Complémentaires Santé & Nourrissons
5 (100%) 3 votes

Complémentaire Santé pour Nourrisson : comment choisir la Meilleure pour Bénéficier de Remboursements Optimaux

La naissance d’un enfant est très souvent synonyme de bonheur. Comme chacun le sait la naissance est un moment qui se prépare. Il ne suffit pas seulement de penser à sa chambre, ses vêtements, ses couches, biberons, ou son doudou, mais il faut penser aussi à sa santé.

Un bébé, comme tout autre membre de la famille, bénéficie d’une couverture santé. Il est aussi bien couvert par le régime obligatoire que par le système de complémentaire santé. Mais est-ce que bébé s’assure que n’importe quel autre membre de la famille ?

Il suffit de regarder autour de soi pour bien comprendre qu’à chaque cage de notre vie, correspondait besoins spécifiques : on aura plus recours l’orthodontie pour un adolescent que pour un retraité par exemple.

Il en va de même pour un nourrisson. Mais le concernant, quelle stratégie doit-on choisir pour s’assurer au mieux de sa couverture santé ? Faut-il lui prendre une mutuelle spécifique, ou un simple rattachement à la mutuelle existante des parents est-elle suffisante ?

emoji sceptique

Avez-vous vraiment la meilleure assurance possible ?

Vérifiez cela en 1 minute en comparant tout simplement les offres du moment !
Comparer ne coûte rien, payer trop cher, si !

Etes-vous sûre de payer le prix le plus juste pour votre ASSURANCE & MUTUELLE ?
Cliquez ici pour comparer simplement & vérifier si vous êtes gagnant.e ou perdant.e !

Comment vous y prendre pour préparer la « sécurité » de bébé ?

Avant de choisir l’option qui correspond le mieux aux besoins de l’enfant, la première démarche à remplir est lors de sa naissance. Il faut tout d’abord que vous l’inscriviez votre caisse d’assurance-maladie dans les 30 jours qui suivent sa naissance.

Cette période n’est pas choisie pour rien, car la Sécurité Sociale rembourse tous les soins durant ces 30 jours. Au-delà de ce premier mois les remboursements ne se font qu’à hauteur de 65 % du Tarif Conventionnel.

Mais pourquoi une complémentaire santé est-elle nécessaire ? Eh bien s’assurer d’une bonne couverture pour son enfant est fortement recommandée au vu des spécificités du nourrisson :

  • il aura souvent des visites à faire chez le pédiatre durant sa première année
  • il aura tout ce vaccin obligatoire à réaliser
  • il est de notoriété publique que les bébés sont souvent malades et cela se vérifie par les maladies infantiles (oreillons, rubéole, varicelle, acné du nourrisson, etc.)

Le fait que le bébé construise son système immunitaire au fil de sa croissance, et s’ajuste en fonction des maladies rencontrées sans parler des bobos inhérents à la découverte du monde qui l’entoure, nous pouvons réfléchir à la nécessité d’une mutuelle spécifique nourrisson.

Rattachement ou mutuelle propre ?

Nous avons parlé des spécificités de la santé d’un nourrisson, mais choisir une mutuelle qui lui est propre n’est pas dénué de sens et ce pour une raison bien pratique : avec l’accord national interprofessionnel (loi ANI), tout employé à une mutuelle. Sa vocation première est de protéger l’employé.

Autrement dit, les ayants droits et surtout les nouveau-nés vont dépendre de la couverture de l’assuré. Ce qui ne signifie pas que les options choisies vos correspondre aux besoins de chacun.

Un petit mot concernant le rattachement, aussi bien pour les employés que pour les travailleurs non-salariés (indépendants), il est tout à fait possible de rajouter un nouveau-né.

Très souvent son inscription est facilitée du fait de leurs connaissances de la famille, ou de sa fidélité. Une copie de l’acte de naissance ainsi qu’une attestation certifiant le droit à l’assurance-maladie devrait suffire, surtout s’il s’agit d’un rattachement.

Comme le rattachement n’offre pas souvent un système de garantie poussée, les organismes assureur vous offrent généralement entre 6 mois et un an de gratuité sur la cotisation supplémentaire, voire même une gratuité à partir du 3e enfant.

Cet argument financier n’est pas négligeable, mais il convient tout de même de comparer les offres pour une complémentaire santé individuelle pour votre bébé. Car ne l’oublions pas, un marin rattachement ne fera que vous offrir les mêmes garanties que l’assuré principal.

Pour parler quelque peu finance, si nous devons vous donner un ordre de grandeur aussi bien un rattachement que pour une mutuelle spécifique, il vous faudra compter une dizaine d’euros. La différence qui se fera entre les deux se jouera bien évidemment sur les garanties choisies, ce qui est le cas pour une assurance santé individuelle.

Il est vrai que la mutuelle pour nourrisson est plus chère que le rattachement, même si nous atteignons pas des sommes astronomiques mais il a vraiment l’avantage de cibler les besoins de votre enfant.

Si votre enfant est souvent malade, et que vous devez vous rendre régulièrement chez le pédiatre, n’oubliez pas que ce docteur est spécialisé et qu’il a de très fortes chances de pratiquer les dépassements d’honoraires (cf. notre article sur les dépassements d’honoraires).

La mutuelle familiale pour couvrir bébé

Vous constaterez que les mutuelles proposées conviennent parfaitement aux adultes adolescents ou jeunes enfants. Il n’est donc pas exagéré de parler de la spécificité des nouveau-nés. C’est pour cela qu’il peut être également conseillé d’opter pour une mutuelle familiale.

Comme son nom l’indique, ces mutuelles s’adressent… À des familles ! Généralement, elles offrent des garanties supplémentaires dans le forfait de base qui permettront justement de couvrir un maximum de besoins les différents membres de la famille :

  • L’orthodontie
  • Les médecines douces telles que l’ostéopathie ou la chiropractie
  • La pédo psychologie
  • Le forfait maternité

Il vivra également des garanties facultatives comme :

  • la protection juridique
  • les cures thermales
  • les actes de prévention de santé
  • la contraception

D’autres garanties sont également en option mais qui peut s’avérer tout aussi utile :

  • le transport médicalisé par ambulance ou véhicule sanitaire léger (VSL)
  • l’aide a domicile
  • la garde d’enfants
  • l’entretien à domicile des animaux de compagnie

Vous le constatez par vous-même ses offres de mutuelle familiale offrent de base ou en option des besoins ciblés et spécifiques aux familles ainsi que leurs attentes. D’autant plus que vous constaterez que la liste des ayant droit est élargi :

  • conjoint/concubin/ pacsé
  • les ascendants ou le descendant ainsi que les alliés et collatéraux jusqu’au 3e°
  • un cohabitant à charge vivant depuis 12 mois au minimum dans la même résidence que l’assuré.

Concernant le statut d’ayant droit, il ne change pas spécialement pour les enfants par rapport aux autres mutuelles : il va toujours jusqu’à l’âge de 16 ans, ou 20 ans si l’enfant étudie et qu’il atteint d’une infirmité ou d’une maladie chronique ne permettant pas de travailler. Il existe une exception jusqu’à 21 ans si maladie interrompt ses études.

Afin de bien comparer les différentes offres, aussi bien avec votre propre mutuel que les mutuelles spécifiques existants sur le marché, nous vous invitons à garder en tête les 4 garanties essentielles pour votre enfant qui vient de naître :

  • les dépassements d’honoraires qui peuvent se justifier par de fréquentes visites chez le pédiatre (considéré comme un spécialiste)
  • les analyses de santé ainsi que les images médicales
  • les actes médicaux tels que la chirurgie ou les traitements
  • et enfin les médicaments et surtout les vaccins obligatoires pour tout enfant qui vient de naître.

Les comparateurs florissants sur Internet sont toujours de bons alliés pour permettre de trouver la situation combinant aussi bien couverture optimale et bon sens financier. Néanmoins je peux que trop vous conseiller de ne pas vous fier qu’à un seul type de comparateurs.

Il est toujours plus judicieux d’utiliser 3 ou 4 comparateurs différents, car le moteur de recherche ne vont pas forcément vous aiguiller sur les mêmes organismes assureur. Leur liste sont rarement exhaustives, et tiennent plus souvent du partenariat.

Que vous choisissez la mutuelle familiale ou une mutuelle pour bébé, prenez le temps de comparer avec votre propre mutuelle, vous pouvez être gagnant à décortiquer les offres.

L’avantage de s’intéresser à la couverture de notre bébé, c’est que nous avons neuf mois pour réfléchir. Par conséquent s’accorder quelques minutes un jour pour ses de trouver la meilleure offre mais pas chronophage mais peut-être économe.

emoji sceptique

Etes-vous sûre de payer le prix le plus juste pour votre ASSURANCE & MUTUELLE ?
Cliquez ici pour comparer simplement & vérifier si vous êtes gagnant.e ou perdant.e !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments