Les compléments alimentaires et le Cholestérol

Les compléments alimentaires et le Cholestérol
2 (40%) 5 votes

Pour une hypercholestérolémie familiale, c’est-à-dire génétique, il faut obligatoirement passer par un traitement médical qui sera prescrit par votre médecin. Pour les autres formes d’hypercholestérolémie, nous vous conseillons également de demander conseil à votre médecin. Par exemple, si ce taux élevé de cholestérol-LDL résulte d’une autre maladie il ne faut pas prendre n’importe quoi pour le faire baisser.

Ce que vous pouvez faire, c’est améliorer votre alimentation et l’adapter pour qu’elle puisse avoir un effet positif sur votre cholestérol. Evitez le plus possible les aliments riches en acides gras saturés et privilégiez ceux qui contiennent des acides gras insaturés. Il est également recommandé de pratiquer régulièrement un sport ou une activité physique.

Il est également possible de faire baisser son taux de cholestérol grâce à d’autres méthodes telles que la phytothérapie ou les huiles essentielles. Ici, nous allons nous intéresser aux compléments alimentaires. Peuvent-ils être efficaces contre le cholestérol.

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

On qualifie comme complément alimentaire un produit que l’on va ingurgiter et qui va fournir des nutriments spécifiques. Les compléments alimentaires sont utiles lorsque l’on a certaines carences. Ils peuvent également permettre de réduire certains troubles.

Il ne faut pas les voir comme des médicaments, mais véritablement comme un complément. Cela implique qu’il faut en prendre en respectant des doses précises et sans tomber dans l’excès. Ces compléments alimentaires se présentent souvent sous la forme de gélules, de capsules, de comprimés ou d’ampoules.

Il est conseillé de consulter votre médecin avant de prendre des compléments alimentaires. Normalement, une alimentation saine, variée et équilibrée suffit. Et prendre des compléments alimentaires peut créer un excès de certains nutriments.

Et concernant le cholestérol

Vous avez sûrement dû voir dans votre grande surface des produits qui se présentent comme des compléments alimentaires contre le cholestérol. Ils peuvent également prendre la forme de produits alimentaires enrichis avec certains nutriments spécifiques.

Les compléments alimentaires les plus couramment proposés contre le cholestérol sont les phytostérols, la levure de riz rouge, la spiruline, et les oméga-3.

Commençons par les phytostérols. Il est vrai qu’ils ont tendance à réduire le taux de cholestérol-LDL dans le sang. Cependant, ils réduisent également le taux de vitamines antioxydantes et notamment les caroténoïdes qui agissent pourtant contre les radicaux libres. Il faut donc se méfier des phytostérols, d’autant qu’ils pourraient provoquer des dépôts de stérols dans le sang et favoriser l’athérosclérose et finalement augmenter le risque de maladies cardiovasculaires.

La levure de riz rouge est notamment composée d’une statine naturelle. Elle permet donc de réduire le taux de cholestérol. Mais elle risque aussi d’entraîner certains effets secondaires tels que des perturbations hépatiques. Elle est vivement déconseillée pour les femmes enceintes et les individus de plus de 70 ans. Si vous comptez prendre de la levure de riz, parlez-en à votre médecin.

La spiruline est une algue souvent présentée comme un superaliment, car elle est riche en nombreux nutriments. De ce fait, on lui donne souvent des vertus pour tout et n’importe quoi. Elle revient souvent comme pouvant être un complément alimentaire idéal contre le cholestérol. En réalité, il n’existe aucune étude qui prouve cet effet. Nous vous conseillons donc de ne pas en prendre, du moins comme complément alimentaire sous forme de cure.

Les oméga-3 sont sûrement ceux qui mettent quasiment tout le monde d’accord. Ils ont un effet positif sur le cholestérol en réduisant le taux de mauvais cholestérol et en augmentant le bon cholestérol. Surtout, ils permettent de réduire les risques cardiovasculaires. Vous pouvez donc en consommer, sans tomber dans l’excès. Ils sont présents dans certains poissons gras, dans certaines huiles, dans des fruits secs, mais également sous forme de compléments alimentaires.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments