Choisir & Installer un Monte Escalier Extérieur : Prix et Conseils

Dans les années 70, la mode était aux maisons dont le rez-de-chaussée est consacré au garage et aux pièces habituellement situées au sous-sol, tandis que l’étage intègre les principales pièces de vie : cuisine, salon, chambres, salle de bain, bureau… Ces maisons ont comme particularité architecturale d’avoir un escalier extérieur menant à l’entrée principale de la maison.

Ce type de maison n’est pas vraiment adapté aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite. Toutefois, pour ne pas avoir à déménager, l’installation d’un monte escalier extérieur se révèle être une solution très pratique.

Ici nous avons pris l’exemple des maisons où l’étage regroupe les pièces de vie, mais le monte escalier extérieur convient à n’importe quelle maison dotée d’un escalier extérieur.

Ce guide vous propose différents conseils pour vous aider à choisir un monte escalier extérieur qui entre dans votre budget et qui répond parfaitement à vos attentes.

Qu’est-ce qu’un monte escalier extérieur ?

Inventé dans les années 20, le monte escalier électrique permet à des personnes à mobilité réduite de se rendre à l’étage ou d’en descendre. Il se compose d’un fauteuil relié à un rail suivant la pente de l’escalier. En coulissant le long du rail, le fauteuil circule dans l’escalier sans que l’utilisateur ait à fournir le moindre effort.

Le monte escalier reprend le même principe sauf que l’appareil est spécialement conçu pour un usage extérieur. Autrement dit, il est plus résistant face aux évènements climatiques et face à l’humidité.  

Les différences avec un monte escalier d’intérieur

Comme nous venons de l’indiquer le monte escalier d’extérieur se distingue principalement du modèle d’intérieur par sa capacité à résister aux conditions extérieures.

Le monte escalier d’extérieur ne doit pas craindre le vent, il ne doit pas craindre les variations de température, il doit résister aux rayons UV du soleil, son mécanisme doit être capable d’endurer le gel et la neige. Le monte escalier extérieur est également conçu pour résister à l’humidité et à la pluie.

Pour le reste, le fonctionnement est identique à celui d’un monte escalier d’intérieur. L’esthétique est également très proche, même si en tant que modèle d’extérieur certaines finitions et certaines matières peuvent être légèrement différentes.

Les types de monte escalier extérieur

La plupart du temps, les fabricants distinguent le monte escalier droit du monte escalier tournant. Comme l’indique leur nom, le premier est installé dans un escalier droit, quand le second est installé dans un escalier tournant.

Le monte escalier tournant est plus compliqué à installer et à concevoir, puisqu’il faut que l’angle du rail corresponde à celui du virage de l’escalier.

Il existe aussi une distinction en fonction du type de monte escalier : fauteuil (l’utilisateur est assis), monte-debout (l’utilisateur se tient quasiment debout), plateforme élévatrice (pour accueillir un fauteuil roulant), mini-ascenseur, chenillette (se fixe au fauteuil roulant et lui permet de gravir les marches sans utiliser de rail).

Installation d’un monte escalier extérieur

L’installation commence par la fixation du ou des rails le long du mur que longe l’escalier ou directement sur les marches de l’escalier ou sur la rampe. Tout dépende de la physionomie de l’escalier et de quelle solution est la plus simple à mettre en place.

Une fois le rail fixé, il faut relier le système au réseau électrique. La dernière étape consiste à installer le siège. Ce dernier équipé d’une batterie se recharge une fois qu’il est en haut ou en bas de l’escalier.

Les monte escalier sont-ils équipés de dispositifs de sécurité ?

Il n’y a rien à craindre d’un monte escalier. Les modèles d’aujourd’hui répondent à des exigences précises au niveau de la sécurité. La vitesse d’un monte escalier est limitée et le siège s’arrête en cas de dysfonctionnement. De même, les monte escaliers sont équipés d’un dispositif permettant de détecter la présence d’obstacles dans les escaliers. Auquel cas, le siège s’arrête.

Un détecteur de charge est aussi présent au niveau du siège pour savoir si quelqu’un est assis sur le siège. Ce système permet à l’utilisateur de s’installer alors que le siège est parfaitement immobile. Idem lorsqu’il descend du siège. De plus, il permet de faire venir le siège quand on est situé en bas ou en haut de l’escalier et que personne ne l’utilise.

Le monte escalier est équipé d’une ceinture de sécurité pour éviter de glisser du siège.

Quelques points à prendre en compte avant l’achat d’un monte escalier

Afin de choisir le bon modèle de monte escalier extérieur voici les principaux éléments à prendre en compte :

  • Le type de monte escalier : fauteuil, debout, plateforme élévatrice, mini ascenseur
  • La forme de lescalier : étroit ou large, droit ou tournant
  • La sécurité : respect des normes
  • Le confort et lergonomie du siège
  • Le style et les finitions
  • La facilité dutilisation
  • Les fonctions : certaines fonctions supplémentaires peuvent être proposées : repose-pieds relevable, lumière
  • Le prix
  • La garantie

Quel budget prévoir pour l’achat et l’installation d’un monte escalier extérieur ?

Le prix d’un monte escalier extérieur peut varier de plus de 3 000 € à plus de 15 000 €.

Plus l’escalier à franchir est grand, plus la longueur du ou des rails sera importante, et plus le prix sera élevé.

Entrent aussi en compte la qualité du monte escalier, le type et les caractéristiques de l’escalier.

Où acheter un monte escalier extérieur au meilleur prix (demande de devis) ?

Il est très important de demander un devis à différents professionnels et vendeurs pour trouver plus facilement le prix le plus proche de votre budget. Comparer les différentes offres est le seul moyen de vous assurer de trouver le meilleur rapport qualité/prix pour votre monte escalier extérieur.

Choisir & Installer un Monte Escalier Extérieur : Prix et Conseils
4.5 (90%) 2 votes