Choisir & Installer un Monte Escalier pour personne âgée : Prix et Conseils

En France, la plupart des maisons comportent au moins un étage. Construire en hauteur permet d’avoir une plus grande surface habitable sans élargir la surface au sol.

Pour monter à l’étage, on emprunte un escalier, idem quand on veut descendre. Seulement, pour les personnes à mobilité réduite monter ou descendre un escalier est une épreuve qui demande beaucoup d’efforts et qui peut même être inaccessible. C’est notamment le cas de nombreuses personnes âgées.

Certains font le choix de déménager afin d’opter pour une maison de plain-pied ou un logement dans une résidence avec ascenseur. Cependant, on peut aussi avoir envie de rester dans sa maison parce qu’on s’y sent bien et pour les nombreux souvenirs qu’on y a vécu. Dans ce cas, le monte escalier est une solution permettant de ne pas condamner le ou les étages de la maison.

S’apparentant à un fauteuil monté sur un rail, le monte escalier permet de franchir les marches sans le moindre effort. Ce matériel médical n’est pas récent, puisque les premiers modèles datent du début du 20e siècle, mais les prix n’ont cessé de diminuer et les modèles se sont perfectionnés.

Aujourd’hui, un large choix de modèles et de marques est disponible. Ce guide vous aide à réunir toutes les informations indispensables pour comparer les montes escaliers du moment et choisir celui qui convient le mieux.

Comment fonctionne un monte escalier ?

Il semblerait que le premier concept de monte escalier date du 16e siècle, mais le monte escalier électrique a été créé par l’entrepreneur américain C.C. Crispen en 1923.

Le procédé de base était déjà le même : un fauteuil guidé par un rail pour monter le long de l’escalier. Naturellement, depuis quasiment 100 ans, les modèles ont beaucoup évolué et se sont perfectionnés que ce soit au niveau du mécanisme, du confort, de l’utilisation et de la sécurité.

Le monte escalier est donc un siège qui prend généralement l’allure d’un fauteuil avec des accoudoirs et un repose-pieds. Ce siège est fixé à un rail, le plus souvent à crémaillère, qui suit la pente de l’escalier. Équipé d’un bloc moteur, le monte escalier progresse le long du rail à vitesse réduite.

L’utilisateur s’assoit sur le siège, puis actionne le moteur pour faire monter ou descendre le fauteuil via le rail. L’utilisateur dispose d’une commande pour lancer le départ du siège et pour éventuellement le stopper, bien que le siège s’arrête par lui-même une fois arrivé à destination. L’utilisateur n’a plus qu’à descendre du siège.

Pour certains modèles il est possible d’appeler le monte escalier à l’aide d’une commande lorsqu’on est à l’étage et que le fauteuil est au rez-de-chaussée et inversement. Une solution très pratique si plusieurs personnes utilisent le mont escalier au sein d’un même logement.

Les différents types de monte escalier

La première distinction s’opère entre le monte-escalier d’intérieur et le monte-escalier d’extérieur. Le second dispose de composants résistants face aux conditions climatiques : humidité, soleil, vent…

Ensuite il est nécessaire de prendre en compte le type d’escalier, et plus précisément s’il s’agit d’un escalier droit ou d’un escalier tournant. Le mont-escalier doit être adapté à cette particularité et notamment la forme des rails.

On différencie également les formes de monte-escaliers :

  • Fauteuil : siège avec accoudoirs, dossier et repose-pieds
  • Monte-escalier debout : accoudoirs, dossiers et repose-pieds, mais pas de siège, lutilisateur est debout
  • Plateforme : une plateforme rectangulaire et élévatrice, conçue spécialement pour ceux qui sont en fauteuil roulant
  • Monte-escalier pour fauteuil roulant : le rail est placé au plafond et un système permet daccrocher le fauteuil roulant, de le surélever et de le faire circuler dans lescalier
  • Chenillette : appareil directement intégré au fauteuil roulant, ou sur lequel vient se fixer le fauteuil, et qui permet de franchir les escaliers sans rail 
  • Mini-ascenseur : nécessite de la place

La solution la plus répandue est le monte-escalier d’intérieur de type fauteuil, qu’il soit pour un escalier droit ou un escalier tournant.

Escaliers étroits, atypiques, maison ancienne : il y a-t-il toujours une solution ?

Vous l’aurez compris, avec les différents types de monte-escaliers que nous venons de présenter il existe toujours une solution adaptée à votre maison.

L’intérêt est de trouver le modèle qui correspond à la physionomie de votre escalier. Si l’escalier est étroit, il faut privilégier un monte escalier relativement compact et envisager que le fauteuil occupe toute la largeur de l’escalier, n’autorisant pas le passage de l’escalier par une autre personne lorsque le monte escalier est en cours d’utilisation.

Ce qu’il faut retenir c’est que quelle que soit la maison et l’escalier il y a toujours une solution. Parfois, elle nécessite de personnaliser le mont escalier d’y effectuer quelques modifications. Le sur mesure est fréquent dans le secteur des monte escaliers.

L’installation d’un monte escalier nécessite-t-elle des travaux ?

S’il faut retenir une chose concernant le monte escalier, c’est que c’est lui qui s’adapte à la maison et non l’inverse. Cela signifie que l’installation d’un monte escalier ne nécessite pas de travaux. Normalement, il existe toujours un moyen d’adapter le mont escalier sans avoir à effectuer des travaux, puisque la seule condition est de disposer d’un escalier.

En effet, l’installation d’un monte escalier consiste d’abord à fixer le rail le long du mur que longe l’escalier. Ce rail suit la pente de l’escalier. Et si l’escalier tourne, le rail tourne également. Une fois le rail fixé, il suffit de placer le fauteuil en le fixant au rail.

L’installation d’un monte escalier se réalise en quelques minutes sans travaux supplémentaires.

Alimentation et consommation d’énergie

Les modèles de monte escaliers actuels proposent une batterie au niveau du siège. Cette batterie permet de monter et de descendre le long du rail en fournissant de l’énergie électrique.

La plupart du temps, une batterie de monte escalier a une puissance de 15 à 50 Watts. La batterie se recharge automatiquement lorsque le siège se situe à l’un des deux points d’ancrages, c’est-à-dire en haut ou en bas de l’escalier. En effet, ces deux bases sont reliées au réseau électrique de la maison.

En cas de panne de courant, un mont escalier est conçu pour pouvoir effectuer environ une dizaine d’aller et retour grâce à la batterie.

Au niveau de la consommation d’un monte escalier, elle est d’environ 50 Watts, soit l’équivalent d’une ampoule. Cette consommation ne se déclenche qu’au moment où la batterie du siège se recharge.

Sécurité du monte escalier

Le monte escalier s’adresse aux personnes à mobilité réduite. La sécurité est donc un critère très important. En effet, la personne peut être craintive au moment de monter la première fois sur ce siège fixé à un rail et qui avance tout seul.

Les motifs de craintes sont principalement : la vitesse du monte escalier et le risque de chute.

Il faut savoir que les monte escaliers répondent à des normes de sécurité obligatoires :

  • Détection de charge sur le siège : le fauteuil reste bien immobilisé lorsque lutilisateur sinstalle ou se lève, et les interrupteurs situés à chaque base sont inutilisables quand quelquun est assis sur le siège
  • Bouton d’appel du monte escalier : en haut et en bas de lescalier, cest-à-dire à chaque base du monte escalier, un interrupteur doit permettre de faire venir le fauteuil si celui-ci est fixé à positionné à lautre base, ou de lenvoyer là-bas,
  • Détection d’obstacles : Le monte escalier détecte les éventuels obstacles présents dans lescalier (personne, objet) et pouvant obstruer le passage, et il sarrête automatiquement tant que lobstacle na pas été dégagé
  • Système d’arrêt d’urgence : lappareil sarrête automatiquement en cas de présence dun obstacle ou suite à un dysfonctionnement
  • Vitesse limitée : le monte escalier est conçu pour ne pas dépasser une certaine vitesse
  • Ceinture de sécurité : comme pour un siège auto, le fauteuil du monte escalier est équipé dune ceinture de sécurité permettant de maintenir lutilisateur sur le siège
  • Siège pivotant : permet de sinstaller et de se lever du siège plus facilement
  • Système de verrouillage : empêche que le monte escalier ne puisse être utilisé par une personne non autorisée (enfant)

Les autres points à savoir avant d’acheter un monte escalier

Avant d’acheter un monte escalier vous devez préalablement définir les critères de choix les plus importants pour vous afin de comparer les différents modèles présents sur le marché et choisir celui qui convient le mieux. Nous revenons sur ces critères plus bas.

Dans tous les cas, il est conseillé de contacter plusieurs entreprises et de demander un devis à chacune d’entre elles afin de les comparer et de trouver l’offre la plus intéressante. Plusieurs grandes marques sont spécialisées dans ce type de produit, mais il existe également des entreprises locales.

Nous conseillons de tester le siège avant de procéder à l’achat. De ce fait, vous allez pouvoir évaluer le confort du siège, sa maniabilité et sa sécurité. Idem pour les commandes permettant de contrôler le mont escalier. Il faut qu’elles soient simples d’utilisation.

À noter qu’il est souvent possible de choisir la couleur du tissu du fauteuil.

Vous devez aussi penser aux frais inhérents à un monte escalier : réparation et entretien. Normalement, il ne s’agit pas d’un appareil qui tombe régulièrement en panne, mais une mieux vaut prévoir que guérir en optant pour une bonne garantie.

Les principales marques sur le marché

Le monte escalier se doit d’être un appareil solide et fiable. Le but n’est pas de devoir faire appel à un réparateur régulièrement. À ce titre, il est préférable de privilégier une marque réputée et reconnue pour la qualité de ses monte escaliers.

Voici notre liste de fabricants répondant à ces exigences : Accedons, Acorn, Etna France, Handicare, Otolift, Stannah, ThyssenKrupp, Vital. Des fabricants auxquels peuvent s’ajouter diverses entreprises locales.

Comment choisir le modèle qui vous convient

Choisir un monte escalier ne s’effectue pas au hasard. Au contraire, il faut prendre en compte certains critères :

  • Monte escalier dintérieur ou dextérieur
  • La forme de l’escalier : étroit ou large, droit ou tournant
  • Le type de monte escalier : fauteuil, debout, plateforme élévatrice, monte escalier pour fauteuil roulant, mini ascenseur
  • La sécurité : tout monte escalier vendu doit répondre à des critères précis en matière de sécurité, mais certains modèles peuvent proposer des fonctions supplémentaires
  • L’installation du monte escalier : peut varier dune entreprise à une autre en fonction de la physionomie de votre escalier
  • Le confort, les finitions et lergonomie du siège
  • La facilité dutilisation
  • Les fonctions : certaines fonctions supplémentaires peuvent être proposées : repose-pieds relevable, lumière
  • Le prix
  • La garantie

Facteurs déterminants du prix d’un monte escalier

Le prix d’un monte escalier est très variable en fonction du modèle et du fabricant. Ce prix dépend principalement de la qualité du produit et des éléments que nous venons d’évoquer dans notre liste de critères de choix.

Ainsi, un monte escalier tournant est en moyenne plus onéreux qu’un modèle droit, principalement parce que la conception et l’installation sont plus complexes. De même, si un fauteuil ou un monte escalier se situe approximativement dans la même gamme de prix, une plateforme coûte souvent plus cher.

La qualité du siège, sa finition et son ergonomie entrent aussi en jeu tout comme les fonctions supplémentaires que peut proposer le monte escalier.

Finalement, le prix varie énormément en fonction de la physionomie de l’escalier et de la complexité pour adapter le monte escalier et pour l’installer. Il ne faut pas non plus oublier le coût de la main-d’œuvre de l’entreprise pour l’installation du monte escalier.

Possibilités d’aides financières pour l’installation et l’achat des montes escaliers

Le prix d’un montant escalier oscille entre plusieurs milliers d’euros et plus de 15 000 € pour certains modèles.

Pourtant, il s’agit d’un équipement indispensable pour les personnes à mobilité réduite souhaitant rester dans leur logement possédant un étage ou plus.

Heureusement, il existe plusieurs aides financières permettant d’alléger la facture :

  • Le taux de TVA réduite : taux à 5,5 % à condition quil sagisse de votre résidence principale, que linstallation soit réalisée par un professionnel (facture) et que la maison ait plus de 2 ans
  • Le crédit d’impôt d’aide à la personne : s’élevant à 25 % et 5 000 max par personne, ce crédit dimpôt est disponible à condition que linstallation soit réalisée par un professionnel (facture) et quil sagisse de votre logement principal
  • Les subventions : il est possible dobtenir des aides financières supplémentaires en sadressant à lANAH (Agence Nationale pour lAmélioration de lHabitat), votre caisse de retraite, votre complémentaire, au conseil régional, au conseil général, au conseil départemental, à la commune, à lALGU (Association daide pour ladaptation du logement des personnes en situation de handicap), au CCAS (Centre Communal dAction Sociale), à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Âgées), sans oublier lAPA (Allocation Personnalisée dAutonomie)

Où acheter un monte escalier au meilleur prix (demande de devis) ?

Pour profiter du meilleur prix, la solution la plus efficace est de comparer les différents fabricants et les différents professionnels locaux. Pour chacun d’entre eux, demandez un devis gratuit afin d’avoir une estimation précise du coût de la prestation.

Grâce au devis, vous allez pouvoir différencier très rapidement chaque fabricant et choisir la meilleure offre.

Choisir & Installer un Monte Escalier pour personne âgée : Prix et Conseils
4.6 (92%) 5 votes