Quelle Pilule Contraceptive Prendre Quand on a des Migraines ?

Quelle Pilule Contraceptive Prendre Quand on a des Migraines ?
1.5 (30%) 2 votes

La migraine fait partie des effets secondaires indésirables que l’on peut trouver sur la notice de nombreuses pilules contraceptives. Même si vous n’êtes pas déjà sujette ou prédisposée à des migraines chroniques ou liées à vos menstruations (ou migraines cataméniales), la prise de certaines pilules contraceptives peuvent entraîner des migraines tous les mois.

Pourquoi certaines pilules donnent-elles la migraine ?

Au niveau de la prise de votre pilule, il existe plusieurs posologies différentes. Certaines sont présentées sous forme de plaquettes de 21 comprimés qui entraînent ensuite un arrêt complet de vos prises pendant 7 jours, pour que vos règles puissent avoir lieu. Ce sont ces pilules contraceptives qui peuvent chez certaines femmes provoquer des migraines.

Ce sont des migraines dites « cataméniales » (différentes des migraines avec aura), qui surviennent tous les mois pendant la période d’arrêt de 7 jours. Ces douleurs sont en fait liées à la chute d’hormones (œstrogènes) qui se produit pendant l’arrêt de la pilule. Concrètement, nos neurones contiennent de nombreux récepteurs aux œstrogènes, qui servent également en partie au bon fonctionnement de notre cerveau.

Lorsqu’une femme prend la pilule, elle augmente la quantité d’œstrogènes absorbés par l’organisme. Lors de l’arrêt de la pilule, ce taux d’hormone chute, ce qui est nécessaire pour permettre au cycle menstruel de se dérouler normalement. Cependant, chez certaines femmes, les modifications dans notre cerveau provoquées par la chute d’hormones ovariennes peuvent provoquer des migraines.

C’est un phénomène naturel, certaines femmes ne prenant pas de pilule contraceptive ont des migraines cataméniales ; mais la pilule contraceptive peut amplifier ce phénomène, ou le faire apparaître chez des femmes qui au départ n’en souffrent pas.

Les migraines cataméniales doivent normalement apparaître au début de vos règles ou des 7 jours d’arrêt de la pilule, et s’estomper à la fin de vos règles ou lors de la reprise de votre pilule. Si elles apparaissent avant ou durent plus longtemps, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Cas de la Diane 35

Pilule Diane 35 migrainesLa pilule Diane 35, qui est rappelons-le avant tout un traitement contre l’acné, fait partie des pilules contraceptives les plus susceptibles de provoquer des migraines cataméniales. C’est tout simplement une question de dosage.

Il existe de nombreuses pilules contraceptives sur le marché, ayant de nombreux dosages différents. Il y a les pilules normodosées, les minidosées, les microdosées etc., plus ou moins concentrées en œstrogène et en progestérone.

La Diane 35 fait partie des pilules contraceptives les plus fortement dosées. De ce fait, elle va entraîner un taux d’hormones plus élevé que les autres pilules. Au moment des 7 jours d’arrêt, votre taux d’hormones va chuter naturellement pour revenir à son niveau « normal » à ce stade du cycle. Ayant un taux plus élevé au départ, la chute hormonale sera donc plus grande, ce qui favorisera l’éventuelle apparition d’une migraine.

Comment éviter ces migraines ?

La solution la plus simple pour éviter les migraines liées à la prise de la pilule contraceptive, est d’opter pour une pilule à prise continue. Ces pilules se prennent sans interruption et vous n’aurez plus vos règles (ou très peu). Votre médecin ou votre gynécologue saura vous conseiller la pilule dont le dosage vous conviendra le mieux, mais voici une liste de pilules recommandées :

  • Cerazette
  • Microval
  • Zoely
  • Qlaira

Le DIU, l’implant contraceptif et l’anneau Nuvaring sont également intéressants dans le cadre de la réduction (ou suppression totale) des migraines.

Une autre solution est de réduire l’arrêt mensuel de votre pilule à 4 jours au lieu de 7. Certaines pilules à prise continue contiennent en fait 4 pilules placebo qui correspondent à ces 4 jours d’arrêt.

Enfin, vous pouvez vous faire prescrire un supplément d’œstrogènes à prendre juste avant les règles sous forme de patch ou de gel, avec éventuellement un anti-inflammatoire.

L'équipe My-Pharma
 

Une équipe pluridisciplinaire qui décortique l’actualité santé en France et en Europe.

Click Here to Leave a Comment Below 3 comments