Pioglitazone : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

La pioglitazone est un médicament contre le diabète (de type thiazolidinedione, aussi appelé « glitazones ») utilisé avec un régime approprié et un programme d’exercice pour contrôler l’hyperglycémie chez les patients atteints de diabète de type 2. Il agit en aidant à rétablir la réponse appropriée de votre corps à l’insuline, abaissant ainsi votre taux de sucre dans le sang.

Le contrôle de l’hyperglycémie aide à prévenir les lésions rénales, la cécité, les problèmes nerveux, la perte de membres et les problèmes de fonction sexuelle. Un bon contrôle du diabète peut également réduire le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

La pioglitazone est utilisée seule ou en association avec d’autres médicaments pour le diabète (comme la metformine ou une sulfonylurée comme le glyburide).

Parlez à votre médecin des risques et des bienfaits de la pioglitazone.

Mode d’administration et posologie du Pioglitazone

Lisez le guide des médicaments fourni par votre pharmacien avant de commencer à utiliser la pioglitazone et chaque fois que vous en prenez une nouvelle dose. Si vous avez des questions, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Prenez ce médicament par voie orale avec ou sans nourriture selon les directives de votre médecin, habituellement une fois par jour. La posologie dépend de votre état de santé, de votre réponse au traitement et si vous prenez d’autres médicaments contre le diabète. Votre médecin ajustera votre dose en fonction de votre glycémie pour trouver la meilleure dose pour vous. Suivez attentivement les directives de votre médecin.

Prenez ce médicament régulièrement afin d’en tirer le meilleur parti. N’oubliez pas de l’utiliser à la même heure chaque jour.

Si vous prenez déjà un autre médicament pour le diabète (comme la metformine ou une sulfonylurée), suivez attentivement les directives de votre médecin pour arrêter ou poursuivre le traitement et commencer à prendre ce médicament. Suivez attentivement le plan de traitement médicamenteux, le plan de repas et le programme d’exercices recommandés par votre médecin.

Vérifiez régulièrement votre glycémie selon les directives de votre médecin. Prenez note des résultats et partagez-les avec votre médecin. Avertissez votre médecin si vos mesures de glycémie sont trop élevées ou trop basses. Il peut être nécessaire de modifier la posologie ou le traitement. Cela peut prendre jusqu’à 2 à 3 mois avant que les effets bénéfiques de ce médicament ne se fassent pleinement sentir.

Précautions d’emploi

Avant de prendre la pioglitazone, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous y êtes allergique ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier de : maladie cardiaque (comme l’insuffisance cardiaque congestive, les douleurs thoraciques), maladie du foie, liquide dans vos poumons, enflure (œdème), anémie, un certain problème oculaire (œdème maculaire), cancer de la vessie.

Vous pouvez avoir une vision trouble, des étourdissements ou de la somnolence en raison d’une glycémie extrêmement faible ou élevée. Ne conduisez pas, n’utilisez pas de machinerie ou n’effectuez aucune activité qui exige de la vigilance ou une vision claire jusqu’à ce que vous soyez certain que vous pouvez effectuer ces activités en toute sécurité.

Limitez la consommation d’alcool pendant la prise de ce médicament parce qu’il peut augmenter le risque de développer une hypoglycémie.

Il peut être plus difficile de contrôler votre glycémie lorsque votre corps est stressé (fièvre, infection, blessure ou chirurgie). Consultez votre médecin parce qu’un stress accru peut nécessiter une modification de votre plan de traitement, de vos médicaments ou de vos tests de glycémie.

Avant de subir une chirurgie, informez votre médecin ou votre dentiste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance, les médicaments en vente libre et les produits à base de plantes).

La pioglitazone peut augmenter le risque de fracture osseuse chez les femmes (habituellement au bras, à la main ou au pied). Voir aussi la section Notes.

La pioglitazone peut modifier le cycle menstruel (favoriser l’ovulation) et augmenter le risque de grossesse. Consultez votre médecin ou votre pharmacien au sujet de l’utilisation d’une méthode contraceptive fiable pendant l’utilisation de ce médicament.

Ce médicament ne doit être utilisé que lorsqu’il est clairement nécessaire pendant la grossesse. Discutez des risques et des avantages avec votre médecin. Votre médecin peut remplacer ce médicament par de l’insuline pendant votre grossesse. Suivez attentivement toutes les instructions.

On ne sait pas si ce médicament passe dans le lait maternel. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Des maux de gorge, des douleurs musculaires, une prise de poids ou des problèmes dentaires peuvent survenir. Si l’un de ces effets persiste ou s’aggrave, avisez votre médecin ou votre pharmacien sans tarder.

Rappelez-vous que votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu’il ou elle a jugé que les avantages pour vous sont plus importants que le risque d’effets secondaires. De nombreuses personnes qui prennent ce médicament n’ont pas d’effets secondaires graves.

Informez immédiatement votre médecin si vous avez des effets secondaires graves, y compris des problèmes de vision nouveaux ou aggravants (comme une vision floue), une fracture osseuse, une urine rougeâtre, un besoin urgent d’uriner, des douleurs en urinant.

La pioglitazone peut rarement causer une maladie du foie. Informez immédiatement votre médecin si vous présentez des symptômes de maladie hépatique, notamment : urine foncée, jaunissement des yeux/de la peau, nausées/vomissements persistants, douleurs à l’estomac/abdomen.

La pioglitazone ne cause habituellement pas d’hypoglycémie. L’hypoglycémie peut survenir si ce médicament est prescrit avec d’autres médicaments pour le diabète (comme l’insuline ou une sulfonylurée). L’hypoglycémie est plus probable si vous buvez de grandes quantités d’alcool, si vous faites de l’exercice de façon inhabituelle ou si vous ne consommez pas assez de calories provenant des aliments. Pour aider à prévenir l’hypoglycémie, mangez des repas selon un horaire régulier et ne sautez pas de repas. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour savoir ce que vous devez faire si vous sautez un repas.

Les symptômes d’hypoglycémie comprennent une transpiration soudaine, des tremblements, un rythme cardiaque rapide, la faim, une vision trouble, des étourdissements ou des picotements aux mains ou aux pieds. C’est une bonne habitude de transporter des comprimés ou du gel de glucose pour traiter l’hypoglycémie. Si vous n’avez pas ces formes fiables de glucose, augmentez rapidement votre glycémie en mangeant une source rapide de sucre comme le sucre de table, le miel ou les bonbons, ou buvez du jus de fruit ou du soda non diète. Informez immédiatement votre médecin de la réaction et de l’utilisation de ce produit.

Les symptômes de l’hyperglycémie comprennent la soif, l’augmentation de la miction, la confusion, la somnolence, les bouffées vasomotrices, la respiration rapide ou une odeur d’haleine fruitée. Si ces symptômes apparaissent, parlez-en immédiatement à votre médecin. Votre dose peut devoir être augmentée.

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez l’un des symptômes suivants d’une réaction allergique grave : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements, difficultés respiratoires.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses peuvent modifier le fonctionnement de vos médicaments ou augmenter votre risque d’effets secondaires graves. Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance et en vente libre et les produits à base d’herbes médicinales) et partagez-la avec votre médecin et votre pharmacien. Ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie d’un médicament sans l’approbation de votre médecin.

D’autres médicaments peuvent affecter l’élimination de la pioglitazone de votre corps, ce qui peut affecter le fonctionnement de la pioglitazone. Exemples : gemfibrozil, rifamycines, y compris rifampicine, entre autres.

Les bêta-bloquants (comme le métoprolol, le propranolol, les gouttes pour les yeux contre le glaucome comme le timolol) peuvent empêcher le rythme cardiaque rapide que vous ressentiriez habituellement lorsque votre glycémie est trop basse (hypoglycémie). D’autres symptômes d’hypoglycémie, comme les étourdissements, la faim ou la transpiration, ne sont pas affectés par ces médicaments.

De nombreux médicaments peuvent affecter votre glycémie, la rendant plus difficile à contrôler. Avant de commencer, d’arrêter ou de modifier un médicament, discutez avec votre médecin ou votre pharmacien de la façon dont le médicament peut affecter votre glycémie. Vérifiez votre glycémie régulièrement, tel qu’indiqué, et partagez les résultats avec votre médecin. Avertissez immédiatement votre médecin si vous présentez des symptômes d’hyperglycémie ou d’hypoglycémie. (Voir aussi la section Effets secondaires.) Il se peut que votre médecin doive ajuster votre médication pour le diabète, votre programme d’exercice ou votre régime alimentaire.

Notes

Ne partagez pas ce médicament avec d’autres personnes.

Participez à un programme d’éducation sur le diabète pour en apprendre davantage sur la façon de gérer votre diabète au moyen de médicaments, d’un régime alimentaire, d’exercices et d’examens médicaux réguliers.

Apprendre les symptômes de l’hyperglycémie et de l’hypoglycémie et comment traiter l’hypoglycémie. Vérifiez votre glycémie régulièrement, tel qu’indiqué, et partagez les résultats avec votre médecin.

Les changements au mode de vie qui favorisent la santé des os comprennent l’augmentation de l’exercice de port de poids, la consommation de repas équilibrés contenant suffisamment de calcium et de vitamine D, l’arrêt du tabac et la limitation de l’alcool. Consultez votre médecin pour savoir si vous devez prendre des suppléments de calcium/vitamine D et discuter des changements de mode de vie qui pourraient vous être bénéfiques.

Des analyses de laboratoire et/ou médicales (telles que des tests de fonction hépatique, de glycémie, d’hémoglobine A1c, de numération globulaire complète, des examens de la vue) doivent être effectuées pendant que vous prenez ce médicament. Respectez tous les rendez-vous chez le médecin et au laboratoire.

Dose oubliée

Si vous oubliez une dose, prenez-la dès que vous vous en apercevez. Si l’heure de la dose suivante est proche, sautez la dose oubliée. Prenez votre prochaine dose à l’heure habituelle. Ne doublez pas la dose pour rattraper votre retard.

Stockage

Stockage à température ambiante à l’abri de la lumière et de l’humidité. Ne pas entreposer dans la salle de bain. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

AVERTISSEMENTS :

La pioglitazone peut rarement causer ou aggraver un certain problème cardiaque (insuffisance cardiaque). Informez immédiatement votre médecin si vous remarquez des symptômes d’insuffisance cardiaque, notamment : essoufflement, enflure des chevilles ou des pieds, fatigue inhabituelle, gain de poids inhabituel ou soudain.

Ce médicament n’est pas recommandé aux personnes atteintes de certains types d’insuffisance cardiaque. Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin si vous souffrez d’insuffisance cardiaque.

Prix du Pioglitazone

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente.