Ticlopidine HCL : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

Ce médicament est utilisé pour prévenir les accidents vasculaires cérébraux chez les personnes qui ne peuvent pas prendre d’aspirine ou chez qui l’aspirine ne fonctionne pas. Il peut également être utilisé en association avec de l’aspirine à la suite de certains types d’interventions cardiaques (comme l’implantation de stents coronariens).

La ticlopidine agit en empêchant les plaquettes de coller ensemble et en empêchant la formation de caillots nocifs. C’est un médicament antiplaquettaire. Il aide à maintenir la fluidité de la circulation sanguine dans votre corps.

Ingrédients et composition

Mode d’administration et posologie du Ticlopidine HCL

Lisez le feuillet d’information à l’intention des patients, s’il est disponible auprès de votre pharmacien, avant de commencer à prendre la ticlopidine et chaque fois que vous en prenez une autre. Si vous avez des questions, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Prenez ce médicament par voie orale avec de la nourriture ou juste après un repas selon les directives de votre médecin, habituellement deux fois par jour.

La durée du traitement dépend de votre état de santé. Si vous prenez ce médicament pour prévenir la formation de caillots après l’implantation d’une endoprothèse, il est généralement pris avec de l’aspirine pendant 30 jours, sauf indication contraire de votre médecin. Consultez votre médecin pour plus de détails.

Prenez ce médicament régulièrement pour en tirer le meilleur parti. Pour vous aider à vous souvenir, prenez-le aux mêmes heures chaque jour. N’augmentez pas votre dose et n’utilisez pas ce médicament plus souvent ou plus longtemps que prescrit. Votre état ne s’améliorera pas plus rapidement et votre risque d’effets secondaires augmentera. Il est important de continuer à prendre ce médicament même si vous vous sentez bien. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans consulter votre médecin.

Précautions d’emploi

Avant de prendre ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous êtes allergique à ce médicament ou à des antiplaquettaires similaires (thiénopyridines comme le clopidogrel) ; ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier de : antécédents actuels ou passés de troubles sanguins ou immunitaires (purpura thrombocytopénique thrombotique, anémie aplasique, agranulocytose, neutropénie), saignement grave/actif (comme des ulcères gastriques), troubles hémorragiques/clottiques, maladies du foie et problèmes rénaux.

Avant de subir une chirurgie, informez votre médecin ou votre dentiste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance, les médicaments en vente libre et les produits à base de plantes). Votre médecin peut vous demander d’arrêter la ticlopidine de 10 à 14 jours avant la chirurgie. Suivez attentivement les instructions de votre médecin.

Ce médicament peut causer des saignements d’estomac. La consommation quotidienne d’alcool pendant que vous prenez ce médicament augmente le risque de saignements d’estomac. Limitez votre consommation de boissons alcoolisées. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien quelle quantité d’alcool vous pouvez boire en toute sécurité.

La ticlopidine peut vous rendre plus susceptible d’attraper des infections ou d’aggraver toute infection actuelle. Par conséquent, lavez-vous bien les mains pour prévenir la propagation de l’infection. Évitez tout contact avec des personnes qui ont des infections qui peuvent se propager à d’autres personnes (comme la varicelle, la rougeole, la grippe). Consultez votre médecin si vous avez été exposé à une infection ou pour plus de détails.

Ne pas recevoir d’immunisations/vaccins sans le consentement de votre médecin. Éviter le contact avec les personnes qui ont récemment reçu des vaccins vivants (comme le vaccin contre la grippe inhalé par le nez).

Pendant que vous prenez ce médicament, l’arrêt du saignement peut prendre plus de temps que d’habitude si vous avez une coupure ou une blessure. Pour réduire les risques de coupure, d’ecchymose ou de blessure, soyez prudent avec les objets tranchants comme les rasoirs et les coupe-ongles, et évitez les activités telles que les sports de contact.

Les personnes âgées peuvent courir un plus grand risque de saignement lorsqu’elles prennent ce médicament.

Pendant la grossesse, ce médicament ne doit être utilisé que lorsqu’il est clairement nécessaire. Discutez des risques et des avantages avec votre médecin.

On ne sait pas si ce médicament passe dans le lait maternel, mais il peut avoir des effets indésirables chez le nourrisson. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Diarrhée, maux d’estomac, nausées et vomissements peuvent survenir. Si l’un de ces effets persiste ou s’aggrave, parlez-en rapidement à votre médecin ou à votre pharmacien.

Rappelez-vous que votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu’il ou elle a jugé que les avantages pour vous sont plus importants que le risque d’effets secondaires. De nombreuses personnes qui prennent ce médicament n’ont pas d’effets secondaires graves.

Informez immédiatement votre médecin si vous avez des effets secondaires graves, notamment : diarrhée grave/ persistante ou sanglante, vomissements ressemblant à du marc de café, selles noires, sang dans l’urine, saignement des gencives ou du nez, faiblesse/fatigue inhabituelle, contusions ou saignements faciles, changements mentaux/de comportement, perte d’appétit, nausées/vomissements persistants, douleur sévère dans l’estomac/des vomissements, signes de problèmes rénaux (comme une variation dans le débit urinaire).

Ce médicament peut diminuer votre capacité à combattre les infections. Cela peut vous rendre plus susceptible de contracter une infection grave (rarement mortelle) ou d’aggraver toute infection que vous avez. Avertissez immédiatement votre médecin si vous avez des signes d’infection (fièvre, frissons, mal de gorge persistant, toux).

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez des symptômes d’une réaction allergique grave, notamment : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements graves, difficultés respiratoires.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses peuvent modifier le fonctionnement de vos médicaments ou augmenter votre risque d’effets secondaires graves. Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance et en vente libre et les produits à base d’herbes médicinales) et partagez-la avec votre médecin et votre pharmacien. Ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie d’un médicament sans l’approbation de votre médecin.

Certains produits qui peuvent interagir avec ce médicament comprennent : mifépristone, autres antiplaquettaires (comme le clopidogrel), cimétidine, antiacides.

D’autres médicaments comme ce médicament qui affectent la coagulation sanguine peuvent augmenter votre risque de saignement. Il s’agit par exemple des « anticoagulants » (anticoagulants tels que l’énoxaparine, l’héparine, la warfarine). Suivez attentivement les instructions de votre médecin et continuez de prendre vos médicaments tel qu’indiqué. Si vous remarquez des saignements inhabituels, parlez-en immédiatement à votre médecin. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour plus de détails.

Pour certaines affections, votre médecin peut vous demander de prendre de la ticlopidine avec de l’aspirine. Suivez les instructions de votre médecin et continuez à prendre de l’aspirine comme indiqué. Si vous ne prenez pas d’aspirine actuellement, consultez votre médecin avant de commencer pour tout problème médical. Vérifiez les étiquettes de tous vos médicaments parce qu’ils peuvent contenir de l’aspirine ou des AINS de type aspirine (comme l’ibuprofène ou le naproxène) qui peuvent augmenter le risque de saignement. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien sur l’utilisation sécuritaire de ces produits.

Notes

Ne partagez pas ce médicament avec d’autres personnes.

Des analyses de laboratoire et/ou médicales (telles que des numérations globulaires complètes, des numérations plaquettaires, des tests de fonction hépatique) doivent être effectuées périodiquement pour surveiller vos progrès ou vérifier la présence d’effets secondaires. Consultez votre médecin pour plus de détails.

Dose oubliée

Si vous oubliez de prendre une dose, prenez-la dès que vous vous en souvenez. Si l’heure de la dose suivante est proche, sautez la dose oubliée. Prenez votre prochaine dose à l’heure habituelle. Ne doublez pas la dose pour rattraper votre retard.

Stockage

Stockage à température ambiante à l’abri de la lumière et de l’humidité. Ne pas entreposer dans la salle de bain. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

AVERTISSEMENTS :

Rarement, ce médicament a causé des troubles sanguins et immunitaires graves, parfois mortels (agranulocytose, anémie aplastique, neutropénie, purpura-TTP thrombocytopénique thrombotique). Les symptômes peuvent apparaître dans les premiers jours suivant le début du traitement. Obtenez de l’aide médicale immédiatement si vous avez l’un des effets secondaires graves suivants : difficulté à parler, faiblesse d’un côté du corps, convulsions, taches rouges/violettes de la taille d’un point pinnule sur la peau, urine foncée ou yeux/peau jaunis (voir aussi la section Effets secondaires).

Votre médecin surveillera votre numération globulaire avant et pendant le traitement, en particulier pendant les 3 premiers mois du traitement. Il est important que vous respectiez tous vos rendez-vous médicaux et de laboratoire.

Prix du Ticlopidine HCL

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente. Comparez les prix du Ticlopidine HCL