Assurance / Mutuelle Hospitalisation : comment choisir la Meilleure pour Bénéficier de Remboursements Optimaux

L’hôpital, c’est un endroit qui n’est pas forcément synonyme de plaisir : accident, opération, suivi médical. Il peut tout de même être annonciateur de bonne nouvelle comme la naissance d’un enfant. Quoi qu’il en soit, on passe tous par la case hospitalisation un moment donné ou un autre de notre vie.

Quel que soit notre âge, il est intéressant d’avoir une bonne couverture (et donc une bonne mutuelle) en cas d’hospitalisation. Comme il existe beaucoup d’interventions bégnines (appendicite, amygdales, dents de sagesse etc…), sans ajoutée les bobos du quotidien (si vous avez la malédiction de Pierre Richard), c’est utile de se prémunir.

Toute bonne mutuelle prend en charge des frais d’hospitalisation. Chacune d’entre elles vont vous proposer ses options de couverture diverses et variées en fonction de vos besoins et votre budget. Avant d’aller plus en détails sur le fonctionnement des mutuelles, il convient de connaitre la prise en charge de l’Assurance Maladie pour savoir ce qui reste à votre charge.

La prise en charge des hospitalisation par la Sécurité Sociale

En cas d’hospitalisation, la Sécurité Sociale prend en charge une partie des frais. Cette participation se fait à hauteur de 80%. Des prises en charge peuvent se faire avant ou après : 70% pour l’anesthésiste et 60% pour de la kiné après intervention chirurgicale.

Bon à savoir, il existe aussi des cas où la prise en charge est complète. Voici une liste non exhaustive pour citer des exemples courants :

  • Hospitalisation de plus de 30 jours
  • Hospitalisation pendant les 4 derniers mois de grossesse, pour l’accouchement et les 12 jours qui les suivent
  • 30 jours pour un nouveau-né
  • Pour des raisons professionnelles (maladie ou accident)
  • CMU
  • Régime local d’Alsace-Lorraine etc….

Il en existe bien d’autres, mais la liste est longue et consultable sur le site www.ameli.fr .

Comment fonctionne l’assurance hospitalisation ?

Dans le cas d’une prise en charge de 80%, comme son nom l’indique, une partie des frais est de votre poche. C’est le cas du ticket modérateur, sorte de franchise à votre charge hors exonération cité ci-dessus.

Pour les autres situations, les voici résumées :

  • Forfait hospitalier (20€ dans un hôpital, 15€ en service psychiatrique), correspondant aux frais d’entretien et d’hébergement.
  • Dépassements d’honoraires
  • Les frais de confort (chambre individuelle, télévision, Internet…)
  • Des frais indirects comme la perte de salaire ou le gardiennage d’enfant ne sont pas pris en compte.

Vous le comprenez donc que cette mutuelle prend en charge tout ou partie des dépenses qui ne sont remboursées par l’Assurance Maladie.

Se rendre à l’hôpital peut revenir très vite cher, encore plus en clinique où les tarifs sont libres. L’importance de cette couverture n’est pas à démontrer. En 2015, un Français sur cinq s’est rendu à l’hôpital (source : www.assu2000.fr). On en déduit vite qu’on peut s’y rendre très facilement.

Mais alors comment se couvrir ? Le premier réflexe est de se tourner vers sa complémentaire santé. Comme indiqué plus haut, les mutuelles proposent toutes une couverture en cas d’hospitalisation.

Sachez qu’il existe, comme beaucoup de mutuelles, des assurances simples pouvant prendre en charge uniquement l’hospitalisation pour quelques euros par mois. Il est plus facile d’en estimer son coût du fait de son unicité et de l’application de son champ d’action.

Concernant son champ d’action, comme vous vous en doutez, il ne concerne que les parties non prises en charge par la Sécurité Sociale : principalement les dépassements d’honoraires, le forfait hospitalier, des coûts post-opératoires, gardiennage d’enfants etc….

Cette formule peut s’avérer utilise pour les personnes dont le budget est serré. En effet, pour ce qui est du montant des cotisations il permet donc de s’adapter véritablement en fonction des besoins. Il est rare pour une personne d’avoir la vue qui baisse soudainement, pareil pour l’audition.

Combien ça coûte ?

Pour ce qui est du montant des cotisations, comme toute mutuelles, on trouve tous les prix, en fonction de ce qu’on recherche. Sachez qu’on peut trouver des assurances commençant à moins de 5 € à 15 € pour une personne seule. Ceci bien sûr est un tarif mensuel.

N’oubliez pas que les mutuelles proposent de base une prise en charge des frais d’hospitalisation à différents degrés. Il faut donc bien comparer afin de voir quelle est la formule la plus rentable selon votre situation.

Comment bien choisir votre mutuelle hospitalisation ?

Le choix d’une mutuelle nécessite une comparaison car les disparités peuvent être assez conséquentes selon votre âge, état de santé. Pour ne pas trop vous y perdre, voici quelques points nécessaires pour bien comprendre et vous faciliter la tâche.

Tout, d’abord, étudiez bien le taux de remboursement proposé. Habituellement, trois niveaux de remboursement sont proposés : 100%, 200% ou 400% du Tarif Conventionnel de la Sécurité Sociale. Cette analyse demande du temps, mais n’est pas superflu.

Votre activité soit professionnelle, soit personnelle peut influer sur votre choix. Une personne pratiquant des sports de contacts ou extrême peut avoir besoin d’une grande couverture. Si vous avez l’habitude de bricoler et d’utiliser des outils pouvant entraîner des blessures, une bonne couverture est tout aussi utile.

Autre point dans votre démarche, un questionnaire vous est-il demandé ou non ? A partir d’un certain âge ou pour des métiers à risque, ce questionnaire peut vous être demandé. Vos réponses peuvent donc influencer le montant des cotisations.

Enfin lors de votre choix, regardez si une franchise s’applique ou non. Sa présence, sa diminution ou son absence est un élément qui va grandement déterminer le montant de votre assurance. Les comparateurs présents sur Internet vous donneront suffisamment d’informations avant d’être contacter par les différents organismes.

Votre choix est large, les assurances est un milieu fortement concurrentiel, comparer et négocier sont des armes pour réaliser des économies quoi qu’il arrive.

Assurance Hospitalisation
5 (100%) 3 votes