Comprendre un rapport de cholestérol

Pour connaître notre taux de cholestérol et savoir si on souffre d’hypercholestérolémie, il faut passer par une analyse de sang. Elle va révéler tout ce qu’il y a à savoir concernant notre cholestérol. Cette analyse doit être effectuée à jeun. Elle peut se faire auprès d’un cabinet spécialisé ou directement soi-même grâce à un petit appareil.

Plusieurs informations vont être révélées par l’analyse. Elle va calculer le taux des différents cholestérols présent dans notre sang ou plus précisément des différentes lipoprotéines qui transportant ce cholestérol.

HDL, LDL, triglycérides et cholestérol total

Une petite partie de notre cholestérol provient de notre alimentation. Le reste étant synthétisé par notre foie. Le cholestérol total regroupe l’ensemble. Au sein du cholestérol produit par notre foie on distingue le cholestérol-LDL du cholestérol-HDL. En réalité il s’agit de la même substance, mais à différents moments du mécanisme et dont le moyen de transport (lipoprotéine) va avoir une densité qui est plus ou moins importante.

Les lipoprotéines de basse densité (LDL) partent du foie pour transporter le cholestérol et d’autres substances jusqu’aux cellules et à travers le sang. On le qualifie de mauvais cholestérol parce que c’est durant ce processus que vont être déposés des résidus de cholestérol dans le sang. Normalement ces résidus doivent ensuite être récupérés par les lipoprotéines de haute densité (HDL) pour être acheminés jusqu’au foie où ils serviront à constituer les acides biliaires. On parle donc de « bon cholestérol ».

Cependant, un dysfonctionnement dans cette régulation peut entrainer un taux trop élevé de cholestérol-LDL (hypercholestérolémie) ou un taux trop faible de cholestérol-HDL (hypohdlémie). Les deux peuvent augmenter le risque de maladies cardiovasculaires.

Lorsque vous faites une analyse de sang pour votre cholestérol, un autre taux va aussi être indiqué : celui des triglycérides. Comme le cholestérol, ce sont des molécules qui font partie de la classe des lipides. Lorsque leur taux est trop élevé, le risque de maladies cardiovasculaires est plus élevé.

Les taux recommandés

Lorsque votre médecin va vous montrer le résultat de votre prise de sang, 4 valeurs seront affichées. Idem si vous passez par un autodiagnostic.

Il y a le taux de cholestérol total :

  • Normalement, celui-ci doit se trouver aux alentours de 2 g par litre de sang.

On retrouve également le taux de cholestérol HDL :

  • Il est recommandé qu’il soit supérieur à 0,4 g/L. Plus précisément, il doit représenter au moins 25 % du cholestérol total, c’est-à-dire que le ratio cholestérol ne doit pas être supérieur à 4.

Bien évidemment le taux de cholestérol-LDL est lui aussi affiché :

  • Chez une personne ne présentant pas de risque particulier de maladie cardiovasculaire, il est recommandé d’avoir un taux inférieur à 1,6 g/L.
  • Chez une personne à risque modéré, ce taux doit être inférieur à 1,15 g/L.
  • Chez une personne à haut risque, le taux ne doit pas dépasser 1 g/L.
  • Et pour une personne à très haut risque, il est recommandé d’avoir un taux de cholestérol-HLD inférieur à 0,7 g/L.

Finalement, le taux de triglycérides va lui aussi être indiqué :

  • Une valeur normale est située entre 1,5 et 2 g/L.
Comprendre un rapport de cholestérol
4.3 (86%) 10 votes