Tout savoir sur le lifting mammaire

Dr Benjamin Sarfati
L'expert.e : Dr Benjamin Sarfati
Modifié le

Le lifting mammaire, ou cure de ptose mammaire, est une opération chirurgicale visant à remonter une poitrine tombante.

Aussi connue sous le terme de mastopexie, ce geste chirurgical esthétique permet de corriger l’affaissement des seins (ptose mammaire) qui peut être naturel ou amplifié par des facteurs tels qu’une variation de poids, une grossesse ou encore un allaitement.

Le lifting mammaire redéfinit le galbe du sein, et peut s’accompagner d’une pose d’implants mammaires lorsque le volume des seins est insuffisant.

Lifting mammaire : quelles sont les techniques utilisées ?

Le lifting mammaire est une intervention de chirurgie esthétique relativement fréquente. Il peut être réalisé selon plusieurs techniques.

Le lifting mammaire sans prothèses

Lorsque le volume de la poitrine est satisfaisant, la chirurgie est réalisée sans pose de prothèses mammaires.

ptose mammaire dt sarfati

L’intervention consiste simplement à éliminer l’excès de peau et à retendre la peau du sein, en remodelant son volume pour un effet rajeunissant. La mastopexie sans implants permet ainsi d’obtenir des seins paraissant plus volumineux naturellement.

Le lifting mammaire avec prothèses

En revanche, lorsque le volume des seins est trop modeste, ou que la patiente désire une poitrine plus importante, le lifting mammaire peut être accompagné d’une pose de prothèses : c’est la mastopexie avec implants.

Ce geste permet de combler les décolletés les plus amoindris et nécessite plus de précision.

prothèse mammaire dr sarfati

Pour les petites poitrines, une pose de prothèses mammaires suffit parfois à retrouver un galbe de seins harmonieux, sans avoir besoin de retendre la peau du sein : on parle alors de chirurgie mammaire « sans cicatrices ».

Cependant, le nom de cette technique peut induire en erreur les patientes : une incision minime est tout de même nécessaire à la pose des implants et laissera une petite cicatrice.

Le lifting mammaire après réduction mammaire

Un lifting mammaire est aussi fréquemment réalisé lors d’une chirurgie de réduction mammaire, afin de parfaire le résultat esthétique.

réduction mammaire dr sarfati

Comment se déroule le lifting mammaire ?

Avant l’opération

Avant d’envisager la chirurgie, deux consultations sont réalisées auprès du chirurgien pour discuter des modalités pratiques et de la technique retenue.

examen

En cas de pose d’implants mammaires, le chirurgien esthétique présente à la patiente différentes prothèses afin de trouver la meilleure option possible quant au choix de la taille.

Une mammographie est nécessaire avant de pratiquer l’intervention mammaire.

Quelle que soit la technique utilisée, la cure de ptose s’effectue sous anesthésie générale.

Une consultation d’anesthésie est donc nécessaire quelques jours avant l’intervention.

Pendant l’intervention

L’intervention dure entre 1 h 30 et 3 h.

Elle peut être réalisée en ambulatoire (la patiente entre à la clinique le matin et sort le soir même) ou nécessiter une nuit d’hospitalisation. La pose de drains n’est pas systématique.

Les incisions réalisées au cours du lifting mammaire dépendent de l’importance de la ptose mammaire. On prévoit généralement trois possibilités (et un maximum de trois cicatrices) :

  • une incision aréolaire seule (autour du mamelon) ;
  • une incision aréolaire et une incision verticale jusqu’au sillon sous-mammaire ;
  • une incision en «T» inversé, ou ancre marine (incision aréolaire + incision verticale + incision sous le pli du sein).

Le chirurgien esthétique communique le choix du nombre d’incisions nécessaire à la patiente lors de la consultation préopératoire.

chirurgie

Plus la correction est conséquente, plus il y aura de cicatrices.

À ce jour, réaliser une intervention de lifting mammaire sans incisions, et donc sans cicatrices, est impossible. Cependant, les incisions chirurgicales effectuées par un chirurgien esthétique expert laissent des cicatrices très discrètes qui s’estompent progressivement au fil des ans.

Après l’opération, la patiente bénéficie d’une surveillance (de quelques heures à une nuit complète) avant de regagner son domicile.

Suivi postopératoire

Après une cure de ptose mammaire, le port d’un soutien-gorge de contention est recommandé pendant un mois. Le port de soutiens-gorge composés d’armatures métalliques est vivement déconseillé afin d’obtenir une cicatrisation optimale.

Des massages réguliers sur les cicatrices à l’aide de crèmes prescrites par votre chirurgien permettent d’assouplir les tissus cutanés, et améliorent la cicatrisation.

suivi post opératoire

L’exposition au soleil est vivement contre-indiquée tant que les cicatrices sont encore roses.

La prise d’anti-inflammatoires suffit généralement à calmer les douleurs pouvant survenir dans les jours qui suivent un lifting mammaire.

Comme pour toute intervention chirurgicale, le port de charges lourdes et la pratique du sport sont à proscrire dans les suites immédiates.

Le délai à respecter avant une reprise des activités professionnelles ou personnelles est précisé par le chirurgien esthétique lors des consultations préopératoires.

Une consultation auprès de votre chirurgien est prévue après le geste chirurgical pour s’assurer de l’absence de complications postopératoires, et veiller au bon respect des consignes.

Quel est le prix d’un lifting mammaire ?

Le tarif pour cure de ptose mammaire dépend du degré de celle-ci ainsi que de la technique retenue.

Le tarif est supérieur lorsque l’intervention nécessite la pose d’implants mammaires.

 

N’hésitez pas à nous partager votre avis sur le sujet dans les commentaires ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.