Pamplemousse et cholestérol

Pamplemousse et cholestérol
3.7 (73.75%) 16 votes

Le pamplemousse est connu pour son goût amer. Si vous n’aimez pas les produits avec une amertume prononcée, alors ce fruit ne doit pas vous plaire. Pourtant, il est particulièrement sain et contient de nombreuses vitamines.

Ce qui nous intéresse ici, c’est surtout de savoir si le pamplemousse est un aliment qui a des effets sur notre taux cholestérol. Et si oui, ces effets sont-ils positifs ou négatifs. Tout cela, nous allons y répondre à travers cet article.

Un agrume

Bien qu’il existe différentes formes de pamplemousse, ici nous parlons de celui qui est le plus commun en France, c’est-à-dire le citrus xparadisi. Il se caractérise par une forme ronde, une taille légèrement supérieure à celle de l’orange, une peau de couleur jaune et une chaire rouge. Son goût est également très marqué au niveau de l’amertume.

Il peut être consommé sous forme de fruit en entrée, au dessert ou dans des salades. On peut également le boire sous forme de jus de fruit ou de sirop.

Plein de vitamines

Comme tous les agrumes et plus largement les fruits, le pamplemousse est riche en vitamines. Il contient essentiellement de la vitamine C, mais on retrouve également des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, et B12, de la vitamine A, de la E et de la vitamine K.

Le pamplemousse est en grande partie constitué d’eau. Il contient également des fibres, des glucides, une faible quantité de protéines, des sucres simples, des oligo-éléments, et une très faible quantité d’acides gras.

Un antioxydant efficace

Des études ont montré que le pamplemousse était un antioxydant naturel et particulièrement efficace. Il contient de la naringénine qui est un flavonoïde aux vertus antioxydantes. La naringénine est notamment responsable du goût amer du pamplemousse.

Cet antioxydant se révèle notamment efficace sur le taux de cholestérol. Plus précisément, il aurait des propriétés hypocholestérolémiantes. Cela signifie que la naringéinine permet de réduire le taux de lipoprotéines de basse densité dans le sang, ce que l’on appelle couramment le mauvais cholestérol. De même, il semblerait que le pamplemousse permettrait également de dissoudre la plaque athéromateuse et ainsi réduire le risque d’accident cardiovasculaire résultant de l’athérosclérose.

Attention aux interactions avec certains médicaments

Selon différentes études, le pamplemousse peut avoir des effets sur certains médicaments que nous prenons. Il peut augmenter ou réduire leur libération dans le sang. Cet effet peut être relativement dangereux. Il est donc déconseillé de manger ou boire du pamplemousse lorsque vous suivez un traitement médical.

Cholestérol : alors, peut-on manger du pamplemousse ?

Quand on souffre d’hypercholestérolémie, le pamplemousse semble être l’un des fruits les plus efficaces pour réduire le taux de mauvais cholestérol.

Vous pouvez donc en manger régulièrement que ce soit entier ou sous forme de jus. Par contre, si vous êtes soumis à un traitement médical, faites attention. Demandez d’abord l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant de manger du pamplemousse.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments