Whisky et cholestérol

En fouillant sur internet, vous êtes sûrement déjà tombé sur des listes de bienfaits qu’est supposée apporter la consommation de whisky. Généralement, ce genre de liste se divise en 10 bénéfices pour la santé. Comme par hasard, ce ne sont pas 9 ou 11 bienfaits, mais bel et bien 10, un nombre bien rond et qui claque.

Méfiez-vous de ces listings. On les retrouve pour divers autres produits et ils résultent souvent des lobbies des produits en question.

Non, le whisky n’est pas un breuvage miracle qui réduit le stress, améliore la mémoire, lutte contre le cancer, etc. Il s’agit d’un alcool et en boire avec excès entraine de sérieux problèmes de santé. Par contre, il est vrai que le whisky et les alcools en général peuvent avoir certaines vertus quand ils sont bus avec modération.

Le cholestérol en fait-il partie ?

Un alcool comme les autres

Très souvent, les industries productrices d’un alcool aiment bien affirmer que leur breuvage est le meilleur des alcools pour la santé. D’un côté on a les viticulteurs qui affirment que boire un verre de vin par jour est bon pour la santé et notamment le cœur.

Ensuite, on va retrouver les producteurs de whisky qui affirment à peu près la même chose, mais pour le whisky. Et on pourrait faire le tour des grands alcools.

En réalité, il semblerait que les différences sont infimes. Bien sûr, entre un verre de vin et un verre de whisky, la dose d’alcool n’est pas la même. Mais en proportion égale, rien ne prouve que tel ou tel alcool est meilleur qu’un autre.

Par contre, plusieurs études montrent que boire modérément et régulièrement de l’alcool aurait un effet bénéfique sur l’espérance de vie par rapport à l’abstinence totale.

Tout est une question de dose

Le whisky n’est pas forcément mauvais pour la santé, s’il est bu sans excès. Au contraire, comme nous venons de l’évoquer, en tant qu’alcool, une consommation régulière, mais modérée, de whisky pourrait être bonne pour la santé et améliorer l’espérance de vie. Il contient notamment des antioxydants qui pourraient réduire certains risques de maladies cardiovasculaires.

Cependant, il faut savoir se limiter. Un excès régulier de whisky va faire des ravages sur votre santé et va, à l’inverse, augmenter la tension artérielle, détruire votre foie, et au final réduire votre espérance de vie. Comme beaucoup de choses, c’est l’excès qui est mauvais.

Peut-on boire du whisky quand on a du cholestérol?

A première vue, rien ne semble empêcher la consommation de whisky quand on fait de l’hypercholestérolémie. Il se pourrait même que l’alcool favorise le bon cholestérol au profit du mauvais. Cependant, encore une fois, tout est une question de dose. Il ne faut pas dépasser une à deux unités d’alcool par jour.

Pour le whisky cela correspond environ à 3 à 6 cl par jour. Sinon, les éventuels bienfaits risquent de se transformer en dangers.

Pour résumer, il faut boire du whisky et de l’alcool pour se faire plaisir de temps en temps ou pour accompagner un repas. Mais en aucun cas, il ne faut en boire avec pour objectif de guérir tel ou tel problème de santé comme le cholestérol.

Whisky et cholestérol
3.8 (76.67%) 30 votes