Existe-t-il une corrélation entre fatigue et cholestérol ?

On entend parfois dire qu’un sentiment de fatigue peut être causé par un taux trop élevé de mauvais cholestérol. Difficile de voir un lien direct entre la fatigue et le cholestérol. Plus généralement, on ne ressent pas forcément de symptômes lorsque l’on souffre d’hypercholestérolémie. Les symptômes apparaissent souvent juste avant un accident cardiovasculaire.

Mais il est vrai que d’être toujours fatigué peut avoir une influence sur notre système cardiovasculaire. Plus précisément, une mauvaise hygiène de vie, une mauvaise alimentation et un manque d’activités physiques peuvent nous ramollir. Et ils augmentent énormément le risque de problèmes cardiovasculaires.

Comment est produit le cholestérol ?

Il est intéressant de comprendre le fonctionnement du cholestérol dans notre organisme pour mieux le cerner. Plus de deux tiers de notre cholestérol est synthétisé par notre foie. Le reste provient de notre alimentation. Une fois synthétisé, il va être transporté jusqu’à nos cellules grâce aux lipoprotéines de basse densité (LDL), que l’on appelle « mauvais cholestérol ». Le cholestérol est un élément essentiel dans la composition de nos membranes cellulaires. Cependant, les LDL peuvent laisser en chemin des dépôts de cholestérol dans notre sang.

Comme les choses sont bien faites, ces dépôts vont ensuite être récupérés par les lipoprotéines de haute densité (HDL), que l’on appelle « bon cholestérol ». Elles vont les transporter jusqu’au foie. Ce dernier va alors dégrader le cholestérol pour le transformer en acides biliaires.

Cependant, dans le cas d’une hypercholestérolémie, le taux de LDL sera trop élevé, et les HDL ne pourront pas récupérer tous les dépôts de cholestérol dans le sang. A la longue, ces dépôts vont s’accumuler et former avec d’autres lipides et d’autres éléments des conglomérats obstruant les artères. 

Quelles sont les causes de l’hypercholestérolémie

L’hypercholestérolémie peut être d’origine génétique, on parle alors d’hypercholestérolémie familiale. Dans ce cas, le dérèglement est génétique et bien souvent il s’agit d’un dysfonctionnement des récepteurs LDL. Ce cholestérol survient dès la naissance, et la personne doit suivre un traitement à vie.

Mais l’hypercholestérolémie peut résulter d’autres causes. Certaines maladies comme le diabète entrainent souvent une hypercholestérolémie. Une alimentation trop riche en acides gras saturés ou pauvre en oméga-3 favorise aussi un taux élevé de LDL.

Une mauvaise hygiène de vie (alcool, tabac, sommeil insuffisant…), une mauvaise alimentation et un manque d’activités physiques entraînent souvent une hypercholestérolémie et plus largement, des problèmes cardiovasculaires. Si vous êtes rapidement essoufflé et fatigué, c’est sûrement parce que votre corps n’est pas suffisamment entrainé et parce que vous ne prenez pas soin de lui. Notre corps a besoin de suivre des cycles de repos réguliers et d’être mis à l’effort pour être plus résistant.

Ce qu’il faut retenir

Pour résumer, difficile de dire que la fatigue entraîne une hausse de LDL ou que l’hypercholestérolémie entraîne de la fatigue. Il faut voir le problème de façon plus large et comprendre que plusieurs facteurs peuvent causer une hypercholestérolémie et entrainer des maladies cardiovasculaires.

Il est important de prendre soin de notre organisme via notre alimentation, nos habitudes de vie et en ne restant pas assis toute la journée.

Existe-t-il une corrélation entre fatigue et cholestérol ?
3.1 (62.86%) 7 votes