La pilule est-elle dangereuse pour le cholestérol ?

La pilule est-elle dangereuse pour le cholestérol ?
Notez cette page :

La pilule contraceptive est un moyen simple et efficace de contraception pour les femmes. On distingue deux formes de pilules : combinée ou progestative. La première contient des œstrogènes et un progestatif quand la seconde contient uniquement un progestatif et pas d’œstrogènes. L’avantage des premières c’est qu’elles peuvent être prises avec un retard de 12 heures après l’heure habituelle.

Cependant, il a été montré que les pilules combinées augmentaient le taux de cholestérol. Mais est-ce pour autant contre-indiqué ou cette augmentation ne présente pas vraiment de risque. Pour le comprendre, il faut d’abord distinguer le bon du mauvais cholestérol.

HDL et LDL

La grande partie du cholestérol présent dans notre corps est fabriqué par notre foie, car il est un élément indispensable pour nos cellules. Ce sont les lipoprotéines de basse densité qui vont transporter le cholestérol du foie jusqu’aux cellules. Ce sont elles que l’on appelle le « mauvais cholestérol », car au cours du processus, des dépôts de cholestérol peuvent s’accumuler sur les parois sanguines. Les lipoprotéines de haute densité (HDL), qu’on appelle « bon cholestérol », servent justement à récupérer ces excédents pour les transporter jusqu’au foie afin de les détruire.

Autrement dit, si tout fonctionne normalement, le cholestérol est autorégulé par notre organisme. Mais il arrive que le taux de LDL soit trop élevé, c’est ce que l’on appelle l’hypercholestérolémie. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de ce taux trop élevé. Nous ne les détaillerons pas dans cet article.

Pilule et cholestérol

La pilule combinée contient des œstrogènes. Ces derniers favorisent la production de cholestérol. Une femme qui prend cette pilule voit donc son cholestérol augmenter. Cependant, c’est le cholestérol HDL qui augmente, alors que le cholestérol LDL a tendance à diminuer. Ce genre de pilule n’est donc pas dangereux chez une femme ne souffrant pas d’hypercholestérolémie. En plus, la plupart des femmes prenant la pilule sont relativement jeunes, et elles présentent peu de risques cardiovasculaires.

Par contre, pour les femmes souffrant d’hypercholestérolémie, la pilule combinée est déconseillée. Elle risque d’aggraver cette hypercholestérolémie. Si cette hypercholestérolémie est modérée et que la femme à moins de 35 ans, la pilule peut continuer à être prescrite. Pour les autres, il est préférable de se tourner vers une pilule progestative.

Comme elle ne contient pas d’œstrogènes, la pilule progestative n’a pas d’influence sur le cholestérol. Plus largement ce genre de pilule est conseillée pour toutes les femmes présentant des risques cardiovasculaires que ce soit à cause d’une hypercholestérolémie ou pour d’autres raisons.

Que retenir?

Si vous ne souffrez pas d’hypercholestérolémie, la pilule combinée ne présente aucun danger pour votre taux de cholestérol. Vous pouvez continuer à utiliser ce moyen de contraception.

Par contre, si vous faites de l’hypercholestérolémie ou si vous présentez un risque plus élevé de troubles cardiovasculaires, alors cette pilule est déconseillée. La solution est de vous tourner vers la pilule progestative.

Le mieux est que vous en parliez à votre médecin. Selon votre taux de mauvais cholestérol et votre santé générale, il saura vous guider pour choisir le moyen de contraception le plus adapté.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments