Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur la Cystoscopie

Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur la Cystoscopie
5 (100%) 3 votes

Si vous souffrez d’infections urinaires à répétition, votre médecin traitant peut vous demander de passer une cystoscopie. Cet examen de la vessie est également prescrit pour déceler d’autres anomalies.

Aussi appelée endoscopie vésicale, elle peut être prescrite à des fins diagnostiques ou thérapeutiques. La cystoscopie n’est pas l’endoscopie la plus connue des patients et c’est pour cette raison que nous avons décidé de lui consacrer ce guide.

Si vous devez passer une cystoscopie prochainement, rassurez-vous, nous allons répondre à toutes les questions que vous vous posez sur cet examen !

La cystoscopie en quelques mots

La cystoscopie est un examen qui a pour but d’explorer la paroi interne de votre vessie. Pour cela, un endoscope sera introduit par les voies urinaires. Celui-ci peut être composé d’un tube souple ou d’un tube rigide, être équipé d’une fibre optique et ne mesure que quelques millimètres.

Il possède également une source lumineuse à son extrémité. Certains endoscopes utilisent une mini caméra et sont connectés à un écran vidéo. Lorsque la cystoscopie est prescrite pour réaliser des prélèvements qui seront ensuit analysés, l’endoscope peut alors être équipé de pinces.

La cystoscopie est réalisée par un urologue et ne nécessite pas d’anesthésie générale pour les femmes sauf si un acte chirurgical est prévu. Pour les hommes, un gel anesthésiant dans l’urètre peut être appliqué. Chez les enfants, une anesthésie générale est souvent nécessaire.

cystoscopie HOMME ET FEMME

Source : un site polonais sur le sujet https://www.bravisurologie.nl/

Dans quel cas est-elle prescrite ?

La cystoscopie est le plus souvent prescrit :

  • Lors de la présence de sang dans les urines
  • Dans le cas d’infections urinaires fréquentes sans cause évidente
  • Lors de troubles de la miction
  • Lors de douleurs au niveau du bas-ventre, de la vessie
  • Lorsqu’il y a une suspicion de polypes ou de tumeurs au niveau de l’appareil urinaire
  • Lorsqu’il y a une suspicion de fistules urinaires au niveau de la vessie ou de l’uretère
  • Lorsqu’il y a une suspicion de malformation ou d’anomalies de la vessie chez l’enfant
  • Pour effectuer des prélèvements

La cystoscopie est également un examen préconisé lorsque la suspicion du cancer de la vessie.

ordonnance medicale

La préparation avant l’examen

Lorsque la cystoscopie est prescrite à un enfant ou lorsqu’elle est chirurgicale, une anesthésie générale sera réalisée. Si vous êtes dans ce cas, vous devez prendre rendez-vous avec un anesthésiste quelques jours avant l’examen.

Lorsque la cystoscopie est prévue en ambulatoire et sans anesthésie générale, vous n’avez pas à consulter un anesthésiste. Une analyse d’urine est souvent effectuée quelques jours avant l’examen afin de vérifier de la stérilité des urines. Une prise de sang peut également vous être prescrite pour contrôler la coagulation de votre sang.

Le jour de l’examen, pensez à prendre votre carte vitale, votre carte mutuelle, vos ordonnances et examens ainsi que les résultats de votre prise de sang et de votre analyse d’urine.

CarteVitale wikipedia

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_Vitale

Comment se déroule une cystoscopie ?

Dans la plupart des cas, vous serez en ambulatoire. On vous demandera de vous dévêtir et une infirmière vous posera une perfusion au niveau du bras. Si vous stressez, n’hésitez pas à le dire au personnel médical. On peut en effet vous donner un tranquillisant. On vous demandera d’uriner afin de vider votre vessie.

Vous serez ensuite installé dans la salle où a lieu la cystoscopie. Vous serez couché sur le dos en position gynécologique c’est-à-dire les jambes écartées et les pieds dans des étriers. L’urologue va ensuite désinfecter soigneusement vos organes génitaux. Un gel anesthésiant sera appliqué pour les hommes.

L’urologue introduit ensuite l’endoscope, injecte de l’eau stérile dans la vessie pour mieux observer sa paroi et va commencer son exploration en progressant petit à petit dans le conduit urinaire puis dans la vessie. Il va visualiser la totalité des muqueuses et faire des prélèvements s’il trouve une lésion suspecte.

La cystoscopie dure d’une dizaine de minutes à 30 mn selon ce qui est recherché ou fait.

Une fois l’examen terminé, on vous ramènera en ambulatoire où vous serez surveillé quelques heures. On vous demandera d’uriner afin d’évacuer l’eau qui a été injectée dans votre vessie. Si vous avez eu une anesthésie générale, on vous demandera d’être raccompagné par une personne de votre entourage.

L’urologue vous donnera son premier commentaire sur les résultats de la cystoscopie. Il enverra par la suite son compte rendu définitif à votre médecin traitant. Ce dernier vous expliquera en détails ces résultats et vous indiquera la marche à suivre.

La cystoscopie est-elle douloureuse ?

La cystoscopie n’est pas un examen douloureux. Elle peut toutefois provoquer une gêne lors de l’introduction de l’endoscope. Le fait d’être stressé peut entraîner quelques douleurs lors du passage de l’endoscope. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à en parler au personnel médical afin qu’il vous donne un tranquillisant avant l’examen.

Que ressent-on après l’examen ?

C’est un examen où les risques sont rares. Il se peut toutefois que vous ayez un hématome au bras provoqué par la perfusion, que vous ayez des petits saignements ou une irritation des muqueuses provoquée par l’endoscope.

Il arrive dans de rares cas que le patient souffre d’une infection urinaire. Celle-ci est souvent banale. Il vous sera alors prescrit si besoin des antibiotiques pour que tout rentre dans l’ordre. Des douleurs ou une sensation de brûlure lorsque vous urinez dans les heures qui suivent l’examen sont normales.

Quelles sont les contre-indications à cet examen ?

Il y’a peu de contre-indications à réaliser à une cystoscopie. L’examen ne sera toutefois pas réalisé si vous souffrez d’une cystite ou si un saignement rend les urines trop rouges empêchant une bonne visualisation de la muqueuse vésicale.

Questions fréquentes posées dans les forums à propos de la cystoscopie

La cystoscopie n’est pas un examen connu et lorsqu’il est prescrit pour la première fois, de nombreux patients se posent une multitude de questions. Nous avons donc décidé de noter les principales questions que nous avons pu lire sur les forums à propos de la cystoscopie et nous allons y répondre.

Peut-on passer une cystoscopie pendant la grossesse ?

Oui. La grossesse n’est pas une contre-indication de la cystoscopie.

Faut-il être à jeun pour passer cet examen ?

Cela vous sera préciser par votre médecin ou lors de la prise de rendez-vous pour passer votre cystoscopie mais dans la plupart des cas il vous sera demander de ne pas boire, de ne pas manger et de ne pas fumer pendant quelques heures avant l’examen.

Peut-on rentrer aussitôt l’examen terminé ?

Non. Vous serez surveillé quelques heures surtout si vous avez eu une anesthésie générale. Mais vous pourrez reprendre une activité normale dès votre sortie de l’examen.

La cystoscopie est-elle douloureuse ?

Non. Vous ressentirez juste une gêne lors du passage de l’endoscope. Si vous êtes un homme, un gel anesthésiant sera appliqué afin de ne ressentir aucune douleur.

Quand a-t-on les résultats d’une cystoscopie ?

Vous pouvez avoir le premier commentaire de l’urologue quelques minutes après l’examen. Il enverra ensuite son compte-rendu complet à votre médecin traitant.

Conclusion & Commentaires

La cystoscopie est un examen important pour détecter une anomalie ou pour faire une biopsie. Ce n’est pas le plus agréable car l’endoscope est introduit par les voies urinaires. Il peut donc être gênant pour certaines personnes. Mais rassurez-vous, le personnel médical est là pour vous accompagner et ce n’est pas un examen douloureux.

Vous avez déjà passer une cystoscopie ? Alors n’hésitez pas à partager votre expérience avec nos lecteurs et nos lectrices. Racontez-nous comme cela s’est passé pour vous. A vous la parole !



My-Pharma.info
 

« Le courage de se soigner seul n’appartient qu’à l’homme qui a le courage de faire face à la mort » (La...

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments