2
Contraception définitive : ligature des trompes de Fallope
3 (60%) 3 votes

Contraception définitive : ligature des trompes de Fallope

La ligature des trompes de Fallope est une technique de stérilisation définitive pour les femmes entrant dans les moyens de contraceptions à envisager. Elle nécessite une intervention chirurgicale et est considérée comme irréversible, c’est pourquoi il est important d’en connaître ses conséquences et d’y réfléchir posément avant de se décider.

Ligature des trompes de Fallope : comment ça fonctionne ?


La ligature des trompes de Fallope est un procédé empêchant la fécondation et par conséquent, la grossesse. Il s’agit d’une méthode contraceptive intéressante pour les femmes qui ont déjà des enfants et qui n’en désirent plus.

Elle se réalise sous anesthésie générale, durant laquelle le chirurgien pratique l’obturation des trompes à l’aide d’anneaux, de clips ou de fils résorbables.

Elle peut être réalisée par :

  • une salpingectomie, les trompes sont sectionnées puis suturées,
  • des clips posés sur les trompes, ces clips en titane ou en plastique provoquent une occlusion.
  • un anneau en silicone dont l’action est identique aux clips,
  • l’électrocoagulation, un courant électrique coagule ou cautérise une courte longueur de chaque trompe de Fallope.

Selon la méthode choisie, le chirurgien optera pour une laparotomie (césarienne, chirurgie des annexes…) ou une cœlioscopie (très petite incision au niveau du nombril et du pubis). L’hospitalisation dure 24 à 48 heures ; elle est suivie d’un arrêt de travail d’une semaine.

Une méthode irréversible

La ligature des trompes de Fallope est une méthode de contraception efficace à 99,5 %. Elle est immédiatement active. Si elle est considérée comme irréversible, c’est parce que le processus inverse est rarement recommandé. En effet, la « déligature » n’est pas toujours possible ni probante.

La ligature des trompes ne génère pas d’effets secondaires majeurs, mais elle n’exclut pas le risque de grossesse extra-utérine.

Une procédure légale doit être respectée lorsque l’on décide de subir une ligature des trompes de Fallope. Une période de réflexion de 4 mois est obligatoire pour la patiente, elle doit être majeure et elle doit rédiger une lettre de consentement dûment signée.

La Sécurité sociale rembourse une partie ou la totalité des frais liés à la ligature des trompes. Son coût varie selon les techniques et les établissements médicaux.

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments