Irinotécan : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

Ce médicament est utilisé pour traiter le cancer du colon et du rectum.

Mode d’administration et posologie d’Irinotécan

Ce médicament est administré par injection dans une veine par un professionnel de la santé. La posologie est basée sur votre état de santé, votre taille et votre réponse au traitement.

Si ce médicament entre en contact avec votre peau, lavez immédiatement et complètement la peau avec de l’eau et du savon. Si ce médicament entre dans vos yeux, votre bouche ou votre nez, rincez abondamment à l’eau. Consultez votre médecin pour plus de détails.

Précautions d’emploi

Avant d’utiliser l’irinotécan, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous y êtes allergique ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin de vos antécédents médicaux, y compris : obstruction intestinale (p. ex., iléus paralytique), certains troubles du métabolisme génétique (intolérance au fructose), traitements par radiation, troubles sanguins/de la moelle osseuse (p. ex., faible taux de plaquettes/neutrophiles/ globules rouges), diabète, maladies du foie, maladies rénales et pulmonaires.

Avant de subir une chirurgie, informez votre médecin ou votre dentiste que vous prenez ce médicament.

Ce médicament peut vous rendre étourdi, somnolent ou trouble de la vision. L’alcool ou la marijuana (cannabis) peut vous rendre plus étourdi ou somnolent. Ne conduisez pas, n’utilisez pas de machines et ne faites rien qui nécessite de la vigilance ou une vision claire jusqu’à ce que vous puissiez le faire en toute sécurité. Limitez votre consommation de boissons alcoolisées. Consultez votre médecin si vous consommez de la marijuana (cannabis).

Pour éviter les étourdissements et les étourdissements en se levant d’une position assise ou couchée, se lever lentement.

Ne vous faites pas vacciner sans le consentement de votre médecin et évitez tout contact avec les personnes qui ont récemment reçu le vaccin antipoliomyélitique oral ou le vaccin contre la grippe par inhalation par le nez.

Pour réduire les risques de coupures, de contusions ou de blessures, soyez prudent avec les objets tranchants comme les rasoirs et les coupe-ongles, et évitez les activités telles que les sports de contact.

Bien se laver les mains pour éviter la propagation des infections.

La prudence est de mise lors de l’utilisation de ce médicament chez les personnes âgées car elles peuvent être plus sensibles aux effets du médicament, en particulier la diarrhée.

Ce médicament n’est pas recommandé pendant la grossesse. Il peut nuire à l’enfant à naître. Par conséquent, il est important de prévenir la grossesse pendant l’utilisation de ce médicament. Consultez votre médecin pour plus de détails et pour discuter de l’utilisation de formes fiables de contraception (p. ex. condoms, pilules contraceptives) pendant que vous prenez ce médicament. Si vous tombez enceinte ou pensez l’être, parlez-en immédiatement à votre médecin.

On ne sait pas si ce médicament passe dans le lait maternel. En raison du risque possible pour le nourrisson, il n’est pas recommandé d’allaiter pendant l’utilisation de ce médicament. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Nausées, vomissements, perte d’appétit, constipation, toux, somnolence, plaies buccales, faiblesse ou troubles du sommeil peuvent survenir. Les nausées et les vomissements peuvent être graves. Dans certains cas, votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour prévenir ou soulager les nausées et les vomissements. Manger plusieurs petits repas, ne pas manger avant le traitement ou limiter l’activité physique peut aider à atténuer certains de ces effets. Si ces effets persistent ou s’aggravent, ou si vous êtes incapable de boire ou de manger à cause de nausées ou de vomissements, parlez-en rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien.

Une perte de cheveux temporaire peut survenir. La repousse normale devrait revenir après la fin du traitement.

Rappelez-vous que votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu’il ou elle a jugé que les avantages pour vous sont plus importants que le risque d’effets secondaires. De nombreuses personnes qui prennent ce médicament n’ont pas d’effets secondaires graves.

Informez immédiatement votre médecin si vous avez des effets secondaires graves, notamment : douleur, rougeur, enflure au point d’injection ou aux bras ou aux jambes, engourdissement, fourmillements, brûlures des bras ou des jambes, selles noires ou sanguinolentes, signes de problèmes rénaux (comme un changement dans la quantité d’urine), problèmes respiratoires (comme de l’essoufflement, toux).

Obtenir de l’aide médicale immédiatement si vous avez des effets secondaires très graves, y compris : douleurs thoraciques, faiblesse d’un côté du corps, troubles de l’élocution, confusion, difficultés respiratoires.

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez des symptômes d’une réaction allergique grave, notamment : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements graves, difficultés respiratoires.

L’irinotécan peut généralement causer une éruption cutanée légère qui n’est habituellement pas grave. Cependant, il se peut que vous ne soyez pas en mesure de le distinguer, mis à part une éruption cutanée rare qui pourrait être le signe d’une réaction allergique grave. Par conséquent, obtenez de l’aide médicale immédiatement si vous développez une éruption cutanée.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses peuvent modifier le fonctionnement de vos médicaments ou augmenter votre risque d’effets secondaires graves. Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance et en vente libre et les produits à base d’herbes médicinales) et partagez-la avec votre médecin et votre pharmacien. Ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie d’un médicament sans l’approbation de votre médecin.

Parmi les produits qui peuvent interagir avec ce médicament, mentionnons : les laxatifs, les « pilules d’eau »/diurétiques (p. ex., le furosémide).

D’autres médicaments peuvent affecter l’élimination de l’irinotécan de votre corps, ce qui peut affecter le fonctionnement de l’irinotécan. Par exemple, les antifongiques azolés (comme le kétoconazole, l’itraconazole), la clarithromycine, le gemfibrozil, la néfazodone, les inhibiteurs de la protéase du VIH (comme le ritonavir, l’atazanavir), les rifamycines (comme la rifabutine), le millepertuis et les médicaments utilisés pour le traitement des convulsions (carbamazépine, phénytoïne) et les télaprevir, notamment.

Éviter de manger des aliments ou de prendre des produits contenant du curcuma (curcumine) pendant le traitement par l’irinotécan. Il peut diminuer les effets de ce médicament. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour plus de détails.

Notes

Des analyses de laboratoire et/ou médicales (p. ex. numération globulaire complète, hémoglobine, plaquettes) doivent être effectuées régulièrement pour surveiller vos progrès ou vérifier la présence d’effets secondaires. Consultez votre médecin pour plus de détails.

Dose oubliée

Pour le meilleur bénéfice possible, il est important de recevoir chaque dose prévue de ce médicament comme indiqué. Si vous oubliez de prendre une dose, communiquez avec votre médecin pour établir un nouveau calendrier posologique.

Entreposage

Consultez le mode d’emploi du produit et votre pharmacien pour plus de détails sur l’entreposage. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

AVERTISSEMENTS :

Votre médecin vous surveillera de près (p. ex., analyses sanguines) pendant que vous prenez ce médicament. Respectez tous les rendez-vous chez le médecin et au laboratoire.

L’irinotécan peut causer une diarrhée grave, qui peut survenir pendant ou juste après la prise de ce médicament et/ou plus de 24 heures après. Si la diarrhée commence immédiatement, vous pourriez aussi avoir d’autres effets secondaires comme un écoulement nasal, une augmentation de la salive, des yeux larmoyants, de la transpiration, des crampes d’estomac ou des bouffées de chaleur. Si la diarrhée commence plus tard, il peut s’agir d’un autre type de diarrhée qui peut être persistante et qui peut causer une perte d’eau excessive (déshydratation), un déséquilibre minéral ou une infection grave (septicémie), voire la mort. Avertissez immédiatement votre médecin si vous souffrez de diarrhée et/ou de l’un des symptômes qui accompagnent la forme précoce de diarrhée. Mentionnez-leur également si vous avez des douleurs à l’estomac ou à l’abdomen, une soif extrême, une bouche très sèche, des crampes musculaires/faiblesse, un rythme cardiaque rapide, lent ou irrégulier, des évanouissements, des étourdissements, des étourdissements, des sensations de tête légère ou des signes d’infection (p. ex. fièvre, mal de gorge persistant). Votre médecin devrait vous prescrire d’autres médicaments pour traiter la diarrhée et d’autres symptômes.

Ce médicament peut causer des troubles sanguins très graves (voire mortels) (diminution de la fonction de la moelle osseuse entraînant un faible nombre de globules blancs, de globules rouges et de plaquettes). Cet effet peut diminuer la capacité de votre corps à combattre une infection, causer des ecchymoses ou des saignements plus faciles ou causer de l’anémie. Avertissez immédiatement votre médecin si vous présentez l’un ou l’autre des signes suivants : signes d’infection (fièvre, mal de gorge persistant), ecchymoses ou saignements faciles, fatigue inhabituelle, rythme cardiaque rapide ou battement de cœur.

Prix d’Irinotécan

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente.