Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur l’IRM

Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur l’IRM
5 (100%) 2 votes

L’IRM est un examen qui est très souvent prescrit aujourd’hui malgré des délais d’attente assez longs (30 jours en moyenne : source) même s’il s’agit d’une urgence. Parmi tous les examens médicaux, il est toutefois le plus redouté. Il est vrai qu’on ne passe pas beaucoup d’IRM dans sa vie sauf si l’on souffre d’une pathologie lourde. Et c’est pour cette raison qu’il intrigue.

Vous allez bientôt passer une IRM ? Vous ne savez pas comment il se déroule ? Vous vous posez tout un tas de questions sur cet examen ? Nous allons donc tout vous dire sur l’IRM et répondre à toutes les questions que vous vous posez dans ce guide complet !

L’IRM en quelques mots

L’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) est un examen médical qui grâce à un puissant champ magnétique et de radiofréquences va reproduire des images des plus précises de nos tissus et organes internes.

Contrairement au scanner ou à la radiographie, l’IRM n’utilise pas de rayons X. Les images obtenues sont le résultat de l’interaction entre un champ magnétique crée par la machine et les atomes d’hydrogène contenus dans notre organisme.

L’appareil en lui-même est équipé d’un aimant très puissant qui envoie des ondes dont le but est de faire vibrer les noyaux d’hydrogène qui sont contenus dans les tissus organiques. C’est le retour de ces noyaux à leur état d’équilibre qui va engendrer la formation d’un signal dans une antenne réceptrice.

Ces modifications sont alors utilisées afin de créer les images sur l’écran. L’IRM est un examen qui permet d’obtenir une image très précise de nombreux organes en 2D ou en 3D.

Lors de l’examen, il peut être nécessaire afin d’obtenir des images de meilleure qualité d’injecter ce que l’on appelle un produit de contraste au patient. Il s’agit le plus souvent d’une substance à base de gadolinium.

Quelques explications sur la salle d’IRM

Lorsque l’on entre dans une salle d’IRM, cela peut surprendre et dans certains cas, stresser. C’est pourquoi nous avons voulu vous donner quelques détails sur cette salle d’examen. La machine que l’on appelle communément IRM est en effet impressionnante.

Il s’agit en fait d’un long tunnel. Tout votre corps va être introduit dans ce tunnel. Il est important de le savoir avec de passer l’examen afin de se préparer à rester le corps entier dans cette grosse machine.

Le personnel médical est dans une pièce vitrée, là où se trouve le pupitre de commande de l’appareil. À tout moment il peut communiquer avec vous. Il ne vous quitte pas non plus des yeux pendant tout le temps de l’IRM.

salle IRM

Pourquoi prescrit-on une IRM ?

Technique d’imagerie médicale récente, l’IRM est particulièrement efficace pour détecter des maladies ou des troubles internes que des examens classiques n’ont pas réussi à identifier. Il est d’ailleurs très souvent prescrit après un scanner.

Les raisons qui justifient une IRM sont nombreuses. Elle peut être utilisée pour observer des tissus variés, des organes comme le cœur ou le cerveau mais également des muscles et des tumeurs dont elle va pouvoir fournir une analyse très fine.

L’IRM peut également être utilisée pour explorer des pathologies osseuses cérébrales, rachidiennes, cardiaques, digestives, gynécologiques, articulaires ou encore vasculaires. L’IRM peut par exemple être un outil supplémentaire dans le diagnostic du cancer du sein (voir également notre article sur le dépistage ici).

Le plus couramment, l’IRM sera donc prescrite pour détecter des lésions infectieuses ou inflammatoires, des tumeurs au niveau du cerveau, des hernies discales ou des lésions ligamentaires ou méniscales au niveau des articulations.

resultat radio

Le déroulement d’une IRM, étape après étape

Vous n’avez pas besoin d’être à jeun pour passer une IRM. On peut cependant vous demander selon la prescription d’avoir la vessie modérément pleine. Le jour J, vous devez apporter vos examens antérieurs, votre carte vitale, la lettre du médecin et l’ordonnance.

Le personnel médical qui vous accueille vous demandera d’enlever toute pièce métallique c’est-à-dire vos bijoux, votre montre, vos lunettes ou encore vos prothèses dentaires et auriculaires. On vous demandera de vous rendre dans un vestiaire et dans certains cas, de vous dévêtir.

Vous serez ensuite allongé sur une sorte de table, sur le dos dans la majorité des cas. Une antenne est ensuite placée au niveau de l’organe qui est à visualiser. Vous allez ensuite rentrer dans la machine. La table va donc glisser à l’intérieur du tunnel. Vous n’avez rien à faire. Une injection de produit de contraste peut être réalisée.

Une fois dans le tunnel qui est en fait la machine, cela peut être stressant. Il est donc important de respirer calmement et de ne pas bouger. Mais sachez que vous n’êtes pas seul et que le personnel médical vous voit et vous entend.

Vous aurez une sonnette qu’il vous suffira d’appuyer au moindre problème. Sachez également que le tunnel est très bien éclairé et qu’un ventilateur vous apporte de l’air frais.

L’examen dure entre 30 mn et 1 heure selon l’organe qui est à étudier. L’IRM est donc un examen assez long. Vous entendrez un bruit répétitif à l’intérieur de la machine. Si ce bruit vous stresse ou que vous ne le supportez pas, il peut vous être donné des tampons auditifs anti-bruit.

Une fois l’examen terminé, on vous fera ressortir du tunnel et vous n’avez plus qu’à vous lever et à attendre les résultats.

Les suites de l’examen

Le plus souvent, le radiologue vous donnera un premier commentaire après avoir regardé les images et vous indiquera la marche à suivre. Dans tous les cas, son compte rendu final sera envoyé très vite à votre médecin traitant ou au spécialiste qui a prescrit l’IRM.

Une fois l’examen terminée, il n’y a pas de consignes particulières. Si un produit de contraste vous a été injecté, il vous sera très certainement demandé de boire jusqu’à 2 litres d’eau afin de l’éliminer de votre organisme.

radiologue

Les contre-indications

Lors de la prise de rendez-vous ou avant l’examen, vous devez signaler à l’équipe médicale :

  • Que vous êtes enceinte ou que vous pensez l’être
  • Que vous avez un tatouage sur la zone qui doit être analysée
  • Que vous avez une allergie au produit de contraste
  • Que vous portez un stimulateur cardiaque ou autre système électronique implantable
  • Que vous avez un cathéter
  • Que vous avez des valves cardiaques
  • Que vous avez des patchs transdermiques
  • Que vous portez des implants pour traiter une surdité
  • Que vous portez des neurostimulateurs
  • Que vous avez des clips chirurgicaux dans le cerveau
  • Que vous avez à la suite d’un accident des éclats métalliques dans les yeux

Si vous portez ou avez un dispositif métallique, il est vraiment important d’en parler à l’équipe médicale. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’IRM peut endommager ou déplacer ces dispositifs métalliques. Si vous êtes claustrophobe, il est bien sûr indispensable d’en avertir le personnel médical.

L’IRM est-elle douloureuse ?

Non. C’est vraiment un examen indolore. Mais c’est un examen qui peut être stressant du fait de se retrouver dans ce tunnel pendant de nombreuses minutes. Le bruit peut également vraiment être dérangeant pour certaines personnes. Ce n’est donc pas un examen douloureux mais pour quelques personnes, il peut ne pas être agréable compte tenu de la configuration de la machine. Si vous avez peur ou si vous êtes stressés, n’hésitez pas à en parler au personnel médical.

Questions fréquentes posées dans les forums à propos de l’IRM

L’IRM est un examen inconnu pour de nombreuses personnes et les questions à son sujet ne manquent pas. Nous avons décidé de noter les questions que nous avons pu lire dans des forums à propos de l’IRM et nous allons y répondre.

Quelle est la différence entre un scanner et une IRM ?

Il y a plusieurs différences entre ces deux examens. Le scanner par exemple utilise des rayons X contrairement à l’IRM. Au niveau de l’examen à proprement parlé, lors d’un scanner, un tube tourne autour de vous alors que dans le cas d’une IRM, vous êtes allongé dans le tunnel et tout est figé. Mais la grosse différence est que l’IRM permet de visualiser de façon optimale les organes notamment le cerveau.

Faut-il être à jeun lors d’une IRM ?

Dans la majorité des cas, il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour passer cet examen. Vous pouvez donc boire, manger et prendre vos médicaments comme d’habitude.

L’IRM est-il dangereux ?

Il n’y a pas de risques à passer cet examen car le champ magnétique est sans danger. Les seuls risques sont liés aux contre-indications que nous vous avons indiquées un peu plus haut. Il peut arriver dans de rares cas d’être allergique au produit de contraste. Les risque lors d’un IRM sont donc minimes.

Combien de temps dure l’examen ?

Cela dépend de la zone examinée et de ce qui est recherché. Pour une IRM cérébrale, l’examen dure entre 10 et 20 mn mais pour d’autres types d’IRM, il peut durer jusqu’à une heure.

Combien de temps attendre pour avoir les résultats ?

Comme c’est le cas pour un scanner, les images sont étudiées en suivant par le radiologue. Il est donc fréquent qu’il vous donne ces résultats dans les minutes qui suivent l’examen. Le compte rendu complet sera ensuite envoyé à votre médecin traitant ou au spécialiste qui vous a prescrit l’IRM.

Conclusion & Commentaires

L’IRM est un examen des plus complets. S’il peut intriguer ou même stresser, il est important de le faire notamment s’il est prescrit en complément d’un scanner.

Il est important de savoir qu’un IRM n’est pas exclusivement prescrit dans des cas graves. Il peut en effet vous être demandé d’en passer un parce que vous faites des crises d’épilepsies, parce que vous avez des troubles de la vision ou des douleurs au niveau de la colonne vertébrale.

Vous avez déjà passé un IRM ? N’hésitez pas alors en commentaires à partager votre expérience avec nos lecteurs et nos lectrices qui doivent en passer un pour la première fois. N’hésitez pas non plus à nous dire dans quel cas vous a-t-il été prescrit ou comment cela s’est passé. Nous vous laissons la parole !

L'équipe My-Pharma
 

Une équipe pluridisciplinaire qui décortique l’actualité santé en France et en Europe.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments