Lapatinib Tablet : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

Le lapatinib est utilisé pour traiter un certain type de cancer du sein (HER2-positif). Il agit en ralentissant ou en arrêtant la croissance des cellules cancéreuses.

Ingrédients et composition

Mode d’administration et posologie du comprimé de lapatinib

Lisez le feuillet d’information du patient fourni par votre pharmacien avant de commencer à utiliser le lapatinib et chaque fois que vous en prenez un autre. Si vous avez des questions, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Prendre ce médicament par voie orale 1 heure avant ou 1 heure après un repas, habituellement une fois par jour ou selon les directives de votre médecin. Il est important de ne pas prendre ce médicament plus d’une fois par jour.

La posologie est basée sur votre état de santé, votre réponse au traitement et certains autres médicaments que vous prenez.

N’augmentez pas votre dose et ne prenez pas ce médicament plus souvent que prescrit. Votre état ne s’améliorera pas plus rapidement et le risque d’effets secondaires graves pourrait augmenter.

Évitez de manger du pamplemousse ou de boire du jus de pamplemousse pendant que vous prenez ce médicament, à moins que votre médecin ne vous dise le contraire. Le pamplemousse peut augmenter la quantité de certains médicaments dans votre circulation sanguine. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour plus de détails.

Étant donné que ce médicament peut être absorbé par la peau et les poumons, les femmes enceintes ou qui pourraient le devenir ne devraient pas manipuler ce médicament ni respirer la poussière contenue dans les comprimés.

Suivez les instructions de votre médecin sur la façon de prendre correctement la capécitabine ou le létrozole avec le lapatinib.

Précautions d’emploi

Avant de prendre le lapatinib, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous y êtes allergique ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier de : maladie cardiaque (p. ex. arythmie cardiaque), maladie du foie.

Le lapatinib peut causer une affection qui affecte le rythme cardiaque (prolongation de l’intervalle QT). L’allongement de l’intervalle QT peut rarement causer des battements cardiaques rapides/irréguliers graves (rarement mortels) et d’autres symptômes (tels que des étourdissements graves, des évanouissements) qui nécessitent des soins médicaux immédiats.

Le risque d’allongement de l’intervalle QT peut être accru si vous souffrez de certains troubles médicaux ou si vous prenez d’autres médicaments qui peuvent entraîner un allongement de l’intervalle QT. Avant d’utiliser le lapatinib, informez votre médecin ou votre pharmacien de tous les médicaments que vous prenez et si vous souffrez de l’une des affections suivantes : certains problèmes cardiaques (insuffisance cardiaque, rythme cardiaque lent, prolongation de l’intervalle QT dans l’ECG), antécédents familiaux de certains problèmes cardiaques (prolongation de l’intervalle QT dans l’ECG, mort cardiaque subite).

De faibles niveaux de potassium ou de magnésium dans le sang peuvent également augmenter votre risque d’allongement de l’intervalle QT. Ce risque peut augmenter si vous prenez certains médicaments (comme des diurétiques ou des  » pilules d’eau « ) ou si vous souffrez de conditions telles qu’une transpiration excessive, la diarrhée ou des vomissements. Parlez à votre médecin de l’utilisation sécuritaire du lapatinib.

Les personnes âgées peuvent être plus sensibles aux effets secondaires de ce médicament, en particulier à l’allongement de l’intervalle QT (voir ci-dessus).

Informez votre médecin si vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir. Vous ne devez pas devenir enceinte pendant que vous prenez du lapatinib. Le lapatinib peut nuire à l’enfant à naître. Les femmes et les hommes qui prennent ce médicament devraient se renseigner sur les formes fiables de contraception pendant le traitement et pendant une semaine après l’arrêt du traitement. Si vous ou votre partenaire devenez enceinte, parlez immédiatement à votre médecin des risques et des bienfaits de ce médicament.

On ne sait pas si ce médicament passe dans le lait maternel. En raison du risque possible pour le nourrisson, l’allaitement n’est pas recommandé pendant l’utilisation de ce médicament et pendant la semaine suivant son arrêt. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Nausées, vomissements, maux d’estomac, plaies buccales, éruptions cutanées légères, peau sèche et troubles du sommeil peuvent survenir. Si l’un de ces effets persiste ou s’aggrave, parlez-en rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien.

La diarrhée est un effet secondaire courant qui peut devenir grave. Informez immédiatement votre médecin si vous avez la diarrhée ou si vous avez des signes d’une perte importante d’eau corporelle (déshydratation), comme des étourdissements ou une diminution de la miction. Votre médecin devrait vous prescrire des médicaments supplémentaires pour vous aider à contrôler vos symptômes. Si votre diarrhée s’aggrave, votre médecin pourrait devoir interrompre ou retarder votre traitement par le lapatinib.

Le traitement avec ce médicament peut parfois provoquer une réaction cutanée des mains et des pieds appelée syndrome main-pied (érythrodysesthésie palmo-plantaire). Informez immédiatement votre médecin si vous souffrez d’enflure, de douleur, de rougeur, de desquamation, d’ampoules ou de picotements ou de brûlures des mains ou des pieds. Les symptômes peuvent être aggravés par la chaleur/pression sur les mains ou les pieds. Évitez l’exposition prolongée au soleil, les cabines de bronzage et les lampes solaires, ainsi que l’exposition inutile à la chaleur (p. ex., eau de vaisselle chaude, long bain chaud). Utilisez un écran solaire et portez des vêtements protecteurs lorsque vous êtes à l’extérieur. Évitez d’exercer une pression sur les coudes, les genoux et la plante des pieds (p. ex. s’appuyer sur les coudes, s’agenouiller, faire de longues marches). Portez des vêtements amples et des chaussures confortables. Selon la gravité de votre syndrome main-pied, votre médecin peut vous prescrire un médicament supplémentaire pour atténuer les symptômes ou arrêter ou retarder votre traitement par le lapatinib.

Rappelez-vous que votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu’il ou elle a jugé que les avantages pour vous sont plus importants que le risque d’effets secondaires. De nombreuses personnes qui prennent ce médicament n’ont pas d’effets secondaires graves.

Informez immédiatement votre médecin si vous avez des effets secondaires graves, notamment : fatigue inhabituelle, essoufflement, enflure des chevilles ou des pieds.

Obtenir de l’aide médicale immédiatement si vous avez des effets secondaires très graves, notamment : rythme cardiaque rapide, irrégulier, étourdissements, évanouissements.

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez des symptômes d’une réaction allergique grave, notamment : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements graves, difficultés respiratoires.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses peuvent modifier le fonctionnement de vos médicaments ou augmenter votre risque d’effets secondaires graves. Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance et en vente libre et les produits à base d’herbes médicinales) et partagez-la avec votre médecin et votre pharmacien. Ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie d’un médicament sans l’approbation de votre médecin.

Ce médicament peut ralentir le retrait d’autres médicaments de votre corps, ce qui peut affecter leur fonctionnement. Parmi les médicaments touchés, mentionnons certains médicaments contre le cholestérol « statines » (simvastatine, lovastatine, atorvastatine), tacrolimus, trazodone, digoxine, etc.

D’autres médicaments peuvent affecter l’élimination du lapatinib de votre corps, ce qui peut affecter le fonctionnement du lapatinib. Par exemple, la dexaméthasone, la cimétidine, le millepertuis, le millepertuis, les antifongiques azolés (comme l’itraconazole, le kétoconazole), les antibiotiques macrolides (comme l’érythromycine, la clarithromycine), les inhibiteurs de protéase du VIH (comme le ritonavir, le saquinavir), les rifamycines (comme la rifabutine), certains médicaments antiseizure (tels la phénytoïne) et autres.

Outre le lapatinib, de nombreux médicaments peuvent affecter le rythme cardiaque (allongement de l’intervalle QT), notamment le dofétilide, le pimozide, le procaïnamide, l’amiodarone, la quinidine, le sotalol, le macrolide (comme l’érythromycine), etc. Par conséquent, avant d’utiliser le lapatinib, signalez tous les médicaments que vous prenez actuellement à votre médecin ou à votre pharmacien.

Notes

Ne partagez pas ce médicament avec d’autres personnes.

Des tests de laboratoire et/ou médicaux (p. ex. ECG, taux d’électrolytes, fonction cardiaque et hépatique) doivent être effectués périodiquement pour surveiller votre progression ou vérifier la présence d’effets secondaires. Consultez votre médecin pour plus de détails.

Dose oubliée

Pour le meilleur bénéfice possible, il est important de prendre chaque dose prévue de ce médicament comme indiqué. Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la dès que vous vous en souvenez. Si l’heure de la dose suivante est proche, sautez la dose oubliée. Prenez votre prochaine dose à l’heure habituelle. Ne doublez pas la dose pour rattraper votre retard.

Stockage

Stockage à température ambiante à l’abri de la lumière et de l’humidité. Ne pas entreposer dans la salle de bain. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

MISES EN GARDE :

Rarement, des personnes prenant du lapatinib ont développé des problèmes hépatiques graves (peut-être fatals). Votre médecin effectuera des tests de la fonction hépatique avant et pendant le traitement afin de surveiller cet effet secondaire. Respectez tous les rendez-vous chez le médecin/laboratoire. Avertissez immédiatement votre médecin si vous présentez des symptômes de maladie hépatique comme des nausées persistantes, des douleurs abdominales ou gastriques, de l’urine foncée ou un jaunissement des yeux ou de la peau. Ne recommencez pas à prendre ce médicament si vous avez déjà cessé de le prendre en raison de problèmes hépatiques.

Prix du comprimé de lapatinib

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente. Comparez les prix du comprimé de lapatinib