5

La liste des 11 vaccins obligatoires à partir du 1er janvier 2018

À partir du 1er janvier 2018, le PLFSS ; projet de loi de financement de la sécurité sociale, mettra en place une nouvelle loi consistant à rendre obligatoires les 8 vaccins jusqu’ici recommandés. Depuis les années 40 trois vaccins sont obligatoires pour tous les enfants Français scolarisés :

  • 1938 : Le vaccin contre la diphtérie.
  • 1940 : Le vaccin contre le tétanos.
  • 1964 : Le vaccin contre la poliomyélite.

8 nouveaux vaccins obligatoires

En plus des trois vaccins déjà obligatoires, les 8 vaccins jusqu’ici seulement recommandés seront également obligatoires dès le 1er janvier 2018. Cela ne fait pas beaucoup de différences selon le gouvernement qui explique qu’actuellement 70% des enfants reçoivent tous les vaccins recommandés en plus des 3 obligatoires et 80 % d’entre eux en reçoivent déjà 8 sur 10. Toujours selon le gouvernement, cette distinction entre vaccins obligatoires et recommandés n’est donc que théorique.

Le DTP (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite) n’est plus commercialisé seul mais il est associé depuis 2008 à d’autres vaccins recommandés comme vaccins polyvalents.

Au 1er janvier 2018, 8 vaccins additionnels seront officiellement obligatoires :

  • Rougeole
  • Oreillons
  • Rubéole
  • Coqueluche
  • Hépatite B
  • Méningocoque C
  • Pneumocoque
  • Bactérie Haemophilus influenzae

Pourquoi ce changement de loi sur les vaccins ?

Le premier argument de la ministre de la santé Agnès Buzyn. est la baisse du taux de la couverture des vaccins et la réapparition d’anciennes maladies dues à la non-vaccination de certains enfants. En France, seulement 70% des parents font confiance à la vaccination.

Tous les bébés nés après le 1er janvier 2018 en France devront donc recevoir 11 vaccins, soit 10 injections avant leurs 18 mois.

Qu’est-ce qu’on risque si on ne fait pas vacciner son enfant ?

Selon L’article L 3 116-4 du Code de la santé publique, les parents qui ne vaccinent pas leurs enfants risquent 3 750 € d’amende et jusqu’à 6 mois d’emprisonnement. Cette loi sera abolie mais les enfants non vaccinés n’auront pas le droit d’aller à l’école ou en crèches.

vaccin obligatoire

Pourquoi de plus en plus de parents ne souhaitent pas faire vacciner leur enfant ?

Les vaccins contiennent de l’aluminium, nocif pour l’organisme en petite et grande quantité. Des liens entre le vaccin contre l’hépatite B et des maladies neurologiques, comme la sclérose en plaques ont fait scandale en 1994 et sont restés dans les esprits.

Les Français se méfient également du gouvernement qui pourrait privilégier la rentabilité de l’industrie pharmaceutique en dépit de la santé de la population, même celle des enfants. 40% d’entre eux préfèreraient que leur enfant ne soit pas vacciné.

Le rapport sur l’aluminium du conseil scientifique de l’Agence nationale de sécurité du médicament.

Le conseil scientifique de l’Agence nationale de sécurité du médicament a rendu son rapport sur l’aluminium contenu dans les vaccins, expliquant la dangerosité de la composition des vaccins. Romain Gherardi est le chef du Centre expert de pathologie neuromusculaire de l’hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne).

Cet ancien directeur d’une unité de recherche de l’Inserm travaille sur les adjuvants aluminiques contenus dans les vaccins depuis une vingtaine d’années. Son étude met en évidence une surreprésentation de certains gènes chez les enfants concernés par une vaccination d’une myo-fasciite à macrophages, « lésion provoquant de fortes douleurs musculaires, fatigue, et parfois des troubles neurologiques ». En effet il existe une prédisposition génétique qui ne supporte pas le sel d’aluminium contenu dans les vaccins.

Pourtant d’après l’ANSM, « Les avis consultatifs du conseil scientifique n’ont pas vocation à être publiés, cela ne veut pas dire qu’on cherche à les cacher. »

Quoi qu’il en soit de moins en moins de français adhèrent aux vaccins pour leurs enfants, et punir les enfants d’école et de crèche, ou protéger les enfants vaccinés des non vaccinés de cette manière, risquent de ne pas être une solution vivable à long terme. Les écoles privées ont un coût et l’école à domicile ne convient pas non plus à tous.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis sur ce changement dans les commentaires !

La liste des 11 vaccins obligatoires à partir du 1er janvier 2018
2.6 (52.5%) 16 votes

Click Here to Leave a Comment Below 5 comments
Dan Lauton - février 19, 2018

Pour la population, les 11 vaccins, c’est une question de CONFIANCE dans une décision politique.
Pourquoi un manque de confiance dans la gouvernance de ce pays?
En France nous ne connaissons pas la langue de bois, pas la corruption, pas la triche, pas le mensonge, pas les décisions contraires aux intérêts de la population, pas les lobbies. Alors? Simple résistance de tradition, en une sensibilité bien compréhensive quand il s’agit de piquer nos bébés…

Reply
GIENERO - avril 6, 2018

Ma fille était immunodéficiante en gamma globuline IGA et IGB : elle a développé la coqueluche suite au vaccin à l’âge de cinq mois. Cette maladie est considérée mortelle à cet âge. Elle a été sauvée de justesse à la suite de nombreuses semaines d’hospitalisation . Elle a maintenant 49 ans, si à l’époque on lui avait fait les onze vaccins obligatoires aujourd’hui, elle serait morte. Des accidents c’est sûr qu’il va y en avoir, alors parents, un conseil, faites vérifier l’état immunologique de votre enfant avant d’accepter cette nouvelle folie de nos gouvernants ❗️

Reply
GIENERO - avril 6, 2018

On me demande de modérer mon précédent message : honteux ❗️Il y a 49 ans ma Fille a failli mourir en ayant développé la coqueluche suite au vaccin ; elle était immunodéficiante sans que nous le sachions. Alors parents je réitère mon précédent message, avant de faire ces 11 vaccins à vos enfants, faites vérifier leur état immunologique… ❗️Maintenant libre au site my-pharma.info de ne pas publier ce message, ce qui conforterait mon idée que nous ne sommes plus libre dans ce pays… ❗️

Reply
    My-Pharma - avril 6, 2018

    Bonjour, votre message a été publié. Tous les messages sont modérés pour éviter les spams et les insultes sur ce site qui sont trop courants et souvent NON contrôlés sur beaucoup d’autres. N’y voyez donc rien de personnel, mais plutôt une façon de conserver un dialogue constructif entre chacun ! Merci.

    PS: nous sommes d’accord avec l’idée que vous présentez sur le besoin de contrôler l’immunodéficiance des enfants AVANT de les vacciner 😉

    Reply
    laval - avril 11, 2018

    Entièrement d’accord avec vous.
    J’ai une petite fille dont la mere a vacciné obligatoirement et cela meme sachant que nous étions contre car bcp de problèmes et depuis elle n’a plus son potentiel intellectuel d’avant. Eh bien elle a remis cela encore et encore…..D’apres son institutrice l’enfant n’a plus de concentration et fatigue tjs….et déprime; (meme constat fait par un autre médecin…. De plus je ne vois pas pourquoi on nous oblige sachant très bien que dans notre famille il y a de tels cas….je ne ferais aucun vaccin et j’irai meme a l’étranger si c’est le cas …

    Reply

Leave a Reply: