Tramadol : utilisation, posologie & effets secondaires

Le tramadol est une substance antalgique de niveau 2 de type opioïde faible. Le tramadol est un médicament prescrit pour ses propriétés antalgiques, il est indiqué dans le traitement des douleurs modérées ou sévères chez l’adulte. Il est commercialisé sous plusieurs appellations en France, notamment Toplagic ®, Contramal ®, Monocrixo ® Zamudol ®.

Le tramadol est utilisé seul ou en association au paracétamol afin de soulager les douleurs d’une intensité modérée, voire intense. Il agit sur le système nerveux central et soulage la douleur en agissant sur des cellules nerveuses particulières de la moelle épinière et du cerveau.

Il existe sous diverses formes y compris en solution injectable par voie intraveineuse.

Pré-requis à la prise de Tramadol

Ce médicament, de la famille des antalgiques opiacés, doit être utilisé en deuxième option, après avoir administré de l’aspirine, de l’ibuprofène ou du paracétamol de manière isolée sans avoir eu d’effets suffisamment efficaces. Il peut parfois être utilisé d’emblée dans le cas de violentes douleurs.

D’autre part, un usage prolongé de ce type de médicament contenant un opiacé, notamment à des doses élevées, peut provoquer une dépendance, surtout chez les personnes ayant déjà présenté une dépendance à d’autres médicaments ou à d’autres substances.

Il est fortement recommandé de ne jamais dépasser la dose et la durée de traitement prescrit.

Bien que les antalgiques ou analgésiques soient des médicaments antidouleur dont certains peuvent être pris en automédication, leurs prises peuvent être très dangereuses car une simple interaction avec un autre médicament, un aliment ou de l’alcool peut provoquer une réaction allergique allant de la simple démangeaison à la mort subite.

Qui peut prendre du Tramadol ?

Le Tramadol est indiqué dans le traitement des douleurs modérées à intenses chez l’adulte et l’adolescent de plus de 15 ans.

Posologie : comment prendre Tramadol ?

comprime tramadolLe Tramadol se présente sous forme de gélules à avaler avec un grand verre d’eau.

Comme pour tous les médicaments antalgiques, la posologie du tramadol doit être adaptée à l’intensité de la douleur et à la réponse clinique de chaque patient.

Dans le cadre de douleurs aigues, la dose d’attaque préconisée est de 100 mg, soit 2 comprimés, suivie de 50 ou 100 mg, 1ou 2 comprimés, toutes les 4-6 heures sans dépasser la dose maximale de 400 mg par 24h, soit 8 comprimés.

Pour le traitement des douleurs chroniques, la dose d’attaque est de 50 ou 100 mg, soit 1ou 2 comprimés, suivie de 50 ou 100 mg, 1 ou 2 comprimés, toutes les 4-6 heures sans dépasser la dose de 400 mg par 24h, soit 8 comprimés.

Dans tous les cas, ne jamais dépasser 8 gélules par jour.

Chez les personnes âgées ou en cas d’insuffisance hépatique ou d’insuffisance rénale, le médecin peut prévoir un espacement des prises plus important pouvant aller jusqu’à 12 heures.

Pour les patients de plus de 75 ans, l’élimination du tramadol peut être diminuée. Dans ce cas, votre médecin vous conseillera d’espacer les prises.

Ingrédients et composition

La substance active est le Chlorhydrate de tramadol (50 mg pour un comprimé).

Les autres composants sont : cellulose microcristalline, povidone K 30, lactose monohydraté, stéarate de magnésium, carboxyméthylamidon sodique (type A).

Composition de l’enveloppe de la gélule : gélatine, dioxyde de titane (E 171).

Encre d’impression : gomme laque, propylène glycol, solution concentrée d’ammoniaque, hydroxyde de potassium, oxyde fer noir (E172).

Comment reconnaître un comprimé de Tramadol

Le Tramadol se présente sous la forme de gélules organisées en boîte de 30 ou 100 gélules emballées sous plaquettes.

Précautions d’emploi

Contre-Indications Médicamenteuses

Il existe un certain nombre de contre-indications à la prise du tramadol.

En effet, il est fortement déconseillé de prendre ce médicament dans les cas d’allergie au Tramadol ou aux morphiques, lors de prises de produits agissant sur le système nerveux central tels que l’alcool, somnifères et autres produits antidouleur, si des traitements récents ou simultanés par certains antidépresseurs sont administrés.

Les personnes souffrant d’insuffisance respiratoire sévère, de maladie du foie, d’épilepsie non contrôlée par un traitement doivent éviter l’utilisation du tramadol, ainsi que les enfants de moins de 15 ans.

La prise de tramadol n’est pas conseillée, sauf en cas d’avis contraire du médecin,  pendant la grossesse ou en association avec la carbamazépine qui est un traitement pour l’épilepsie.

Des précautions particulières sont nécessaires en cas d’hypertension intracrânienne.

Ce médicament contient un opiacé qui fait que qu’un usage prolongé, surtout à des doses élevées, peut provoquer une dépendance. Ce risque de dépendance est accru chez les personnes ayant déjà présenté une dépendance à d’autres médicaments ou à d’autres substances. Ne pas dépasser la dose ni la durée de traitement recommandées.

Il est recommandé d’éviter les boissons alcoolisées qui peuvent entrainer une  augmentation du risque de somnolence.

Une attention particulière est requise en cas de conduite de véhicule : ce médicament peut être responsable de vertiges ou d’une baisse de la vigilance.

Effets secondaires possibles

Le tramadol peut entraîner quelques effets indésirables plus ou moins gênants chez certains patients. Les effets les plus fréquemment remontés sont les nausées et les vertiges. D’autres effets plus occasionnels, touchant 1 à 10% des utilisateurs, sont vomissements, constipation, sècheresse buccale, sueurs, maux de tête, somnolence.

Plus rarement, c’est à dire pour moins de 1% des utilisateurs, peuvent apparaître des ballonnements, des démangeaisons, des douleurs abdominales, des éruptions cutanées, la diarrhée, des palpitations, de l’hypotension orthostatique.

Le traitement doit être réduit progressivement jusqu’à l’arrêt total. Un arrêt brutal du tramadol peut dans de rares cas entrainer agitation, nervosité, insomnie, tremblements ou anxiété, voire même dans des cas plus rares des hallucinations, des fourmillements au niveau des extrémités, des bourdonnements d’oreilles ou des attaques de panique.

Ce traitement est-il vraiment efficace ?

Le tramadol est un médicament qui affecte certaines cellules nerveuses. Lorsque le corps présente des lésions, le système nerveux va alors transmettre un signal au cerveau humain qui va déclencher une action dans le but de protéger le corps.

La douleur est une forme de réponse du corps humain. La douleur est un mécanisme de survie qui avertit qu’il y a une blessure, une maladie ou une infection, et qu’il est nécessaire d’agir. L’action du tramadol sera alors de faire en sorte que le signal, émis par les nerfs, ne soit pas transmis ou du moins de manière moins intense vers le cerveau.

De ce fait la sensation de douleur sera affaiblie.

Le tramadol est utilisé lorsque des antidouleurs moins forts tels que le paracétamol ou l’ibuprofène s’avèrent inefficaces. Dans certains cas où les patients sont atteints de pathologies graves, par exemple cancer en phase terminale, le tramadol peut ne pas suffire pour lutter contre la douleur et des produits plus forts, comme la morphine ou la méthadone, seront alors utilisés.

Stockage

Le tramadol se conservent pendant 3 ans et ne nécessite pas de conditions particulières pour le stockage. Une date de péremption est notifiée sur les boîtes.

Questions Fréquentes à propos de Tramadol

Le tramadol périmé reste t-il efficace ?

Oui jusqu’à un an après la date de péremption inscrite sur la boîte.

Où se procurer Tramadol ?

Jusqu’en 2017, il était encore possible de se procurer le tramadol sans ordonnance ou tout autre comprimés contenant 20 mg ou moins de codéine. Depuis le 12 Juillet 2017, une prescription médicale est requise pour l’achat de tout médicament contenant de la codéine quelle que soit la dose. Cette nouvelle réglementation a fait suite à une hausse de l’utilisation détournée de ce type de produits.

NOTRE AVIS SUR TRAMADOL

Ce qu’on aime

  • Une alternative pour soulager la douleur chez certains patients pour qui le paracétamol ou l’ibuprofène ne font aucun effet ;

Ce qu’on aime moins

  • Malgré la nouvelle réglementation du 12 Juillet 2017, il est encore possible de se procurer du Tramadol en ligne sans prescription médicale ;
  • La prise prolongée à forte dose peut provoquer des dépendances physiques ;
  • Les effets secondaires pouvant être assez redoutables chez certaines personnes ;
Tramadol
5 (100%) 2 votes