1

Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur la Mammographie

Déroulement, Diagnostic, Conseils : Tout Savoir sur la Mammographie
5 (100%) 2 votes

La mammographie est un examen médical que de nombreuses femmes redoutent. Par pudeur, par peur du diagnostic, par peur d’avoir mal, parce que dans les esprits, elle est inévitablement associée au cancer du sein, la mammographie n’est clairement pas l’examen que les femmes préfèrent.

Il est pourtant important notamment et bien sûr pour le dépistage du cancer du sein le plus tôt possible. Votre médecin vous conseille de réaliser une mammographie et vous vous posez tout un tas de questions sur cet examen ?

Rassurez-vous, nous allons y répondre dans ce guide complet consacré à la mammographie. Pourquoi faire cet examen ? Comment se passe-t-il ? Ses limites ? Nous vous disons tout !

La mammographie en quelques mots

La mammographie est un examen radiographique du sein. Son rôle est de détecter la moindre anomalie. Elle étudie pour cela la glande mammaire afin de dépister une ou des anomalies au niveau des tissus.

La mammographie permet de découvrir des opacités et des microcalcifications. Cet examen utilise les rayons X afin de radiographier chaque sein de face mais également de profil. Sachez que sous certaines conditions, cet examen peut être pris en charge à 100 % par la sécurité sociale.

Mammographie

Pourquoi faire une mammographie ?

La mammographie est principalement prescrite dans le dépistage du cancer du sein. Chaque année, plus de 54 000 femmes sont touchées par cette maladie. Le dépistage via une mammographie permet de détecter des cancers de petites tailles et à un stade précoce.

Plus il est détecté tôt et plus les chances de guérir d’un cancer du sein sont grandes. C’est d’ailleurs un examen mis en avant lors de l’opération Octobre Rose car il est toujours l’une des armes les plus efficaces contre le cancer du sein.

octobre rose

La mammographie peut vous être prescrite dans les cas suivants :

  • Si votre médecin ou votre gynécologue découvre une boule dans le sein
  • Lors d’un écoulement anormal
  • Si votre médecin découvre une anomalie de la peau du sein
  • Si vous avez entre 50 et 74 ans
  • Si vous êtes « à risque » (antécédents personnels, familiaux de cancers, prédispositions génétiques)

On parle souvent de 2 types de mammographie : la mammographie de dépistage et la mammographie de diagnostic. La mammographie de dépistage est l’examen de référence pour dépister un cancer du sein avant l’apparition des symptômes.

Il peut être réalisé dans le cadre du programme national organisé du cancer du sein destiné aux femmes qui ont en 50 et 74 ans ou à titre individuel lorsque la femme présente des facteurs de risque.

La mammographie de diagnostic est quant à lui prescrit lorsqu’une femme présente des symptômes qui peuvent faire évoquer une cancer du sein. Dans ce cas, on pratique une mammographie classique et des clichés complémentaires sur une zone suspecte. Elle peut être complétée par une échographie.

Comment se passe concrètement l’examen ?

La première chose à savoir est que cet examen n’est absolument pas douloureux. Il dure environ 20 minutes. La mammographie consiste à positionner chaque sein entre deux plaques afin de bien « l’étaler » et de prévenir le risque d’une superposition d’images qui pourrait fausser le diagnostic.

Si vous êtes enceinte, si vous prenez des médicaments hormonaux et si vous portez des prothèses mammaires, vous devez le signaler à votre médecin.

Evitez d’appliquer le jour de l’examen une crème, une poudre ou un autre produit cosmétique. Enlevez également vos bijoux et pensez à porter un pantalon et un haut plutôt qu’une robe. Vous n’aurez ainsi que le haut à enlever pour réaliser l’examen.

Voici les étapes de l’examen à proprement parlé :

  • Vous devez enlever votre haut et votre soutien-gorge
  • Le praticien commence par une palpation manuelle des seins
  • Un premier sein sera ensuite placé dans le mammographe
  • Petit à petit il sera comprimé
  • La radiographie est ensuite prise. Vous ne devez pas bouger et vous devez bloquer votre respiration
  • Le sein est ensuite décomprimé
  • L’examen recommence pour le deuxième sein

Il est conseillé de réaliser une mammographie lorsque vous êtes dans la première partie du cycle menstruel (entre le 8ième et le 12ième jour après le début des règles de préférence). Nous vous conseillons d’apporter vos anciens clichés afin de permettre une comparaison.

Une fois la mammographie terminée, le praticien vous donnera une premier commentaire mais son compte-rendu final sera envoyé à votre médecin ou à votre gynécologue.

mammographie précise

Lire & comprendre les résultats d’une mammographie

Nous vous donnons la classification ACR indiquée par l’institut national du cancer mais cela ne doit pas remplacer un avis médical :

  • ACR 0 : Il s’agit d’une classification d’attente lorsque des recherches complémentaires peuvent être nécessaires
  • ACR 1 : Il s’agit d’une mammographie normale
  • ACR2 : Il existe une anomalie qui est globalement bégnine et qui ne nécessite pas d’examens complémentaires
  • ACR 3 : Il existe une anomalie qui est probablement bénigne mais qui nécessite une surveillance à court terme
  • ACR 4 : Il existe une anomalie indéterminée ou qui est suspecte
  • ACR 5 : Dans ce cas, il existe une anomalie évocatrice d’un cancer

Gardez bien en tête d’avoir l’avis de votre médecin avant de tirer une conclusion trop hâtive. Sachez également que ce n’est pas parce que des examens complémentaires sont demandés que vous avez un cancer du sein. Cela peut être le cas lors qu’il y a une mauvaise visibilité lors de l’examen par exemple.

lecture resultat

Les limites de la mammographie

La mammographie est aujourd’hui essentielle et importante notamment dans le dépistage et le diagnostic du cancer du sein. Mais il peut arriver qu’elle ne suffise pas et que des examens complémentaires soient demandés.

Si cela vous arrive, sachez que c’est souvent le cas parce que la mammographie est parfois difficile à interpréter si le tissu mammaire est trop dense. C’est par exemple le cas chez les jeunes femmes ou chez les femmes enceintes.

Il faut également savoir que le risque de « faux-positifs » est important. En effet, entre 10 et 20 % des diagnostics positifs entraînent un traitement infondé chez les patientes concernées. Il est donc souvent préférable de compléter la mammographie par une échographie mammaire.

auto palpation

Ne pas oublier l’autopalpation entre 2 mammographies !

Les mammographies sont en général à réaliser tous les deux ans. Mais entre les deux examens, il est important de surveiller ses seins afin de repérer de manière précoce une maladie. Cela passe par l’autopalpation.

Il est conseillé de réaliser une autopalpation tous les mois. Ces gestes sont simples et peuvent vous être expliqués par votre médecin ou votre gynécologue. Avec l’autopalpation, vous pouvez repérer des plis au niveau de la peau, un peu de liquide qui coule du mamelon ou un petit creux. Ces signes doivent vous faire consulter votre médecin.

La mammographie numérique : ce qu’il faut savoir

La mammographie numérique est un examen nouveau mais qui peut vous être proposé. Ses avantages ? Un examen plus rapide puisque 4 clichés peuvent être obtenus en seulement 3 minutes. Elle permettrait de détecter des tumeurs plus petites. La dose de rayonnement est plus faible.

Ses inconvénients ? Le manque de recul sur cette pratiques et sur ses avantages annoncés. Une étude réalisée sur la précision du diagnostic des deux méthodes, elle était équivalente.

depistage cancer du sein mammographie

Les questions fréquemment postées sur les forums à propos de cet examen

Lorsque c’est la première fois que l’on passe une mammographie, plusieurs questions nous passent par la tête. Nous avons donc noté les questions que vous avons lues sur différents forums à propos de la mammographie. Si vous avez une autre question, n’hésitez pas à nous la poser ou à en parler à votre médecin.

Est-ce que la mammographie est douloureuse ?

C’est une question fréquemment posée. L’examen à proprement parlé ne fait pas mal. Vous allez certes ressentir un sentiment d’inconfort parce que votre sein va être comprimé entre deux plaques mais cela n’entraîne pas de douleurs.

La mammographie est-elle un examen risqué ?

Il y a très peu de risques liés à la mammographie. Contrairement à une idée reçue, il n’y a pas de risques de cancer suite à plusieurs examens répétés. Le seul risque est un mauvais diagnostic.

Obtient-on rapidement les résultats ?

Oui. Une fois la mammographie pratiquée, le praticien viendra vous voir et vous donnera un premier résultat. Il envoie ensuite les résultats de la mammographie à votre médecin traitant ou à votre gynécologue.

Je dois passer des examens complémentaires. Est-ce que je dois m’inquiéter ?

Non absolument pas. Il arrive fréquemment que la mammographie ne soit pas suffisante et dans ce cas, il vous sera proposé de passer des examens supplémentaires mais cela ne veut en aucun cas dire que vous souffrez d’un cancer du sein.

Conclusion & Commentaires

La mammographie n’est pas un examen simple car source de stress et d’angoisse par rapport aux résultats. Elle est toutefois d’une immense utilité et essentielle dans le dépistage du cancer du sein. Bien qu’elle soit source d’angoisse, être bien informée est finalement la meilleure source de réconfort !

Avez-vous déjà fait une mammographie ? Comment cela s’est-il passé ? Avez-vous des conseils ou anecdotes à partager pour guider des lectrices avant leur examen ? Partagez en commentaires ce que vous avez à exprimer ! 

L'équipe My-Pharma
 

Une équipe pluridisciplinaire qui décortique l’actualité santé en France et en Europe.

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments