Le rôle du foie dans le cholestérol

On a souvent une image trop négative du cholestérol. On nous le montre comme une substance qu’il faut à tout prix éliminer, car elle est dangereuse pour la santé. La réalité est plus complexe. Le cholestérol est indispensable à notre organisme. Son rôle principal étant de constituer l’un des principaux composants des membranes cellulaires.

Ce qui pose problème, c’est le cholestérol qui peut se déposer dans nos artères. En s’accumulant avec d’autres éléments, ils vont venir obstruer certaines artères et bloquer l’alimentation en oxygène et en sang de certains organes. Un excès de cholestérol dans le sang est dû à un taux trop élevé de lipoprotéines de basse densité (LDL), que l’on appelle « mauvais cholestérol ».

Normalement, ces excédents doivent être récupérés par les lipoprotéines de haute densité (HDL) ou « bon cholestérol », qui vont les transporter jusqu’au foie où ils seront éliminés. Le foie a un rôle très important sur notre cholestérol.

Il synthétise le cholestérol

Pendant longtemps on a cru que c’était notre alimentation qui formait le cholestérol. S’il est vrai qu’elle en apporte, cela représente une infime partie du cholestérol présent dans notre organisme. La grande majorité étant synthétisée par notre foie. Il est fabriqué afin d’être transporté jusqu’aux cellules pour constituer leur membrane.

Pour transporter le cholestérol jusqu’à elles, le foie va également synthétiser des lipoprotéines qui vont essentiellement regrouper différentes protéines et lipides, dont le cholestérol. Ce sont les LDL qui transportent le cholestérol du foie jusqu’aux cellules. A noter que le foie produit également les triglycérides.

Bien sûr, le foie utilise des éléments provenant de notre alimentation pour constituer les lipoprotéines et les triglycérides. Celle-ci a donc une influence sur notre cholestérol ou plus précisément sur le taux de HDL et de LDL. Le cholestérol empêche la cristallisation des acides gras. Mais une alimentation trop riche en acides gras saturés risque d’augmenter le taux de LDL et de créer davantage d’excédents de cholestérol dans le sang qui ne seront pas renvoyés vers le foie.

Il détruit le cholestérol

Si le foie fabrique le cholestérol, il est aussi celui qui le détruit, ou plutôt, qui élimine les excédents. Il s’agit d’une boucle. Les LDL transportent le cholestérol jusqu’aux cellules. Puis, les HDL font le chemin inverse en venant récupérer les dépôts de cholestérol pour les transporter jusqu’au foie.

Arrivés sur place, ces excédents de cholestérols sont transformés en acides biliaires. Ces derniers vont permettre de faciliter la digestion des lipides en les fragmentant. On voit à quel point notre organisme est bien fait et que tout a une utilité. A noter que le foie est le seul organe pouvant éliminer le cholestérol.

A travers ce que nous venons de présenter, on comprend à quel point le cholestérol est un élément indispensable de notre organisme et le rôle essentiel du foie dans sa synthétisation et son élimination. Cependant, il arrive que ce processus complexe ne fonctionne pas de façon optimale. On parle alors d’hypercholestérolémie qui désigne un taux trop élevé de cholestérol LDL.

Cette hypercholestérolémie peut provenir de différentes causes. Si elle n’est pas régulée, à terme elle risque de déboucher sur de l’athérosclérose, c’est-à-dire la formation dépôts de lipides et autres éléments venant boucher les artères. Cependant, le cholestérol n’est généralement pas l’unique facteur.

Une mauvaise hygiène de vie, une mauvaise alimentation, un manque d’activités physiques sont des facteurs très importants à l’origine des problèmes cardiovasculaires, même si vous ne faites pas d’hypercholestérolémie.

Le rôle du foie dans le cholestérol
3.2 (63.33%) 6 votes