on parle surtout d’orgasme, ce qui est le but final de cet acte. En effet comme tout acte sexuel menant au plaisir et à l’orgasme, se masturber déclenche des palpitations et l’accélération du rythme cardiaque.

Se masturber équivaudrait donc à un acte physique à intensité modérée comme une marche rapide, un petit footing ou une bonne séance de corde à sauter ! De plus éjaculer régulièrement diminue les risques du cancer de la prostate chez l’homme.

Concernant la procréation, renouveler régulièrement ses stocks de spermatozoïdes améliorerait leur qualité et leur mobilité. Il y a de quoi vous déculpabiliser donc puisque c’est bon pour votre santé !

Sachez aussi que tout le monde se masturbe, surtout à l’adolescence, et même les animaux le font. 89% des femmes et 95% des hommes avouent se masturber, sachant que le plaisir féminin est encore plus tabou (lisez cet article stupéfiant sur le clitoris !), beaucoup de femmes n’osent même pas en parler, contrairement aux hommes qui sont généralement plus à l’aise sur le sujet, ce qui fausse les chiffres.

N’ayez donc surtout pas honte de profiter du plaisir en solitaire.

Quels sont les effets réels de la masturbation chez l’homme et la femme ?
3.4 (68.24%) 17 votes

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: