2

Contraception locale : tout savoir sur le stérilet ou DIU (Dispositif Intra-Utérin)

Le stérilet est un dispositif contraceptif intra-utérin.

Il est introduit par le vagin et vient se positionner dans l’utérus. Si le terme stérilet est fréquemment utilisé, il convient de noter que le nom le plus approprié est « DIU » (pour « dispositif intra-utérin »). En effet, le stérilet n’a pas la fonction de rendre « stérile » une femme. Selon toute logique, une femme redevient fécondable dès le premier jour où le DIU est retiré.

Les stérilets

  • Les DIU au cuivre ont une action contraceptive en raison même du composant du dispositif. Le cuivre étant un spermicide naturel, il neutralise les spermatozoïdes et il les rend inactifs. Le DIU au cuivre est en réalité une tige flexible en plastique en  forme de T dont seuls les manchons sont en cuivre. Plus ce matériau est présent sur le dispositif, plus le stérilet est efficace. Sa longueur est de 3,5 cm et sa largeur varie entre deux tailles différentes : standard et short (court). Les stérilets courts sont adaptés à des utérus moins grands (généralement pour les femmes n’ayant pas encore eu d’enfant).
  • Les DIU hormonaux diffusent de manière régulière de petite quantité de lévonorgestrel. Cette hormone épaissit les sécrétions du col de l’utérus empêchant ainsi les spermatozoïdes de franchir cette zone. Le stérilet hormonal a aussi un effet thérapeutique, car il diminue le volume et la durée des règles. Il arrive que des femmes n’aient plus de règles durant la période où elles ont un stérilet, ce qui est totalement inoffensif.

L’efficacité de ce dispositif

Avec plus de 99 % de taux d’efficacité, les stérilets sont considérés comme les moyens de contraception locaux les plus sûrs. Moins sans doute pour leur action intrinsèque, que pour leurs caractéristiques physiques.

Même s’il a été démontré que les pilules contraceptives et les préservatifs ont un taux d’efficacité légèrement plus élevé, les stérilets, en étant toujours positionnés, réduisent considérablement les risques inhérents à l’oubli de prendre sa pilule ou de ne pas avoir de préservatif au moment « rêvé ».

De fait, si la pilule a un taux d’efficacité théorique de 99,9%, le taux d’efficacité théorique est de 91% . Dans les conditions réelles de la vie, le stérilet est donc beaucoup plus sûr que la pilule. Dans des cas particuliers, les stérilets sont utilisés comme moyen de contraception d’urgence.

Le choix de votre type de stérilet est une décision personnelle. Si vos règles sont douloureuses et abondantes, inclinez-vous pour le DIU hormonal. Si vous souhaitez conserver un cycle naturel et ne pas faire appel aux hormones, choisissez le DIU en cuivre.

La pose d’un stérilet

Quel que soit le type de stérilet utilisé, sa pose nécessite l’intervention d’un spécialiste de la santé (un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme). Il s’agit d’une intervention très rapide, l’insertion elle-même ne dure pas plus de 2 minutes.

Il est parfois utile de mesurer l’utérus et d’évaluer sa sensibilité, auquel cas le praticien procèdera à une hystérométrie en introduisant une tige dans le vagin. La pose d’un stérilet est généralement indolore si votre médecin s’y prend correctement !


La meilleure période pour se faire insérer un stérilet hormonal correspond à la semaine suivant les règles. Si la pose se fait plus tard, il faut utiliser un autre moyen de contraception durant les 48 heures qui suivent par exemple des préservatifs. Les stérilets en cuivre agissent dès le premier jour de leur pose.

Ils peuvent être posés jusqu’au 19e jour du cycle). Un stérilet peut-être gardé environ 5 ans, mais cela dépend des modèles. Certains ont une efficacité de 10 ans, cependant un contrôle annuel est recommandé pour s’assurer que le dispositif est toujours bien positionné.

Le retrait d’un stérilet

Un stérilet peut être retiré en quelques secondes. Il suffit de s’adresser à un gynécologue, un médecin ou une sage-femme. Le DIU sera retiré en tirant avec une petite pince sur le fil visible à l’entrée de l’utérus. Notez que ce dispositif intra-utérin ne gêne aucunement le plaisir durant les rapports sexuels.

Un DIU nécessite une prescription médicale. Le prix de vente moyen d’un stérilet en cuivre est de 30 euros et celui d’un stérilet hormonal est de 125 euros. Tous deux sont remboursés à hauteur de 65 % par la Sécurité sociale.

Stérilet
Notez cette page :