Huile de noix et cholestérol

Lorsque l’on a tendance à faire de l’hypercholestérolémie, certains aliments sont vivement déconseillés.

On sait notamment que les matières grasses doivent être fortement limitées. Cependant, toutes les matières grasses se valent-elles, ou certaines sont meilleures que d’autres en cas de cholestérol ? Qu’en est-il de l’huile de noix ?

Dans cet article nous allons évoquer les effets de l’huile de noix sur le cholestérol et si elle est plutôt à éviter ou à consommer. Pour cela, nous évoquerons notamment la composition en acides gras de cette huile.

La noix, un élément bénéfique contre le cholestérol

Comme l’indique son nom, cette huile est directement tirée de la noix. Ce fruit particulièrement riche en acides gras insaturés et en fibres est souvent évoqué comment étant efficace pour réduire le taux de cholestérol et notamment celui du mauvais cholestérol (LDL). On retrouve ces caractéristiques chez de nombreux fruits secs et oléagineux comme les noisettes et les châtaignes, mais aussi dans certaines graines telles que les arachides, le lin ou l’avoine.

Tous ces aliments sont souvent considérés comme permettant de réduire le mauvais cholestérol présent dans le sang.

Cependant, l’huile que l’on retire de la noix est-elle aussi saine ?

Que contient cette huile ?

Pour le savoir, il faut nous intéresser à la composition de l’huile de noix. Comme de nombreuses huiles, elle est essentiellement constituée d’acides gras. Ce qu’il faut éviter le plus possible ce sont les acides gras saturés qui présentent des risques pour notre système cardiovasculaire.

Sur les étiquettes des huiles, les proportions des différents acides gras sont indiquées. Il faut éviter le plus possible celles qui contiennent plus de17 % d’acides gras saturés. Même si tout dépend de la quantité d’acides gras insaturés.

Ces derniers sont nettement plus sains et ils permettent justement de réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Les polyinsaturés étant les plus performants.

L’huile de noix est composée à 9 % d’acides gras saturés, 23 % d’acides gras mono-insaturés et 63 % d’acides gras polyinsaturés. Autrement dit, elle est particulièrement riche en acides gras insaturés pour peu de saturés.

Elle est donc efficace pour prévenir les maladies cardiovasculaires, dont l’hypercholestérolémie. Ces proportions sont pour de l’huile de noix vierge qui est la plus saine comparées à l’huile raffinée ou à l’huile pure.

Alimentation et peinture

L’huile de noix est bien évidemment essentiellement utilisée pour notre alimentation que ce soit froide ou réchauffée au fond d’une poêle. Elle est aussi présente dans certains gâteaux et certaines pâtisseries.

On la retrouve également en peinture. Cette huile a la particularité d’être utilisée comme liant dans la peinture à l’huile.

Cholestérol : peut-on consommer de l’huile de noix ?

La composition de cette huile nous montre que nous pouvons en consommer même lorsque l’on a un taux élevé de cholestérol. Au contraire, c’est l’une des plus efficaces pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol et favoriser le bon cholestérol. Il faut pour cela en consommer régulièrement, sans tomber dans l’excès.

Huile de noix et cholestérol
2.2 (43.64%) 11 votes