4
Pilule Minidril (Ovranette)
3.5 (70%) 18 votes

Pilule Minidril : description, prix, effets secondaires, ordonnance

Depuis l’avènement de la contraception, nombreuses sont les personnes qui pour se prémunir des risques de grossesses, passent par la voie orale. Dans certains cas, la pilule Minidril s’avère être la solution idéale.

Numéro 1 de la pilule contraceptive en France, la Minidril (également connue sous l’appellation Ovranette à travers le monde) est la solution contraceptive hormonale la plus préconisée.

C’est d’ailleurs sous ce nom qu’elle est vendue par notre pharmacie partenaire. C’est également son nom officiel au Royaume-Uni.

D’après l’estimation de son taux de protection, la pilule protègerait à 100% ses utilisatrices. On peut comprendre l’intérêt qu’elle suscite chez les femmes sans pour autant ignorer les conditions liées à son usage.

Ses avantages principaux :

  • 100% d’efficacité
  • Réduction de la durée et de l’intensité des règles
  • Stabilisation de la fréquence des règles
  • Remboursée à 65% par la sécurité sociale
  • Contraception orale
  • Réduit les symptômes de l’endométriose (douleurs pelviennes)

OBTENIR MA PILULE OU UNE ORDONNANCE EN LIGNE

Vous souhaitez simplement obtenir / renouveler votre ordonnance 
et commander votre pilule directement en ligne ?

Cliquez sur le bouton qui correspond à votre situation pour obtenir le service adapté à vos besoins auprès de nos pharmacies partenaires 100% agréées.

A propos des pilules

En matière de contraception, on distingue une large palette de solutions allant de la pilule à la solution opératoire. La différence entre chacune de ces solutions c’est qu’elles peuvent être hormonales comme la pilule, ou pas comme le stérilet simple. La pilule est donc une contraception de type hormonal, administrée par voie orale. On distingue deux catégories de pilules :

  • Les pilules progestatives,
  • Les pilules oestroprogestatives

La pilule progestative est une solution à base de progestatifs. Cette substance entraine l’épaississement des secrétions du col de l’utérus dans le but d’empêcher la mobilité des spermatozoïdes et de créer des conditions utérines de nature à empêcher le processus de la grossesse.

Les pilules oestroprogestatives contiennent des œstrogènes qui empêchent l’ovulation et des progestatifs qui ralentissent la progression rapide des spermatozoïdes. C’est ce mélange très fiable que l’on retrouve dans la pilule minidril.

Les pilules oestroprogestatives sont distinguées les unes des autres en fonction de la dose d’estrogène qu’elles contiennent (monophasique, biphasique…) et la date de commercialisation du progestatif (pilule de première génération, deuxième génération…).

La minidril est ce qu’on appel un contraceptif oral minidosé monophasique. Les doses d’estrogènes faiblement proportionnées sont les mêmes chaque jour afin que l’efficacité et la tolérance à la pilule aient un large spectre.

La différence entre les deux types de pilules tient surtout aux règles d’administration du remède. Les pilules progestatives doivent être prises chaque jour à la même heure sans rupture dans le processus tandis que les pilules oestroprogestatives, plus efficaces et avantageuses, sont soumises à des règles assez strictes en raison de ses composantes.

Avec les pilules, tout est question de prescription

Le recours à la contraception orale est un choix apparemment facile mais qui s’accompagne de certaines contraintes, notamment, celle de trouver la pilule qui ne chamboule pas entièrement votre métabolisme.

Il est vrai qu’en raison de ses composantes, la pilule minidril attire les utilisatrices, mais seul un médecin doit effectuer cette prescription. Il doit s’assurer que la prise du médicament ne devienne pas un danger d’où l’importance de connaitre les contre-indications.

Les avantages de Minidril

oubli pilule ovranette

Cette pilule est certainement l’une des plus efficaces de sa génération, elle est remboursée à 65% ce qui fait d’elle un contraceptif économique. Les avantages ne se limitent pas à cela, car elle permet aussi de :

  • Réguler le cycle menstruel,
  • Réduire la durée des règles et les douleurs de saignement,
  • Prévenir le cancer de l’ovaire et de l’endomètre,
  • Protéger efficacement quand les conditions d’utilisations sont respectées.

Les premiers mois d’utilisations, ces avantages peuvent vous échapper à cause des effets secondaires. N’oubliez pas qu’ils sont passagers et que vous devez persévérer. S’ils persistent plus que de raison, c’est-à-dire durant tout le mois et même un peu plus, consultez rapidement votre médecin.

Avis des utilisatrices

Il existe un débat portant sur la fiabilité et les risques liées à la prise de pilules.

Des enquêtes auraient permis de déterminer qu’en présence de certains symptômes latents comme ceux de la thrombose, la pilule pourrait être à l’origine de certains décès.

Cette information n’est pas entièrement vérifiée et corroborée par les autorités sanitaires. Le risque demeure assez faible et isolé.

En dehors de ce fait alarmant, la pilule minidril fait le bonheur de nombreuses femmes. Après la délicate période des effets secondaires, elles apprécient de pouvoir se fier à un produit dont l’efficacité est avérée.

Qui peut utiliser le contraceptif oral Minidril (Ovranette) ?

Lorsque le médecin ou vous-même décidez que le minidril peut être la pilule qu’il vous faut, le médecin doit procéder à une vérification. En effet, ce médicament s’adresse à toutes les femmes en dehors de celles :

  • Qui souffrent de thromboembolique veineuses et artérielles
  • Qui souffrent ou ont souffert de cancers et autres maladies du foie et du pancréas,
  • Qui sont sujettes à l’hypertension, aux problèmes cardiovasculaires et d’excédents en cholestérol
  • Qui ont un cancer hormonodépendant c’est-à-dire lié à des organes sous forte influence hormonale comme l’utérus,
  • Qui ont des saignements génitaux intermittents,
  • Qui on des troubles neurologiques, de violentes migraines et autres symptômes s’accompagnant de troubles neurologiques,
  • Qui sont tombées enceinte sans avoir jamais pris cette pilule,
  • Qui allaitent,
  • Qui ont des antécédents familiaux des différentes maladies sus-citées…

Dans certains cas, l’analyse du médecin peut déboucher sur une prescription surveillée malgré la présence d’un risque. Il peut aussi compte tenu des dispositions physiques de la patiente, refuser de lui prescrire la pilule minidril bien qu’elle ne présente aucune des maladies citées (par exemple une femme de plus de 35 ans alcoolique ou grande fumeuse)… il est seul juge et sa réponse dépend d’un faisceau d’indications.

Que devez-vous signaler au médecin ?

Vous devez systématiquement dire à votre médecin les médicaments que vous consommez habituellement et lui notifier si vous suivez déjà un traitement médical, n’importe lequel, même s’il s’agit du sida. Par exemple, les produits de phytothérapie qui contiennent du millepertuis, les traitements à base de flunarizine, griséofulvine, rifampicine, rifabutine et modafinil… doivent être signalés.

S’il ne vous pose pas de question concernant vos traitements, abordez la question avec lui et si vous prenez des anticonvulsivants, faites-le savoir. L’absorption de certains médicaments peut affaiblir la contraception et dans certains cas entrainer une interaction néfaste. Le médicament sera prescrit à la suite de cet examen si vous êtes dans les normes.

Notice Minidril : comment prendre ma pilule ?

Il existe deux boîtes de pilule minidril. Une boîte contenant une plaquette de 21 pilules et une autre contenant trois plaquettes du même nombre de pilule. Quelle que soit la boîte, sachez que la prise doit règlementairement durer 21 jours aux termes desquelles apparaissent les règles. Si vous n’interrompez pas le traitement, vos règles n’apparaitront pas.

La complexité du traitement nécessite quelques explications.

Durant les 28 jours du cycle, différents changements hormonaux se produisent. La FSH est l’hormone produite par le cerveau dès le début des règles. Elle assure la maturation de l’ovule grâce à de l’œstrogène à faible dose afin qu’au quatorzième jour, il soit mature et prêt à être fécondé.

A l’approche de l’ovulation, une autre hormone est secrétée par le cerveau, la LH. Elle favorise l’ovulation durant laquelle c’est la progestérone qui est secrété afin que l’endomètre et tout l’utérus s’apprêtent à recevoir l’œuf. Quand la fécondation n’a pas lieu, la progestérone et l’œstrogène sont de moins en moins sécrétées entrainant la disparition des autres hormones du sang. Les règles apparaissent à ce moment.

La prise de minidril est destinée à supprimer la sécrétion de FSH et de LH afin que l’ovule n’arrive à maturité pour être fécondé. C’est pour cela le traitement dure 21 jours. Les sept jours sans traitements, vous êtes protégés même si vos règles ne durent que trois jours. A la suite de ces sept jours le traitement peut recommencer.

Vous comprenez que la date du début des prises est primordiale :

  • S’il s’agit de votre premier contact avec le médicament, le conseil, c’est de commencer par le prendre le premier jour des règles ainsi le médicament sera plus efficace.
  • Si vous êtes à la fin des règles, vous pouvez débuter les prises afin de ne pas excéder les 28 jours modifiant ainsi votre cycle,
  • Si vous ne preniez aucun contraceptif, évitez de prendre la pilule minidril au milieu de votre cycle.

Il y a des cas spéciaux qui nécessitent votre vigilance :

  • En cas de changement de pilule, il faut prendre la nouvelle pilule le lendemain au cas où l’ancienne était aussi oestroprogestatives. La nouvelle pilule doit être prise le même jour si l’ancienne pilule est progestative.
  • Si la pilule prend le relais d’un autre mode de contraception comme l’anneau vaginal ou encore l’implant, il faut prendre la pilule minidril le même jour,
  • Par contre, si c’est la minidril qui est changée, elle doit être prise le jour où le nouveau traitement doit être donné,
  • Après l’accouchement, l’interruption de grossesse ou l’allaitement, seules les prescriptions du médecin doivent être suivies.

La date de prise doit être respectée tous les 21 jours. Essayez d’avaler la pilule au même moment sans trop de variations d’heure. S’il y a un retard, des règles doivent être observées.

Pour repousser des règles indésirables, il est ainsi possible d’enchaîner 2 plaquettes de comprimés à la suite.

Effets secondaires / Effets indésirables possibles

Minidril peut provoquer chez certaines personnes les effets secondaires suivants : nausées, règles irrégulières, maux de tête, baisse de la libido. Ces symptômes auront tendance à rapidement disparaître, le temps que votre corps s’habitue au traitement.

Des saignement liés à l’élimination des hormones de contraception de votre système apparaîtront durant la période de 7 jours sans pilule. Ne vous inquiétez pas, ils sont tout à fait normaux.

Oubli de pilule : que faire ?

La fréquence dans la prise des pilules minidril est la clé de succès de ce médicament. Vous devez le prendre régulièrement même si les heures ne sont pas fixes. Pour faciliter les prises, choisissez un moment de la journée comme le repas. En cas d’oubli, des solutions s’offrent à vous en fonction de la durée de l’oubli.

  • Un oubli de moins de 12 heures est rattrapable, il suffit de prendre la pilule dès que vous en avez pris conscience. Ensuite, retrouver votre rythme normal et prenez effectivement les prises à l’heure dite. Il faut éviter que cela ne se reproduise souvent de peur d’affecter la qualité du traitement.
  • Si l’oubli remonte à plus de 12 heures, vous devez prendre immédiatement une pilule, mais même si vous reprenez un rythme normal, sachez que la minidril n’est plus efficace à 100%, alors protégez-vous par mesure de sécurité.

Pour éviter cette situation, créez un rappel automatique ou laissez la boîte bien en évidence. Votre régularité sera payante.

Où acheter la pilule Minidril (Ovranette) au meilleur prix ?

Vous ne devez pas oubliez que la pilule est aussi un médicament même s’il n’est pas prescrit dans le traitement d’un trouble. Vous devez le considérer comme tel et suivre les règles liées à l’absorption de substances active. N’entrez pas en possession de ces médicaments de façon détournée, sinon vous serez la première victime d’un tel acte. Optez donc pour des revendeurs certifiés.

acheter minidrilDisponible en pharmacie sur ordonnance, il est également possible d’acheter Minidril en ligne. Notre partenaire vous propose de commander votre pilule contraceptive et de bénéficier des avantages suivants :

  • Consultation gratuite et discrète avec un médecin agréé par l’Union Européenne
  • Renouvellement gratuit de votre ordonnance
  • Livraison sous 24 heures
  • Paiement possible par carte (carte bleue Visa ou Mastercard) ou virement bancaire
  • Service client joignable par email et téléphone tous les jours de la semaine
Click Here to Leave a Comment Below 4 comments