Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur la Laparoscopie

Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur la Laparoscopie
5 (100%) 3 votes

Depuis quelques années maintenant, le progrès médical a permis de développer de nouvelles techniques chirurgicales. La laparoscopie aussi appelée coelioscopie en fait partie. C’est un examen aujourd’hui très pratiqué pour établir un diagnostic ou pour réaliser un acte de chirurgie.

Mais il faut reconnaître qu’il est encore méconnu des patients contrairement à une coloscopie ou une endoscopie par exemple.

Votre médecin, un spécialiste ou votre gynécologue vous a parlé de la nécessité de faire une laparoscopie ? Vous vous posez des questions sur son déroulement, sa préparation etc. ? Notre guide complet sur la laparoscopie devrait vous permettre d’y voir plus clair et de répondre à toutes les questions que vous vous posez !

La laparoscopie en quelques mots

La laparoscopie a pour but d’observer et d’accéder à la cavité abdominale, à l’utérus, aux ovaires et aux trompes de Fallope. C’est un examen qui est pratiqué à des fins diagnostiques ou dans le cadre d’une intervention chirurgicale.

La laparoscopie consiste à réaliser 3 ou 4 petites incisions au niveau du ventre. Ces incisions permettent au praticien de passer un endoscope qui est un instrument souple comprenant un tube optique, une lumière, une caméra et dans certains cas des instruments chirurgicaux. La laparoscopie est toujours pratiquée par une équipe chirurgicale et sous anesthésie générale.

chirurgie

Dans quel cas est-elle prescrite ?

La laparoscopie a deux objectifs :

La laparoscopie est très souvent utilisée afin d’établir un diagnostic. Pour cela, le praticien va insuffler du gaz carbonique via une petite incision sur la paroi abdominale. Une caméra de petite taille est ensuite introduite dans l’abdomen. Les images apparaissant sur un écran permettent au praticien d’observer en détails le foie, la vésicule biliaire, l’utérus ou encore les ovaires et l’intestin grêle.

Dans ce cas précis, la laparoscopie est un moyen efficace de découvrir une anomalie ou de rechercher d’éventuelles lésions.

La laparoscopie en gynécologie

La laparoscopie ou coelioscopie est très utilisée en chirurgie gynécologique. Voici quelques exemples :

  • Infertilité

Lorsqu’un couple n’arrive pas à avoir un enfant dans un certain délai, la laparoscopie peut être nécessaire pour explorer le pelvis. Elle permet notamment de vérifier l’aspect des trompes, des ovaires, de l’utérus ou la présence d’endométriose.

  • L’ablation d’un kyste de l’ovaire

Les kystes ovariens sont assez fréquents et même s’ils disparaissent le plus souvent sans traitement, il peut être nécessaire de les retirer. C’est notamment le cas si la taille du kyste est importante, si son aspect est suspect lors d’une échographie, s’il ne disparaît pas spontanément.

  • L’infection pelvienne

Lorsque le gynécologue suspecte une infection des trompes ou un abcès de la trompe, une laparoscopie permet non seulement de confirmer le diagnostic mais également de réaliser des prélèvements afin de traiter l’infection.

  • Ovariectomie ou annexectomie

L’ovariectomie est l’ablation de l’ovaire et l’annexectomie est l’ablation de l’ovaire et de la trompe. Ce sont des interventions qui sont le plus souvent pratiquées après la ménopause et aujourd’hui par laparoscopie.

  • Les fibromes

Si la patiente a un désir de grossesse et un ou plusieurs fibromes dans l’épaisseur du muscle utérin, l’ablation des fibromes peut être réalisée par laparoscopie.

  • L’hystérectomie

La coelioscopie est une intervention fréquente pour une ablation de l’utérus. Celle-ci est souvent indiquée en cas de règles trop abondantes, chez les patientes qui n’ont plus de désir de grossesse, pour des fibromes symptomatiques et dans le cas d’un cancer du col utérin par exemple.

laparoscopie gnyeco

Les avantages de la laparoscopie pour le patient

Si cette technique est de plus en plus utilisée, c’est pour les avantages qu’elle apporte principalement pour les patients. Nous avons donc listé les principaux avantages de la laparoscopie notamment en comparaison d’une opération chirurgicale classique :

  • Les cicatrices sont de toute petite taille et donc moins visibles
  • Récupération plus rapide pour le patient
  • Moins de risques de complications
  • Moins de risques d’infection
  • Moins de douleurs post-opératoires
  • Une anesthésie générale plus courte
  • Une hospitalisation réduite
  • Cette technologie s’adapte à de nombreuses spécialités médicales

La préparation avant la laparoscopie

Pour une laparoscopie, vous serez le plus souvent hospitalisé le jour même en ambulatoire. Il peut cependant vous être demandé de venir la veille. Il vous sera demandé de vous doucher et de vous laver les cheveux la veille au soir et le matin de l’examen avec un savon antiseptique. Il vous aura été prescrit au préalable.

La laparoscopie est un examen réalisé sous anesthésie générale. Il vous faudra donc prendre un rendez-vous avec un anesthésiste quelques jours avant.

Le jour de la laparoscopie, vous devez être à jeun et ne pas fumer depuis la veille. L’anesthésiste vous indiquera depuis quand être à jeun (sans manger, sans boire, sans prendre de médicaments) mais en général, c’est 6 heures avant l’examen.

Comment se déroule une laparoscopie ?

C’est la question que se posent tous ceux qui vont passer une laparoscopie ou une coelioscopie. Le jour J, pensez à amener votre carte vitale, votre carte de mutuelle et vos résultats d’examens si vous en avez. Vous serez très certainement en ambulatoire. Vous allez devoir mettre une tenue qui consiste au port d’une blouse, d’une charlotte et de chaussons stériles.

Une fois installé, une infirmière viendra vous poser une perfusion. Un tranquillisant pour vous relaxer vous sera donné. Vous serez ensuite conduit au bloc opératoire. L’anesthésie est alors réalisée.

Pendant que vous êtes endormi, vous serez intubé afin de permettre une ventilation en toute sécurité. Une sonde urinaire vous sera posée afin que votre vessie reste vide pendant la laparoscopie. Le praticien pratique alors une incision d’environ 1 cm près du nombril. Il introduit ensuite une fine aiguille dans la cavité abdominale pour faire passer le gaz carbonique.

laparoscopie bande dessinee

L’endoscope est ensuite introduit et l’examen se déroule. Si des actes opératoires sont prévus ou nécessaires, le praticien peut réaliser jusqu’à 4 petites incisions. En fin d’intervention, le gaz carbonique sera évacué et les incisions refermées.

Vous serez ensuite conduit en salle de réveil. Si l’examen est réalisé en ambulatoire, vous quitterez l’établissement quelques heures après. Sachez que vous devez obligatoirement être accompagné par une personne de votre entourage. On ne vous laissera pas sortir dans le cas inverse.

Vous ne devez bien sûr pas conduire pendant 24 heures et il peut vous être demandé d’être surveillé par un proche pendant quelques heures.

Quels sont les risques ?

Il n’y a pas de risques à proprement parlé à passer une laparoscopie. Cependant, il peut y avoir des manifestations post-opératoires qui sont dues à l’anesthésie, à l’examen ou à l’intubation :

  • Nausées
  • Vomissements
  • Somnolence
  • Mal à la gorge
  • Une irritation du péritoine à cause du gaz carbonique
  • Des douleurs dans les épaules et dans le dos par la présence de gaz

Plus rarement, vous pouvez souffrir d’un saignement ou d’une infection au niveau de la ou des cicatrices, d’une phlébite ou d’une infection pulmonaire.

Si une fois que vous êtes rentré chez vous vous ressentez des douleurs au niveau d’un mollet ou du thorax, un gonflement du mollet, des saignements au niveau de la cicatrice, une fièvre, des brûlures urinaires, des douleurs abdominales ou si vous avez des vomissements ou tout autre symptôme anormal, contactez votre médecin traitant ou votre chirurgien.

coelioscopie

Questions fréquentes posées dans les forums à propos de la laparoscopie

Fréquente mais pas toujours connue par les patients, la laparoscopie est un examen sujet à de nombreuses questions. Nous avons donc décidé de noter les principales questions que nous avons pu lire dans des forums à propos de la laparoscopie et nous allons y répondre.

Si vous avez une autre question, n’hésitez pas à la poser à votre médecin traitant ou à votre chirurgien.

Quelles sont les contre-indications d’une laparoscopie ?

C’est un examen contre-indiqué chez les enfants de moins de 3 ans, chez les patients qui souffrent d’une insuffisance cardiaque ou respiratoire et chez les personnes qui ne peuvent pas bénéficier d’une anesthésie générale.

Quand vais-je avoir les résultats de ma laparoscopie ?

Il est fréquent que le chirurgien vienne vous voir une fois que vous êtes réveillé pour vous donner les premiers résultats. Dans tous les cas, il les enverra à votre médecin traitant et/ou au spécialiste qui vous a prescrit l’examen.

Cet examen est-il douloureux ?

L’examen en lui-même n’est pas douloureux puisque vous serez sous anesthésie générale. Il est cependant fréquent de ressentir des douleurs dans les heures qui suivent l’examen notamment au niveau des épaules.

Combien de temps dure l’examen ?

La durée de l’examen dépend du geste réalisé. Elle peut aller de 30 mn à plusieurs heures (intervention pour un cancer). Vous serez ensuite surveillé en salle de réveil pendant 2 heures environ.

Conclusion & Commentaires

La laparoscopie est un examen très pratiquée aujourd’hui compte tenu de ses avantages en comparaison à un opération chirurgicale classique. Si l’on vous a prescrit ce type d’examen, rassurez-vous, il n’est pas douloureux, a peu de complications et les cicatrices sont à peine visibles.

Vous avez déjà passé une laparoscopie ? N’hésitez pas en commentaires à partager votre expérience pour guide nos lecteurs et nos lectrices. Dites-nous pour quelle raison vous avez passé cet examen et comment cela s’est passé. A vous la parole !



My-Pharma.info
 

« Le courage de se soigner seul n’appartient qu’à l’homme qui a le courage de faire face à la mort » (La...

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments