Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur l’Audiométrie

Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur l’Audiométrie
5 (100%) 2 votes

Si vous souffrez d’une perte de l’audition, qu’elle soit légère ou sévère, que vous soyez jeune, très jeune, adulte ou âgé, il vous sera très certainement prescrit une audiométrie. C’est en effet l’examen médical de référence pour mesurer l’audition d’un patient.

Votre médecin vous a conseillé de consulter un ORL pour réaliser une audiométrie ? Vous souhaitez savoir comment se déroule cet examen ou pourquoi est-il vraiment prescrit ? Nus allons répondre à toutes les questions que vous vous posez dans ce guide complet sur l’audiométrie.

L’audiométrie en quelques mots

L’audiométrie est un examen médical qui a pour but d’évaluer l’audition d’un patient à l’aide d’instruments qui produisent des sons ou des mots. Le patient devra les écouter, les détecter et parfois les répéter. Ces sons ont une certaine fréquence et une intensité qu’il est possible de varier.

L’audiométrie est un examen qui complète l’acoumétrie qui représente la mesure clinique de l’audition. C’est un examen qui est le plus souvent pratiqué par un ORL.

On distingue 2 types d’audiométrie :

Elle est réalisée dans une cabine insonorisée dans laquelle plusieurs sons de fréquences croissantes sont testés. C’est l’examen le plus pratiqué. Il permet d’évaluer la conduction aérienne grâce à des écouteurs et la conduction osseuse avec des vibreurs placés à l’arrière de l’oreille.

Pourquoi une audiométrie est-elle prescrite ?

L’audiométrie est principalement prescrite pour dépister mais également pour évaluer la gravité de la perte auditive chez un enfant ou un adulte. Elle peut notamment être prescrite lorsque le patient est exposé à des bruits forts.

L’audiométrie est également réalisée pour différencier la surdité de transmission de la surdité de perception. La première est liée à une atteinte de l’oreille externe et notamment à un bouchon de cérumen. La deuxième est liée à un dysfonctionnement de l’oreille interne du patient. L’audiométrie est l’examen de référence pour la prescription d’un appareil auditif.

ordonnance medicale

Les degrés et les types de surdité

L’audiométrie permet d’évaluer le degré de perte auditive d’un patient et le type de surdité. Voici quelques explications.

Les 5 degrés de surdité

  • Légère : lorsque la perte est comprise entre 20 et 40 décibels. La parole est perçue mais à voix normale. La gêne fait son apparition à voix basse ou lorsque le locuteur s’éloigne de la personne. Les bruits familiers sont perçus.
  • Modérée : lorsque la perte est comprise entre 40 et 70 décibels. La parole est perçue que si le locuteur élève la voix. Quelques bruits familiers sont encore entendus.
  • Sévère : lorsque la perte est comprise entre 70 et 90 décibels. La parole est perçue à voix forte et près de l’oreille de la personne. Les bruits perçus sont uniquement les bruits forts.
  • Profonde : lorsque la perte est supérieure à 90 décibels. Il n’y a aucune perception de la parole et seul les bruits qui sont très puissants sont perçus.
  • Totale : lorsqu’aucune audition n’est pas mesurable. La perte moyenne est dans ce cas de 120 décibels.

Les 3 types de surdité

  • De transmission : elle se traduit par une courbe de conduction osseuse qui est meilleure que la courbe de la conduction aérienne
  • De perception : elle se traduit par des courbes de conduction aérienne et osseuses qui sont identiques
  • Mixe : il s’agit d’un mélange des deux types précédents et lorsque les 2 courbes sont affectées

Comment se déroule une audiométrie ?

L’audiométrie dure environ une heure et elle se déroule dans le cabinet d’un médecin ORL. Pendant toute la durée de l’examen, vous serez assis dans une cabine insonore. Une vitre vous permettra de voir le médecin et vous pourrez communiquer avec lui via un micro. Vous serez complètement isolé des bruits ambiants pour que le test ne soit pas perturbé.

Un casque vous sera posé sur les oreilles. Le médecin va ensuite grâce à un audiomètre envoyer des sons de différentes intensités qui sont mesurées en décibels. Ces sons sont transmis à vos oreilles grâce aux écouteurs qui sont présents dans le casque.

bilan auditif

Source : audioprothesiste-toulon.com

Les sons envoyés vont atteindre l’oreille interne après avoir circulé par voie aérienne à travers votre conduit auditif, votre tympan et la chaîne des osselets. Le volume des sons va diminuer petit à petit jusqu’au moment où vous ne les entendrez plus.

Lorsque vous percevez un son, vous devez lever le doigt et le baisser lorsque vous ne l’entendez plus. Il s’agit de votre seuil d’audition pour une fréquence donnée. Vos oreilles seront évaluées l’une après l’autre. Pour ne pas avoir d’interférence, différents sons de brouillage sont envoyés à l’oreille qui n’est pas testée pour la neutraliser.

Dans la seconde partie de l’examen, votre audition sera également évaluée grâce à un vibrateur qui est posé directement sur l’os situé derrière le pavillon de votre oreille. Dans ce cas, les sons qui sont produits par le vibrateur seront transmis à l’oreille interne par voie osseuse.

Une fois les tests terminés, le médecin peut réaliser un test de Weber. Il ne dure que quelques secondes et consiste à la pose d’un diapason sur le point le plus élevé de votre crâne ou de votre front. Le médecin vous demandera alors de quel côté vous ressentez la vibration (à gauche, à droite ou au milieu).

Comment l’ORL interprète les résultats ?

L’audiogramme va pendant le test établir 2 courbes pour chacune de vos oreilles. Pour chaque oreille, il y a une courbe d’audition en conclusion aérienne et une courbe en conduction osseuse. Votre déficit auditif est ensuite calculé en décibels. Pour cela, l’ORL prend en compte vos courbes et les comparent à la courbe idéale d’un patient dit « normal ».

audiometrie resultat

Source : eolys.fr

Pour préciser la nature de votre surdité, il sera comparé votre courbe d’audition en conclusion aérienne à votre courbe en conduction osseuse. Le test de Weber permet quand à lui de préciser aussi le type de surdité dont vous souffrez car le son est latéralisé du côté de l’oreille la plus sourde lors d’une surdité de transmission.

Ces courbes permettent au médecin de définir votre surdité et son origine et lui permet bien sûr de mettre en place une prise en charge, le plus souvent le port d’un appareil auditif.

Questions fréquentes posées dans les forums à propos de l’audiométrie

L’audiométrie est un examen fréquent mais pas toujours connu par les patients qui doivent le passer. C’est pourquoi nous avons décidé de noter les principales questions que nous avons pu lire sur des forums à propos de l’audiométrie et nous allons y répondre. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser à votre médecin ou à l’ORL le jour de l’examen.

L’audiométrie est-elle douloureuse ?

Non. Rassurez-vous, l’audiométrie est un examen indolore.

Combien de temps dure une audiométrie ?

Elle dure dans la majorité des cas une heure environ.

Où prendre rendez-vous pour une audiométrie ?

Vous devez prendre rendez-vous dans un cabinet ORL.

Cet examen est-il remboursé ?

Oui. Il vous sera remboursé par votre sécurité sociale ou votre mutuelle complémentaire.

Faut-il passé une audiométrie pour une prescription d’appareil auditif ?

Oui. Si vous avez besoin d’un appareil auditif, c’est l’examen de référence pour ce type de prescription.

Conclusion & Commentaires

Lorsque l’audition baisse, il est important de consulter afin que la perte de votre audition ne s’aggrave pas. Vous devez donc réaliser une audiométrie. C’est un examen essentiel et important pour détecter une surdité et pour mettre en place un traitement ou un appareil auditif.

Vous avez déjà passé une audiométrie ? Comment cela s’est passé ? N’hésitez pas à partager votre expérience avec nos lecteurs et nos lectrices en commentaires. A vous la parole !



My-Pharma.info
 

« Le courage de se soigner seul n’appartient qu’à l’homme qui a le courage de faire face à la mort » (La...

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments