Assurance / Mutuelle Orthodontie : comment choisir la Meilleure pour Bénéficier de Remboursements Optimaux

Nous vivons dans un monde où l’apparence joue un rôle capital : rééquilibrage alimentaire etc…. Il existe bien des artifices pour nous mettre en valeur : chirurgie esthétique, relooking…

Et très souvent la correction de nos imperfections commence par ceux qui nous parait le plus évident : le nez, des fossettes, notre silhouette ou des rides.

Et pourtant bien fréquemment est négligé une partie de notre corps qui, en plus d’être le relais de nos émotions, a une fonction vitale et témoigne de notre bonne santé : c’est notre sourire et par conséquent notre dentition. Notre attention s’arrête facilement sur les yeux et le sourire de notre interlocuteur.

De belles dents bien alignées vous donneront évidemment un plus beau sourire qu’un champ de bataille. Cet impact psychologique se ressent aussi bien pour vous que pour votre interlocuteur : votre confiance en vous et la mise en confiance d’autrui.

Mais bien au-delà des toutes considération, l’orthodontie, discipline dentaire corrigeant le positionnement des dents, a non seulement un but médical préventif (contre l’apparition de carie ou l’usure prématuré des dents) mais elle joue aussi un rôle important dans la prononciation, ce qui peut avoir un impact sur l’apprentissage de la langue.

Avez-vous vraiment la meilleure assurance possible ?

Vérifiez cela en 1 minute en comparant tout simplement les offres du moment ! Comparer ne coûte rien, payer trop cher, si !

Or, si vous êtes déjà passé par là vous le savez : l’orthodontie prend du temps, et a un coût certain ! Ce guide est donc consacré aux meilleures façons de bien vous couvrir (par le biais d’une complémentaire santé), ainsi que votre famille, pour bénéficier des meilleurs remboursements possibles dans le futur !

emoji sceptique

Etes-vous sûre de payer le prix le plus juste pour votre ASSURANCE & MUTUELLE ?
Cliquez ici pour comparer simplement & vérifier si vous êtes gagnant.e ou perdant.e !

Tableau des remboursements par la sécurité sociale en France

D’autant plus que pour l’orthodontie, la Sécurité Sociale, permet une prise en charge dès l’enfance. Si vous avez les moyens d’agir, pourquoi s’en privez ? Sachez que passé l’âge de 16 ans, l’Assurance Maladie ne prends en charge que des cas particuliers où ne sommes plus dans le cadre préventif, mais vraiment médical.

Pour vous donner une idée, voici un tableau des tarifs conventionnels appliqués par la Sécurité Sociale :

remboursement orthodontie

Source : www.ameli.fr

Les types de traitement d’orthodontie et le coût de ces prestations

Comme indiqué dans le tableau, les honoraires sont libres et sont donc soumis au dépassement d’honoraire. En moyenne le traitement peut aller de 450€ dans le Cantal à 990 € à Paris par semestre. La durée du traitement va dépendre de l’état de vos dents.  Mais cela vous donne déjà une idée du budget potentiel ç

Concernant les types de traitements, il en existe deux.

  • Le premier est dit de « type préventif ». Il permet la correction du positionnement des dents, à la suite d’un problème au niveau du palais ou des mâchoires. Il est possible dès l’âge de 7 ans.
  • Le second, le plus courant, est le traitement de denture permanent. L’intervention se fait principalement après la chute des dents de lait. De cette manière, on réajuste les dents définitives pour un résultat durable. Qui n’a pas un connu un adolescent serti de ces fameuses « bagues » ?

Pour ce qui est du prix, il va dépendre, comme énoncé plus haut de l’état de vos dents. Il est tout à fait possible, avant de poser les bagues sur vos dents, d’avoir recours à un palais amovible pour procéder à un premier réalignement.

Le port de palais est bien souvent déterminant dans l’efficacité de l’orthodontie. Comme il est amovible, c’est une guerre courante entre les parents et les enfants pour son port recommandé par l’orthodontiste. Mais de son utilisation régulière, dépend souvent de la longueur du port des bagues.

Prenons un exemple extrême : un traitement sur 3 ans (ce qui est déjà assez long) en région parisienne. Le traitement va vite revenir à près de 6000 €. Si on prend en compte le tableau de la Sécurité Sociale, la prise en charge s’élève à… 1487.86 €. Vous avez donc à déboursez 4512 € sur 3 ans !

En choisissant un remboursement à 300% du tarif conventionnel de l’Assurance Maladie, vous pouvez donc obtenir un montant avoisinant les 600€ par semestre. Mais attention, nous parlons dans cet exemple d’une prise en charge pour un enfant de moins de 16 ans. Il faut que le traitement soit commencé avant la date anniversaire des 16 ans pour avoir droit au remboursement.

Que ce soit pour un adulte ou pour un enfant, il existe des moyens simples de faire baisser la facture. Tout d’abords, rien ne vous empêche de faire plusieurs devis. Faire jouer la concurrence n’est pas impensable. Après tout il s’agit de votre budget, mais n’oubliez pas que la réputation d’un praticien se voit aussi dans le montant de la facture.

Selon où vous vivez, il peut y avoir des centres mutualistes qui peuvent pratiquer des prix pouvant être 15% moins élevés et si vous avez la chance d’avoir un CHU (centre hospitalier universitaire) proche de votre domicile, c’est un bon plan pour réduire encore la facture.

Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, selon la région ou vous êtes installés, les prix varient, et même fortement. Si vous êtes limitrophes d’un département où les tarifs sont plus bas, renseignez-vous car faire quelques kilomètres peuvent s’avérer économique.

De plus, le choix du traitement a son importance. Choisir entre une pause classique des bagues ou pour un pause dite « linguale » (les bagues sont posées vers l’intérieur et non pas exposées vers l’extérieur). Le choix même de la composition des bagues. Des bagues céramiques sont plus chères, mais plus discrètes par leur couleur approchant le blanc des dents.

Les critères de choix d’une mutuelle au top pour l’orthodontie adulte

Nous avons vu que les enfants ont la chance de pouvoir bénéficier d’une prise en charge avant d’atteindre l’âge de 16 ans. Et bien il existe malgré tout une possibilité pour les adultes, mais dans des cas précis. Et ces cas sont répertoriés par l’Assurance Maladie.

En remplissant un formulaire, vous pouvez donc faire une demande auprès de votre Caisse Primaire. Il suffit de demander le formulaire 3150 ou 3155. Votre dossier sera examiné pour validation. A partir de là, vous saurez si une partie des dépenses seront pris en charge ou non.

Pour bien choisir sa mutuelle, comme toujours, un point s’impose. En premier lieu, faite un point sur vos besoins. Si vous n’avez pas d’enfants, pas de caries (plus dur à prévoir) et que vous êtes déjà passé chez l’orthodontiste, peut-être que ce poste de dépense n’est pas prioritaire.

Avec l’obligation de la mutuelle d’entreprise, faites le point pour savoir si l’ajout d’option est nécessaire ou non. Si vous aviez une mutuelle auparavant, vous pouvez toujours comparer et décider laquelle est la plus avantageuse pour vous et votre famille.

Cette décision se fera sur plusieurs critères : quelles sont les garanties ? On entend par là quels soins, traitements et actes chirurgicaux sont pris en charges. Dans la même veine, s’agit-il d’un contrat responsable ou non, définissant ainsi un socle minimal pour toute demande de votre part.

Les délais de carence. Peut-on jouir de notre mutuelle immédiatement ou doit-on attendre quelques mois ? Ces délais varient d’un organisme à un autre et cette variation peut s’étaler quasiment sur 12 mois !!!

Pour comparer, munissez-vous du Tarif Conventionnel de la Sécurité Sociale. De cette base, vous calculerez plus facilement les montants perçus par votre mutuelle. Si elle exprime ce remboursement en pourcentage, il sera plus facile les connaitre.

Justement concernant les remboursements, les mutuelles peuvent appliquées appliquent soit des pourcentages, soit des forfaits annuels, voir même les deux. Elles vous indiquent le coût ainsi que le montant alloué chaque année par type de soins.

Comme l’orthodontie est un traitement prévisible dans la plupart des cas, il est utile et économique, de réajuster son niveau de remboursement avant pour s’assurer des sons dans des conditions optimales.

emoji sceptique

Etes-vous sûre de payer le prix le plus juste pour votre ASSURANCE & MUTUELLE ?
Cliquez ici pour comparer simplement & vérifier si vous êtes gagnant.e ou perdant.e !

Assurance Orthodontie
5 (100%) 2 votes