Assurance / Mutuelle Implants Dentaire : comment choisir la Meilleure pour Bénéficier de Remboursements Optimaux

Les frais dentaires, nous y sommes tous confrontés un jour ou l’autre : une carie, une rage de dent, une infection, une dent cassée, une déminéralisation, usure prématurée… Les occasions peuvent être nombreuses !

Pour résumer, mangez sucré, ne vous brossez pas les dents régulièrement et ne faites aucun contrôle sont parmi les moyens les plus sûrs de recourir aux compétences d’un dentiste. Si vous avez le bonheur de n’avoir jamais eu besoin d’y aller, vous risquez d’être surpris par le montant qu’il va vous être facturé.

Ces frais peuvent atteindre des sommets (plusieurs milliers d’euros dans le cas d’implants dentaires) et risquent de malmener sérieusement votre portefeuille si vous n’avez pas la mutuelle correspondante à vos besoins. En l’occurrence ces montant sont très facilement atteignables par la mise en place d’implants.

emoji sceptique

Etes-vous sûre de payer le prix le plus juste pour votre ASSURANCE & MUTUELLE ?
Cliquez ici pour comparer simplement & vérifier si vous êtes gagnant.e ou perdant.e !

Avez-vous vraiment la meilleure assurance possible ?

Vérifiez cela en 1 minute en comparant tout simplement les offres du moment ! Comparer ne coûte rien, payer trop cher, si !

Tableau des remboursements par la sécurité sociale en France

Vous constaterez par vous-même que les frais dentaires sont parmi les moins bien rembourser par la Sécurité Sociale. La base de remboursement s’appui sur ce qu’on nomme les Tarif Conventionnel, véritable grille de référence pour tout acte médical. Plutôt qu’un long discours, voici un tableau résumant les tarifs pris en compte et le calcul du montant correspondant :

cout implants dentaire sur ameli

Source : www.ameli.fr

Si on prend l’exemple de l’implant dentaire, voici comment se calcule le remboursement d’un implant dentaire : il est de… 75.25€ par implant ! Et oui, on ne parle que de la couronne qui se posera sur l’implant. Ce dernier n’est absolument pas pris en charge par l’Assurance Maladie.

Combien ça coûte un implant dentaire (en France et à l’étranger) ?

L’implant dentaire le plus courant est dit « endostéal ».  C’est un implant métallique, très souvent de titane car bio-compatible. Ça veut dire que l’implant n’est pas rejeté par l’organisme. Son but est de maintenir une couronne. Ce bijou de technologie est une solution fiable et durable aux dents manquantes.

Un implant est inséré dans votre mâchoire et sert donc du support à la couronne qui va être rajouter. L’implant n’est pas un substitut de dent, mais juste un socle sur lequel travailler. Par conséquent c’est une opération en deux parties : mise en place de l’implant comme « racine de la dent » et ensuite on pose la couronne qui fera office de dent.

Cette opération est particulièrement précise, mais terriblement efficace. Cependant, c’est une opération que l’Assurance Maladie considère comme hors nomenclature ce qui ne donne droit à aucun remboursement. Et la facture se situe entre 1500 et 2500€… par implant !  

Ne soyez pas effrayé, c’est un prix élevé, mais reste un bon investissement sur le long terme. La santé dentaire jour beaucoup sur votre état général. Mais si le devis du’ chirurgien-dentiste vous donne des vertiges, il existe des solutions à moindre coût, sans sacrifier la qualité du travail.

Cette solution s’appelle le tourisme médical.

Vous combinez actes médicaux avec du repos dans un cadre souvent haut de gamme. Et chaque pays a sa spécialité : chirurgie esthétique pour le Maghreb, thalassothérapie pour la Slovaquie, soins oculaires pour la Pologne et la Hongrie pour les soins dentaires.

Il s’agit de la destination phare pour la chirurgie dentaire. A titre de comparaison un devis peut diminuer jusqu’à 70 % ! Imaginez donc ce que cela représente sur un coût d’un implant à 2000€ par exemple, 1400€ d’économie !!

Cet exemple est tout à fait indicatif et dépendra du devis établi par la clinique. C’est par le choix des services proposés que le prix sera fixé, mais quoi qu’il arrive, tout en incluant les frais de voyage, le rapport qualité/prix est imbattable. Reste à se laissé convaincre par des soins à l’étranger.

Comment faire jouer sa mutuelle pour être remboursé ?

L’avantage de l’implant dentaire réside dans le fait qu’il s’agisse d’une opération programmable. Vous avez tout loisir de vous renseigner auprès de votre mutuelle pour connaitre les conditions de remboursements.

Concernant les opérations à l’étranger, elles peuvent être prise en charge de différentes manières : soit une prise en charge en amont et donc pas de frais à avancer ou très peu, ou alors un remboursement après avance de votre part. Dans le cas de la Hongrie son appartenance à l’Union européenne facilite les remboursements.

Pour vous rassurer, rien de plus simple en demandant la Carte Européenne d’Assurance Maladie.

C’est une extension de votre Carte Vitale, valable un an dans toute L’Union Européenne ainsi que d’autres pays comme la Suisse ou la Norvège.

Les niveaux de remboursement dont vous pouvez bénéficier avec une mutuelle dédiée implant dentaire

Comme tout assurance, le niveau de remboursement dont on peut bénéficier va dépendre des assureurs bien sûr, mais on aussi et surtout des choix qu’on va apporter aux options. Plus vous choisirez un haut de niveau de remboursement, plus votre cotisation sera élevée.

N’oubliez que les dentistes pratiquent souvent le dépassement d’honoraire. Nous rappelons également qu’un implant dentaire, tout inclus se facture entre 1500 et 2500€.

Selon votre mutuelle, vous vous verrez proposer des formules vous donnant différents type et niveau de remboursement :

  • Un taux de remboursement de la couronne pouvant atteindre jusqu’à 5 fois le montant de la Sécurité Sociale, habituellement entre 100 et 300%.
  • Un montant fixe par implant. Ce n’est pas systématique de l’avoir. A bien vérifier lors de votre recherche car il peut tout de même aller jusqu’à 400€.
  • Un plafond de remboursement dans une fourchette de 500 à 4000€

Le plafond de remboursement correspond au montant maximal qui vous ait alloué pour vos dépenses annuelles. Sachez qu’il est rare de se faire poser plusieurs implants en même temps. En pratiquant un contrôle annuel, vous pouvez prévoir avec votre dentiste s’il est nécessaire de poser un implant ou une couronne.

Compte-tenu de ces éléments de calcul, il ne vous reste plus qu’à comparer les mutuelles

Comparatif : comment choisir la meilleure assurance dans ce cas ?

Pour choisir sa mutuelle, quelques conseils sont les bienvenus au moment de la souscription. En premier lieu, faites un point sur votre santé : avez-vous une maladie chronique (diabètes, hypertension, cholestérol, etc…), des lunettes, des pathologies particulières (malformation cardiaque décelé tardivement par exemple)… Les exemples ne manquent pas.

Gardez-vous le tableau complet des tarifs conventionnels de la Sécurité Sociale. En effet voir un pourcentage élevé (200% ça semble beaucoup) peut être attractif, mais sur un petit montant, ça change tout. Face aux dépassements d’honoraires, ce n’est pas négligeable.

Votre future mutuelle ne se base-t-elle que sur des pourcentages, ou complète-t-elle par des montants forfaitaires ? Cette addition d’options peut vous faciliter vos recherches.

La partie « prévention » est souvent négligé par les souscripteurs. Faire des contrôles réguliers permet dans un premier temps d’affiner vos besoins et des tarifs avantageux vous incitez à les faire réduire de potentiels prise en charges couteuses en termes d’hospitalisation ou de médicamentation.

Vérifiez si elle propose des contrats responsables ou non. Un contrat responsable est strictement encadré et offre une protection de base sur tous les fronts en termes de soins. Elle a pour but aussi de veiller aux abus de consommation comme le montre celui des médicaments, problématiques en France.

Point important, avec ou sans tiers payant ? Très souvent les mutuelles sans tiers payant sont moins chères, car il faut avancer les frais et peut donc inciter à moins « abuser » des services de santé.

Ce qui vient sur notre point suivant, les délais. Vous ne voulez pas de délais de remboursement, vous pouvez le voir. Des délais de carence ? Les mutuelles le précisent. Mais tout comme le tiers payant, si vous avez des délais de carence ou de remboursement, la cotisation, annuelle ou mensuelle se retrouve allégée.

Avec tous ces éléments, vous voici armé pour choisir votre mutuelle au mieux pour bénéficier des meilleurs remboursements possibles. Dernier conseil avant de vous lancer dans la comparaison, aussi bien que votre dentition que pour tous le reste, la prévention et le contrôle est le meilleur moyen d’anticiper et donc de réduire les soins. Quoi qu’il arrive…

emoji sceptique

Etes-vous sûre de payer le prix le plus juste pour votre ASSURANCE & MUTUELLE ?
Cliquez ici pour comparer simplement & vérifier si vous êtes gagnant.e ou perdant.e !

Assurance Implants Dentaires
4.8 (95%) 4 votes