Ritalin : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

Ce médicament est utilisé pour traiter le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité – TDAH. Il agit en modifiant la quantité de certaines substances naturelles dans le cerveau. Le méthylphénidate appartient à une classe de médicaments appelés stimulants. Il peut vous aider à accroître votre capacité à être attentif, à rester concentré sur une activité et à contrôler vos problèmes de comportement. Il peut également vous aider à organiser vos tâches et à améliorer votre capacité d’écoute.

Ce médicament est également utilisé pour traiter un certain trouble du sommeil (narcolepsie).

Ingrédients et composition

Mode d’administration et posologie du Ritalin

Lisez le Guide des médicaments fourni par votre pharmacien avant de commencer à prendre du méthylphénidate et chaque fois que vous en prenez un autre. Si vous avez des questions, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Prenez ce médicament par voie orale selon les directives de votre médecin, habituellement 2 ou 3 fois par jour. Il est préférable de prendre ce médicament de 30 à 45 minutes avant un repas. Cependant, si vous avez des maux d’estomac, vous pouvez prendre ce médicament avec ou après un repas ou une collation. La prise de ce médicament en fin de journée peut causer des troubles du sommeil (insomnie).

Prenez ce médicament régulièrement pour en tirer le meilleur parti. Pour vous aider à vous souvenir, prenez-le aux mêmes heures chaque jour.

La posologie est basée sur votre état de santé et votre réponse au traitement. Votre médecin pourrait vous demander d’augmenter ou de diminuer graduellement votre dose. De plus, si vous l’utilisez depuis longtemps, n’arrêtez pas soudainement d’utiliser ce médicament sans consulter votre médecin.

Si vous cessez soudainement d’utiliser ce médicament, vous pourriez présenter des symptômes de sevrage (comme la dépression, des pensées suicidaires ou d’autres changements mentaux/moods). Pour aider à prévenir le sevrage, votre médecin peut réduire votre dose lentement. Le sevrage est plus probable si vous avez pris du méthylphénidate pendant une longue période ou à fortes doses. Informez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez de sevrage.

Lorsqu’il est utilisé pendant une longue période, ce médicament peut ne pas fonctionner aussi bien. Parlez à votre médecin si ce médicament cesse de bien fonctionner.

Bien qu’il aide de nombreuses personnes, ce médicament peut parfois causer une dépendance. Ce risque peut être plus élevé si vous souffrez d’un trouble lié à la consommation d’alcool ou d’autres drogues (comme la surconsommation ou la dépendance aux drogues ou à l’alcool). Prenez ce médicament exactement comme prescrit pour réduire le risque de dépendance. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien pour plus de détails.

Informez votre médecin si votre état ne s’améliore pas ou s’il s’aggrave.

Précautions d’emploi

Avant de prendre du méthylphénidate, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous êtes allergique au méthylphénidate ou au dexméthylphénidate, ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier de : hypertension artérielle, problèmes de circulation sanguine (comme la maladie de Raynaud), glaucome, problèmes cardiaques (arythmie cardiaque, insuffisance cardiaque, crise cardiaque antérieure, problèmes de structure cardiaque), antécédents familiaux de problèmes cardiaques (comme la mort cardiaque subite, arythmie cardiaque), troubles mentaux/moods (en particulier anxiété, tension, agitation), antécédents personnels ou familiaux de troubles mentaux/moods (comme le trouble bipolaire, la dépression, la psychose, les pensées suicidaires), antécédents personnels ou familiaux de mouvements musculaires non contrôlés (tics moteurs, syndrome de Tourette), hyperthyroïdie (hyperthyroïdie), troubles convulsifs.

Ce médicament peut causer des étourdissements. L’alcool ou la marijuana (cannabis) peut vous rendre plus étourdi. Ne conduisez pas, n’utilisez pas de machines et ne faites rien qui nécessite de la vigilance jusqu’à ce que vous puissiez le faire en toute sécurité. Limitez votre consommation de boissons alcoolisées. Consultez votre médecin si vous consommez de la marijuana (cannabis).

Avant de subir une chirurgie, informez votre médecin ou votre dentiste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance, les médicaments en vente libre et les produits à base de plantes).

Si utilisé pendant une longue période, ce médicament peut affecter le taux de croissance, le poids et la taille adulte finale de l’enfant. Pour réduire le risque, le médecin peut recommander d’arrêter brièvement le médicament de temps à autre. Vérifiez régulièrement le poids et la taille de l’enfant et consultez votre médecin ou votre pharmacien pour plus de détails.

Les personnes âgées peuvent être plus sensibles aux effets secondaires de ce médicament, notamment les troubles du sommeil, la perte de poids ou les douleurs thoraciques.

Pendant la grossesse, le méthylphénidate ne doit être utilisé que lorsqu’il est clairement nécessaire. Discutez des risques et des avantages avec votre médecin.

Ce médicament passe dans le lait maternel. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Nervosité, troubles du sommeil, perte d’appétit, perte de poids, étourdissements, nausées, vomissements ou maux de tête peuvent survenir. Si l’un de ces effets persiste ou s’aggrave, parlez-en rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien.

Rappelez-vous que votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu’il ou elle a jugé que les avantages pour vous sont plus importants que le risque d’effets secondaires. De nombreuses personnes qui prennent ce médicament n’ont pas d’effets secondaires graves.

Ce médicament peut augmenter votre tension artérielle. Vérifiez régulièrement votre tension artérielle et dites à votre médecin si les résultats sont élevés.

Informez immédiatement votre médecin si vous avez des effets secondaires graves, notamment : signes de problèmes de circulation sanguine dans les doigts ou les orteils (tels que froideur, engourdissement, douleur ou changement de couleur de peau), blessures inhabituelles sur les doigts ou les orteils, battements cardiaques rapides/irréguliers, changements mentaux/mood/comportementaux (tels que agitation, agression, sautes d’humeur, pensées anormales, pensées suicidaires), mouvements incontrôlés des muscles (comme des tremblements, des contractions), accès soudains de mots/sons qui sont difficiles à contrôler, changements visuels (comme une vision trouble).

Consulter immédiatement un médecin si vous avez des effets secondaires très graves, notamment : évanouissements, convulsions, symptômes d’une crise cardiaque (douleur à la poitrine/à la mâchoire/au bras gauche, essoufflement, transpiration inhabituelle), symptômes d’un AVC (faiblesse sur un côté du corps, troubles de la parole, troubles de la vision, confusion).

Rarement, les hommes (y compris les jeunes garçons et les adolescents) peuvent avoir une érection douloureuse ou prolongée qui dure 4 heures ou plus pendant qu’ils prennent ce médicament. Les soignants et les parents devraient également être vigilants à l’égard de cet effet secondaire grave chez les garçons. Si une érection douloureuse ou prolongée survient, cessez d’utiliser ce médicament et obtenez de l’aide médicale immédiatement, sinon des problèmes permanents pourraient survenir. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien pour plus de détails.

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez des symptômes d’une réaction allergique grave, notamment : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements graves, difficultés respiratoires.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses peuvent modifier le fonctionnement de vos médicaments ou augmenter votre risque d’effets secondaires graves. Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance et en vente libre et les produits à base d’herbes médicinales) et partagez-la avec votre médecin et votre pharmacien. Ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie d’un médicament sans l’approbation de votre médecin.

La prise d’inhibiteurs de la MAO avec ce médicament peut causer une interaction médicamenteuse grave (possiblement mortelle). Évitez de prendre des inhibiteurs de la MAO (isocarboxazide, linézolide, bleu de méthylène, moclobémide, phénelzine, procarbazine, rasagiline, safinamide, sélégiline, tranylcypromine) pendant un traitement avec ce médicament. La plupart des inhibiteurs de la MAO ne doivent pas non plus être pris pendant les deux semaines précédant le traitement par ce médicament. Demandez à votre médecin quand vous devez commencer ou cesser de prendre ce médicament.

Le méthylphénidate est très similaire au dexméthylphénidate. Ne pas utiliser de médicaments contenant du dexméthylphénidate pendant l’utilisation du méthylphénidate.

Ce médicament peut interférer avec certains tests médicaux/laboratoires (y compris les scintigraphies cérébrales pour la maladie de Parkinson), ce qui peut causer de faux résultats de tests. Assurez-vous que le personnel du laboratoire et tous vos médecins savent que vous prenez ce médicament.

Notes

Ne partagez pas ce médicament avec d’autres personnes. Le partager est contraire à la loi.

Des analyses de laboratoire et/ou médicales (telles que la tension artérielle, la numération globulaire complète, la surveillance de la taille/du poids chez les enfants) peuvent être effectuées périodiquement pour surveiller vos progrès ou vérifier les effets secondaires. Consultez votre médecin pour plus de détails.

Il existe différentes marques et formes de ce médicament. Tous n’ont pas les mêmes effets. Ne changez pas de marque ou de formulaire sans consulter votre médecin ou votre pharmacien.

Dose oubliée

Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la dès que vous vous en souvenez. Si l’heure du coucher ou de la dose suivante est proche, sautez la dose oubliée. Prenez votre prochaine dose à l’heure habituelle. Ne doublez pas la dose pour rattraper votre retard.

Entreposage

Différentes marques de ce médicament ont différents besoins d’entreposage. Consultez l’emballage du produit pour savoir comment conserver votre marque ou demandez à votre pharmacien. Ne pas entreposer dans la salle de bain. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

AVERTISSEMENTS :

Une mauvaise utilisation ou un abus de méthylphénidate peut entraîner des problèmes cardiaques et de tension artérielle graves (voire mortels).

Ce médicament peut entraîner une accoutumance et doit être utilisé avec prudence par les personnes souffrant de troubles mentaux/moods ou d’un trouble lié à la consommation de substances (comme la surconsommation ou la dépendance aux drogues/à l’alcool). Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin si vous avez des antécédents personnels ou familiaux de trouble lié aux substances. N’augmentez pas votre dose, ne l’utilisez pas plus souvent, ne l’utilisez pas plus longtemps et ne l’utilisez pas d’une manière différente de celle prescrite. Cela peut entraîner une diminution des effets de cette drogue, une dépendance à la drogue ou des pensées/comportements anormaux.

Votre médecin peut vous surveiller pendant un certain temps après l’arrêt du médicament, surtout si vous avez pris ce médicament pendant une longue période ou à fortes doses. (Voir aussi la section Mode d’emploi.

Prix du Ritalin

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente. Comparez les prix du Ritalin