Saxenda : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Saxenda est un médicament prescrit pour la perte de poids chez les personnes de plus de 18 ans ayant un IMC supérieur ou égal à 30.

Il peut également être prescrit aux adultes ayant un IMC supérieur ou égal à 27 et inférieur à 30 et qui souffrent de problèmes de santé liés au poids tels que le diabète, une pression artérielle élevée ou des apnées obstructives du sommeil.

Ce médicament doit être utilisé en association à une activité physique et à un régime alimentaire et agit principalement sur l’effet de satiété.

Il se présente sous forme de solution injectable en stylo pré-rempli et doit être interrompu après 12 semaines à la dose de 3,0 mg par jour si le patient n’a pas perdu au moins 5 % de son poids initial.

acheter saxenda
Nom
Saxenda
Fabriquant
Novo Nordisk
Ingrédient actif
Liraglutide
Indications
Perte de poids chez l'adulte.
Dosage
6 mg/ml
Voie d’administration
Voie injectable sous-cutanée
Prix
From 119 €
Disponibilité du produit
En stock
Prise en charge
En discussion.
Où l'acheter ?

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

Prescrit depuis plusieurs années dans le traitement du diabète sucré de type 2 pour son action stimulante sur la sécrétion d’insuline, le Liraglutide est proposé depuis peu dans le traitement de l’obésité, en raison de action anorexigène. Un programme d’investigations (SCALE) a permis de démontrer son efficacité et son innocuité dans l’obésité et ses comorbidités. Pour ces raisons, il a reçu l’approbation de mise sur le marché. Sa place dans le traitement de l’obésité, particulièrement à long terme, devra être précisée.

 

Présentation du médicament

SAXENDA® se présente sous forme d’un stylo multidose prérempli jetable. Chaque stylo permet d’injecter des doses de 0,6 mg, 1,2 mg, 1,8 mg, 2,4 mg ou 3,0 mg. Chaque stylo contient 3 mL de SAXENDA® à la concentration de 6 mg/mL.

SAXENDA® est offert en boîtes de cinq stylos

Ingrédients et composition 

Principe actifLiraglutide.
ExcipientsPhosphate disodique dihydraté, propylène glycol, phénol, acide chlorhydrique, hydroxyde de sodium et de l’eau pour préparations injectables.

Mécanisme d’action

Le Liraglutide favorise la perte de poids essentiellement en modifiant le comportement alimentaire sans stimuler la dépense énergétique. En effet, l’injection de Liraglutide 3 mg augmente le score postprandial de rassasiement et de plénitude tout en diminuant les scores de faim et de consommation alimentaire attendue, ce qui s’accompagne d’une réduction de la prise alimentaire.

Même si le Liraglutide retarde la vidange gastrique, cet effet demeure modeste et s’atténue rapidement avec le temps, contribuant dès lors très peu à la perte de poids. Plusieurs travaux chez l’animal montrent que l’action du Liraglutide sur l’appétit est médiée par la stimulation du récepteur du GLP-1 (GLP-1R) situé dans l’hypothalamus, en particulier au niveau du noyau arqué.

Cette action stimule les neurones POMC/CART anorexigènes tout en inhibant les neurones NPY/AgRP orexigènes. En contraste, les récepteurs du GLP-1 présents au niveau du nerf vague et du tronc cérébral (noyau du tractus solitaire et area postrema) ne semblent pas impliqués dans l’effet anorexigène/satiétogène du Liraglutide. Chez l’homme, la présence du GLP-1R a été démontrée au niveau de l’hypothalamus et du cortex pariétal.

L’imagerie cérébrale fonctionnelle a permis de montrer que le Liraglutide diminue l’activation du cortex pariétal en réponse à la vue d’aliments à haute palatabilité. Cette action pourrait contribuer à réduire l’envie d’aliments à haute palatabilité qui sont souvent à haute densité calorique. En outre, le Liraglutide diminue l’activation de certaines régions cérébrales impliquées dans le circuit de la récompense.

Pharmacocinétique

Le Liraglutide possède une structure peptidique composée de 30 acides aminés qui a été modifiée pour le rendre résistant à la dégradation par l’enzyme DPP4. En effet, l’acylation en position 26 sur une lysine permet sa liaison à l’albumine et allonge ainsi son temps de demi-vie dans la circulation à 12h environ.

La séquence peptidique du Liraglutide est homologue à 97% à celle du GLP-1 natif humain. Une fois injecté, le Liraglutide est métabolisé dans plusieurs tissus : aucun organe en particulier n’a été identifié comme voie d’élimination principale. Sa métabolisation n’est pas affectée par l’âge, le genre ou l’ethnie. Son efficacité n’est pas affectée par le changement du site d’injection sous-cutanée. Il présente peu de risque d’interactions médicamenteuses.

Mode d’administration et posologie de Saxenda

La posologie usuelle est de 0,6 mg par jour au début. En effet, le médecin va commencer par vous prescrire une dose de 0,6 mg par jour qui sera augmentée par paliers de 0,6 mg espacés d’au moins une semaine jusqu’à une dose quotidienne de 3,0 mg. Cela a pour but d’améliorer la tolérance gastro-intestinale.

acheter saxenda

Si le traitement à une dose supérieure est mal toléré pendant deux semaines consécutives, vous devez le stopper.

Ce médicament s’administre par voie sous-cutanée, une fois par jour, à n’importe quel moment de la journée et en dehors des repas. Il est cependant conseillé de réaliser les injections au même moment de la journée.

Vous devez injecter ce médicament dans la cuisse, le haut du bras ou dans l’abdomen et en aucun cas dans une veine ou un muscle. Vous trouverez les instructions d’utilisation dans la notice. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien qui vous indiquera comment injecter ce médicament.

Si vous avez oublié d’injecter votre médicament et que vous vous en apercevez dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle, prenez-le dès que possible.

S’il reste moins de 12 heures avant la prochaine prise, vous ne devez pas prendre la dose oubliée et prendre la suivante comme prévue. Vous ne devez en aucun cas prendre une double dose pour compenser celle omise.

Vous ne devez pas utiliser la solution si elle n’est pas limpide, incolore ou presque incolore.

Le stylo est conçu pour être utilisé avec les aiguilles NovoFine ou NovoTwist à usage unique. Celles-ci n’étant pas incluses, vous devez les acheter à part.

Mode d’emploi

  • Préparation du stylo et fixation d’une aiguille neuve

Vérifiez le nom et l’étiquette de couleur du stylo pour vous assurer qu’il contient Saxenda . Cette précaution est particulièrement importante si vous vous injectez plus d’un type de médicament. L’utilisation du mauvais médicament pourrait nuire à votre santé.

Retirez le capuchon du stylo.

Vérifiez que la solution contenue dans le stylo est claire et incolore. Regardez-la par la fenêtre du stylo. Si la solution est trouble, n’utilisez pas ce stylo.

Prenez une aiguille neuve et enlevez la languette de papier.

Poussez l’aiguille tout droit sur le stylo. Tournez-la pour la fixer solidement.

Retirez le capuchon externe de l’aiguille et conservez-le pour plus tard. Vous en aurez besoin après l’injection pour enlever l’aiguille du stylo sans danger.

Retirez le capuchon interne de l’aiguille et jetez-le. Si vous essayez de le remettre en place, vous pourriez vous piquer accidentellement avec l’aiguille.
Il est possible que vous voyiez une goutte de Saxenda® à la pointe de l’aiguille. C’est normal, mais vous devez quand même vérifier l’écoulement si vous utilisez ce stylo pour la première fois.

Attendez d’être sur le point de faire l’injection avant de fixer une aiguille neuve au stylo.

Utilisez une aiguille neuve à chaque injection afin d’éviter une obstruction de l’aiguille, une contamination, une infection ou une dose inexacte. Ne réutilisez pas les aiguilles et ne les prêtez à personne.

  • Vérification de l’écoulement

Avant de faire la première injection avec un stylo neuf, vérifiez l’écoulement. Si votre stylo Saxenda® a déjà servi, passez à la section 3 « Sélection de la dose ». Tournez le sélecteur de dose jusqu’à ce que l’afficheur montre le symbole de vérification d’écoulement.

Tenez le stylo en position verticale, l’aiguille pointée vers le haut. Appuyez sur le bouton-doseur jusqu’à ce que l’afficheur retourne à 0. Le 0 doit être aligné sur l’indicateur. Une goutte de Saxenda® devrait apparaître à la pointe de l’aiguille.

Il est possible qu’une petite goutte reste à la pointe de l’aiguille, mais elle ne sera pas injectée.
Si aucune goutte n’apparaît, répétez les étapes précédentes.
« Vérification de l’écoulement » un maximum de 6 fois. Si une goutte n’apparaît toujours pas, changez l’aiguille et répétez les étapes de la section 2 « Vérification de l’écoulement » une fois de plus.

Si aucune goutte de Saxenda® n’apparaît, mettez ce stylo au rebut et utilisez-en un neuf. C’est seulement avant d’utiliser un stylo neuf pour la première fois qu’il faut vérifier l’écoulement de Saxenda .

Assurez-vous qu’une goutte apparaît à la pointe de l’aiguille avant d’utiliser un stylo neuf pour la première fois. C’est pour vous assurer que Saxenda® peut s’écouler de l’aiguille.
Si aucune goutte n’apparaît, aucune solution ne sera injectée même si l’afficheur change. En effet, l’aiguille pourrait être obstruée ou endommagée.

Si vous ne vérifiez pas l’écoulement avant de faire la première injection avec un stylo neuf, vous risquez de ne pas recevoir la dose prescrite et de ne pas bénéficier de l’effet prévu de Saxenda.

  • Sélection de la dose

Tournez le sélecteur de dose jusqu’à ce que l’afficheur montre votre dose (0,6 mg, 1,2 mg, 1,8 mg, 2,4 mg ou 3,0 mg).
Si vous avez sélectionné une mauvaise dose, vous pouvez la corriger en tournant le sélecteur dans un sens ou dans l’autre.

Le stylo permet de sélectionner une dose maximale de 3,0 mg.

Le sélecteur de dose change la dose. Seuls l’afficheur et l’indicateur montrent la dose sélectionnée en milligrammes.
Vous pouvez sélectionner jusqu’à 3,0 mg par dose. S’il reste moins de 3,0 mg dans le stylo, l’afficheur s’arrêtera avant que 3.0 n’apparaisse. Le sélecteur de dose fait un « clic » différent selon que vous le tournez vers l’avant, vers l’arrière ou que vous dépassez le nombre de milligrammes qui restent. Ne comptez pas les clics du stylo.

Utilisez toujours l’afficheur et l’indicateur pour voir quelle dose vous avez sélectionnée avant d’injecter Saxenda .

Ne comptez pas les clics du stylo.
N’utilisez pas l’échelle du stylo, car elle montre seulement à peu près combien de Saxenda® reste dans le stylo.
Seules des doses de 0,6 mg, 1,2 mg, 1,8 mg, 2,4 mg ou 3,0 mg peuvent être sélectionnées avec le sélecteur de dose. Pour que vous receviez la bonne dose, la dose sélectionnée doit être alignée précisément sur l’indicateur.

  • Combien de Saxenda® reste-t-il?

L’échelle du stylo montre à peu près combien de Saxenda® reste dans le stylo.

Pour savoir combien il en reste avec précision, servez-vous de l’afficheur.

Tournez le sélecteur de dose jusqu’à ce que l’afficheur s’arrête.
S’il montre 3.0, il reste au moins 3,0 mg dans le stylo. Si l’afficheur s’arrête avant de montrer 3.0, c’est qu’il ne reste pas assez de Saxenda® pour une pleine dose de 3,0 mg.

S’il faut plus de Saxenda® qu’il n’en reste dans le stylo.

Vous pouvez répartir votre dose entre votre stylo actuel et un nouveau stylo seulement si votre médecin ou votre infirmière éducatrice en diabète vous a montré comment ou vous l’a conseillé. Utilisez une calculatrice pour déterminer les doses conformément aux directives de votre médecin ou de votre infirmière éducatrice en diabète.

Faites bien attention de calculer correctement.

Si vous ne savez pas avec certitude comment répartir votre dose entre deux stylos, injectez la dose complète nécessaire avec un nouveau stylo.

  • Injection de la dose

Insérez l’aiguille dans votre peau comme votre médecin ou votre infirmière éducatrice en diabète vous l’a montré.

Assurez-vous de laisser l’afficheur visible. Ne le couvrez pas avec vos doigts, car une telle action pourrait interrompre l’injection.

Appuyez sur le bouton-doseur jusqu’à ce que l’afficheur montre 0. Le 0 doit être aligné sur l’indicateur. Vous entendrez ou percevrez peut- être un clic.

Laissez l’aiguille sous la peau après que l’afficheur soit retourné à 0 et comptez lentement jusqu’à 6.

Si l’aiguille est enlevée plus tôt, vous verrez peut-être un jet de Saxenda® sortir de l’aiguille. Si tel est le cas, vous n’avez pas injecté toute votre dose.

Retirez l’aiguille de la peau.
Si du sang apparaît au point d’injection, appuyez légèrement. Ne frottez pas.

Après l’injection, vous verrez peut-être une goutte de Saxenda® à la pointe de l’aiguille. Une telle situation est normale et ne change pas la dose injectée.

Regardez toujours l’afficheur pour savoir combien de milligrammes vous injectez. Appuyez sur le bouton-doseur jusqu’à ce que l’afficheur montre 0.
Comment savoir si l’aiguille est obstruée ou endommagée?

Si vous appuyez continuellement sur le bouton-doseur et que l’afficheur ne retourne pas à 0, l’aiguille est peut-être obstruée ou endommagée.

Si tel est le cas, vous n’avez pas injecté de Saxenda , et ce, même si l’afficheur n’indique plus la dose sélectionnée au début.

Quoi faire si l’aiguille est obstruée?

Enlevez l’aiguille comme c’est décrit dans la section 5 « Après l’injection » et répétez toutes les étapes à partir de la section 1
« Préparation du stylo et fixation d’une aiguille neuve ». Assurez-vous de sélectionner toute la dose dont vous avez besoin.

Ne touchez jamais à l’afficheur pendant l’injection, car un tel contact peut interrompre l’injection.

  • Après l’injection

Guidez la pointe de l’aiguille dans son capuchon externe sur une surface plane sans toucher à l’aiguille ni au capuchon. Une fois l’aiguille recouverte, poussez complètement et prudemment le capuchon externe sur l’aiguille.

Dévissez l’aiguille et mettez-la au rebut de façon sécuritaire.

Remettez le capuchon du stylo en place après chaque injection pour protéger Saxenda® de la lumière.

Jetez l’aiguille après chaque injection par souci de commodité et pour éviter une obstruction de l’aiguille. Si l’aiguille est obstruée, aucune solution ne sera injectée.
Une fois le stylo vide, jetez-le sans qu’une aiguille y soit fixée, conformément aux directives de votre médecin, infirmière ou pharmacien, ou des autorités locales.

N’essayez jamais de remettre le capuchon interne sur l’aiguille, car vous risqueriez de vous piquer.
Retirez toujours l’aiguille du stylo après chaque injection afin d’éviter une obstruction de l’aiguille, une contamination, une infection, une fuite de Saxenda® ou une dose inexacte.

  • Autres remarques importantes

Gardez toujours votre stylo et les aiguilles hors de vue et de portée des autres, surtout des enfants.

Ne prêtez votre stylo et vos aiguilles à personne.

Les aidants doivent faire très attention quand ils manipulent des aiguilles usagées pour éviter de se blesser et de s’infecter.

  • Entretien du stylo

Ne laissez pas le stylo dans une voiture ou un autre endroit où il pourrait faire trop chaud ou trop froid.

N’utilisez pas Saxenda® s’il a été congelé. Autrement, Saxenda® risquerait de ne pas produire l’effet prévu.

Protégez le stylo de la poussière, de la saleté et de tout liquide.

Évitez de le laver, de le faire tremper ou de le lubrifier. Si nécessaire, nettoyez-le à l’aide d’un linge humecté d’un détergent doux.

Évitez d’échapper le stylo ou de le frapper sur une surface dure. Si vous l’avez échappé ou si vous soupçonnez un problème, fixez une aiguille neuve et vérifiez l’écoulement de Saxenda® avant de faire une injection.

N’essayez pas de recharger le stylo. Une fois vide, il doit être mis au rebut.

N’essayez pas de réparer le stylo ou de le démonter.

Surdosage

Si vous prenez plus de SAXENDA® que prévu, parlez-en immédiatement à votre médecin. Vous avez peut-être besoin d’un traitement médical. Si vous prenez trop de SAXENDA , vous pourriez avoir des nausées ou des vomissements.

Espace de conservation

N’utilisez pas SAXENDA après la date de péremption indiquée sur l’étiquette et sur la boîte. La date de péremption correspond au dernier jour du mois indiqué. Avant de commencer à utiliser SAXENDA , conservez-le au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C), loin du congélateur. Ne le congelez pas.

Pendant que vous utilisez SAXENDA , vous pouvez le conserver pendant un mois à la température ambiante (n’excédant pas 30°C) ou au réfrigérateur (entre 2 °C et 8 °C).

N’utilisez pas SAXENDA® s’il a été congelé.

N’utilisez pas SAXENDA® s’il n’est pas limpide et incolore.

Retirez toujours l’aiguille après chaque injection, puis rangez votre stylo SAXENDA® sans qu’une aiguille y soit fixée. Cette mesure prévient la contamination, les infections et les fuites. Elle assure aussi l’exactitude de la dose.

Lorsque vous n’utilisez pas le stylo, laissez son capuchon en place. Cela protège le médicament de la lumière.

N’exposez pas SAXENDA® à une température élevée ni à la lumière du soleil.

Les médicaments ne doivent pas être jetés dans les égouts ou avec les ordures ménagères.

Demandez à votre pharmacien quelle est la façon adéquate d’éliminer les médicaments dont vous n’avez plus besoin. Ces mesures permettront de protéger l’environnement.

Gardez hors de la portée et de la vue des enfants.

Précautions d’emploi

Avant d’utiliser le liraglutide, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous y êtes allergique; ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs, ce qui peut provoquer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Parlez à votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier de: maladie rénale, maladie du pancréas (pancréatite), troubles mentaux / de l’humeur (tels que dépression, pensées suicidaires), certains troubles gastriques / intestinaux (gastroparésie, problèmes de digestion des aliments).

Avant de subir une intervention chirurgicale, informez votre médecin ou dentiste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments sur ordonnance, les médicaments en vente libre et les produits à base de plantes).

Si vous souffrez de diabète, ce produit peut affecter votre glycémie. Vérifiez régulièrement votre glycémie comme indiqué et partagez les résultats avec votre médecin. Informez immédiatement votre médecin si vous présentez des symptômes d’hypoglycémie (voir la section Effets secondaires). Votre médecin devra peut-être ajuster vos médicaments contre le diabète, votre programme d’exercice ou votre alimentation.

Ce médicament ne doit pas être utilisé durant la grossesse. Cela peut nuire au bébé à naître. Si vous tombez enceinte ou pensez l’être, prévenez immédiatement votre médecin.

On ne sait pas si ce médicament passe dans le lait maternel. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Mises en garde spécifiques

Ce médicament ne peut être utilisé comme substitut de l’insuline chez les patients présentant un diabète.

Ce médicament n’est pas recommandé chez les patients présentant une maladie inflammatoire de l’intestin et une gastroparésie diabétique limitée.

Dans le cadre d’études sur ce médicament, le liraglutide (l’ingrédient actif de SAXENDA®) a été administré à des rats et à des souris pendant de longues périodes. Lors de ces études, le liraglutide a causé l’apparition de tumeurs médullaires de la thyroïde, dont certaines étaient cancéreuses, chez des rats et des souris.

On ne sait pas si le liraglutide causera des tumeurs thyroïdiennes ou un type rare de cancer de la thyroïde appelé cancer médullaire de la thyroïde chez des êtres humains. Un cancer médullaire de la thyroïde peut entraîner la mort s’il n’est pas détecté rapidement et traité. Si une tumeur de la thyroïde apparaît, il est possible qu’elle doive être opérée.

Durant le traitement par SAXENDA , avisez votre médecin si vous avez une bosse ou une enflure au cou, la voix rauque ou un essoufflement, car ils peuvent être des symptômes du cancer de la thyroïde. Vous devriez discuter avec votre médecin de toute préoccupation que vous avez au sujet des risques associés à l’utilisation de SAXENDA.

Contre-indications médicales

Saxenda est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients de ce médicament
  • Grossesse
  • Allaitement
  • Enfants de moins de 18 ans
  • Antécédents personnels ou familiaux de cancer médullaire de la thyroïde
  • Néoplasie endocrinienne
  • Chez les patients ayant une insuffisance cardiaque congestive de classe I ou II
  • En association avec d’autres traitements de la perte de poids
  • Chez les personnes ayant plus de 75 ans
  • Dans le cas d’une insuffisance rénale sévère
  • Chez les patients ayant une insuffisance hépatique sévère

Interactions médicamenteuses possibles

Ne prenez pas SAXENDA® si vous prenez de l’insuline. Avisez votre médecin, votre infirmière éducatrice en diabète ou votre pharmacien si vous prenez un médicament pour le diabète de la classe des « sulfonylurées » (comme le glimépiride ou le glibenclamide). La prise d’un tel médicament avec SAXENDA® pourrait causer une hypoglycémie (taux de sucre trop bas dans le sang). Pour prévenir l’hypoglycémie, votre médecin pourrait ajuster la dose du médicament pour le diabète.

Effets secondaires possibles

Comme c’est le cas avec tous les médicaments, des effets secondaires ont été constatés lors de la prise de ce médicament :

Effets secondaires COURANTS :

  • Constipation
  • Diminution de l’appétit
  • La diarrhée
  • Mal de tête
  • Niveaux sanguins élevés de l’enzyme lipase
  • La nausée
  • Irritation de la gorge
  • Vomissement
  • Perte de poids

Effets secondaires PEU FREQUENTS :

  • Calculs biliaires
  • Niveaux sanguins élevés de l’enzyme amylase
  • Pression artérielle faible
  • Hypoglycémie
  • Un rhume
  • Un sentiment d’inconfort général appelé malaise
  • Sentiments anxieux
  • Mal au dos
  • Rots
  • Difficulté à dormir
  • Vertiges
  • Bouche sèche
  • Gaz
  • La maladie de reflux gastro-oesophagien
  • Faiblesse généralisée
  • Haute quantité de bilirubine dans le sang
  • Indigestion
  • Batterie faible
  • Réactions sur le site de l’injection
  • Gonflement de l’abdomen

Effets secondaires RARES :

  • Un type significatif de réaction allergique appelé anaphylaxie
  • Un type de réaction allergique appelé angio-œdème
  • Un type de trouble du rythme cardiaque ralenti appelé bloc cardiaque
  • Tests de fonction hépatique anormaux
  • Inflammation aiguë du pancréas
  • Insuffisance rénale aiguë
  • Une réaction allergique à un médicament
  • Bloc auriculo-ventriculaire, un type de trouble du rythme cardiaque lent
  • Blocage de l’écoulement biliaire normal
  • Bloc de branche Bundle
  • Cancer du gros intestin
  • La déshydratation
  • Urticaire
  • Inflammation de la vésicule biliaire
  • L’inflammation du foie appelée hépatite
  • Douleur abdominale intense
  • Maladie rénale avec réduction de la fonction rénale
  • Cancer médullaire de la thyroïde
  • Pancréatite nécrosante, ou inflammation et mort tissulaire dans le pancréas
  • L’hypotension orthostatique, une forme d’hypotension
  • Cancer de la thyroïde papillaire
  • Pensées suicidaires
  • Une éruption cutanée
  • Dépression
  • Pouls rapide
  • Démangeaisons
  • Rétention d’eau

Si vous ressentez l’un de ces effets secondaires ou un effet indésirable qui n’est pas dans cette liste, ne prenez plus de comprimés Tadalafil et consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Déclaration des effets indésirables suspectés

Si vous observez des effets indésirables il est important de les faire remonter aux organismes responsables du suivi de ce type d’événements afin de contribuer au processus de surveillance du rapport bénéfice/risque du médicament. Vous pouvez le faire via le système national de déclaration de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) : www.ansm.sante.fr.

Saxenda est-il vraiment efficace ?

L’efficacité de ce médicament a été démontrée lors de 4 essais de phase 3 randomisés, en double aveugle, contrôlés versus placebo. Ces essais ont été réalisés avec 5 358 patients.

  • Le premier essai randomisé de 56 semaines a évalué la perte de poids chez 3 731 personnes qui étaient obèses ou en surpoids et qui présentaient un prédiabète, une hypertension artérielle. 61 % d’entre elles présentaient un prédiabète à l’inclusion. 2 590 personnes ont terminé l’essai.
  • Le deuxième essai randomisé de 56 semaines a évalué la perte de poids chez 846 personnes obèses ou en surpoids et qui présentaient un diabète de type 2. Le traitement de fond au début de l’essai était soit un régime alimentaire et une activité physique seuls en association avec un sulfamide hypoglycémiant ou une glitazone en monothérapie, soit une association de ces traitements.
  • Le troisième essai randomisé de 32 semaines évaluant la sévérité de l’apnée du sommeil et la perte de poids a été réalisé chez 359 patients obèses présentant une apnée obstructive du sommeil modérée ou sévère.
  • Le quatrième essai randomisé de 56 semaines évaluant la perte de poids et une stabilisation du poids a été réalisé chez 422 personnes obèses ou en surpoids ayant une hypertension artérielle après une perte de poids antérieure.

perte de poids

Une perte de poids plus importante a été démontrée lors de ces essais avec ce médicament comparativement au placebo chez les patients obèses ou en surpoids. Plus de patients ont obtenu une perte de poids supérieure ou égale à 5 % et supérieure à 10 % avec ce traitement qu’avec le placebo.

Lors du quatrième essai, plus de patients ont réussi à stabiliser la perte de poids que par le placebo.

Après 12 semaines de traitement, dans le premier essai, 67,5 % des personnes ont obtenu une perte de poids supérieure à 5 %. Dans le deuxième essai, 50,4 % des personnes ont obtenu une perte de poids supérieure à 5 %.

Ces essais ont également démontré que ce médicament a significativement amélioré la pression artérielle systolique comparativement au placebo et réduit de manière significative l’apnée obstructive du sommeil.