Ce qu’il faut savoir de la ménopause et ses effets sur le cholestérol

La ménopause est une étape obligatoire dans la vie d’une femme. Elle intervient généralement entre 45 et 55 ans et marque la fin des règles. La période qui précède la ménopause se traduit par des bouffées de chaleur, des suées, des cycles irréguliers, qui préviennent que la ménopause arrive.

Mais on remarque aussi que le taux de cholestérol total augmente durant cette période et après la ménopause. Le problème c’est que le mauvais cholestérol augmente aussi. Quand survient la ménopause, vous devez surveiller plus attentivement votre cholestérol. D’autant qu’avec l’âge, le taux augmente également de façon naturelle.

L’arrêt des règles

Par définition la ménopause correspond au moment où s’arrêtent les règles, c’est-à-dire, lors des dernières règles. Il faut donc attendre un an après les dernières règles pour savoir quand exactement a eu lieu la ménopause.

La préménopause est, comme son nom l’indique, la période qui précède la ménopause. Elle débute quand la fréquence des cycles menstruels diminue due à une augmentation de l’hormone folliculo-stimulante (FSH). Elle se termine à la ménopause.

La post-ménopause est la période qui suite la ménopause.

La périménopause débute en même temps que la préménopause et se termine 1 an après la ménopause, lorsque celle-ci est confirmée.

Un changement dans la vie des femmes

La ménopause est forcément un changement particulier dans la vie d’une femme. Elle signifie que la femme n’est plus fertile et qu’elle ne peut donc plus être enceinte, du moins naturellement.

Aujourd’hui, certaines solutions permettent d’avoir une grossesse après la ménopause. Cela se révèle surtout utile pour les femmes atteintes de ménopause précoce qui peut survenir avant les 30 ans.

La ménopause, et plus largement la pérminopause, est une période au cours de laquelle la femme peut ressentir divers troubles : troubles psychologiques mineurs, bouffées de chaleur, insomnies, suées, diminution de la libido, perte de densité osseuse, et prise de poids.

Concernant le cholestérol

Jusqu’à leur ménopause, les femmes présentent un risque inférieur de maladies cardiovasculaires par rapport aux hommes. Cela s’explique en partie parce qu’elles ont un taux de cholestérol plus faible et notamment de mauvais cholestérol.

Cependant, lorsque débute la préménopause, le taux de cholestérol va être touché. Plus précisément, chez la majorité des femmes, le cholestérol total va augmenter de 6 à 9 %.

Mais le plus ennuyant c’est que le taux de mauvais cholestérol va lui aussi augmenter de 10 à 16 %, alors que le bon cholestérol a plutôt tendance à diminuer. Généralement, le taux du cholestérol continue d’augmenter progressivement jusqu’à 65 ans. Puis, il redescend. 

Les risques d’affections cardiovasculaires vont donc augmenter à partir de la ménopause et même durant la préménopause. Il est important de surveiller son taux de cholestérol quand cela survient et les années qui suivent.

En plus, le cholestérol a aussi tendance à augmenter avec l’âge que ce soit chez les femmes ou chez les hommes.

Cependant, il est indispensable à notre organisme, et ce dont il faut avant tout faire attention c’est le taux de LDL (mauvais cholestérol) qui ne doit pas être trop élevé. Une alimentation plus saine et plus équilibrée permet de limiter cette augmentation.

Ce qu’il faut savoir de la ménopause et ses effets sur le cholestérol
3 (60%) 6 votes