Zaleplon : posologie, usage, effets secondaires, interactions

Dans quel cas ce médicament est-il prescrit ?

Ce médicament est utilisé pour une courte période pour traiter les personnes qui ont de la difficulté à s’endormir. Si vous avez d’autres problèmes de sommeil, comme le fait de ne pas pouvoir dormir la nuit, ce médicament pourrait ne pas vous convenir. Zaleplon est connu comme un hypnotique. Il agit sur certains centres du cerveau pour vous détendre et vous aider à vous endormir plus rapidement.

Mode d’administration et posologie du Zaleplon

Lisez le guide des médicaments fourni par votre pharmacien avant de commencer à prendre du zaleplon et chaque fois que vous en prenez un autre. Si vous avez des questions, consultez votre médecin ou votre pharmacien.

Prenez ce médicament par voie orale selon les directives de votre médecin. Le Zaleplon agit très rapidement, il est donc important de le prendre juste avant ou lorsque vous vous couchez. Votre médecin travaillera avec vous pour trouver la plus petite dose qui vous convient.

Le zaleplon ne doit pas être utilisé pour les siestes. Ne prenez pas de dose de ce médicament à moins d’avoir le temps de dormir une nuit complète d’au moins 7 à 8 heures. Si vous devez vous réveiller avant cela, il se peut que vous ayez des pertes de mémoire et que vous ayez de la difficulté à effectuer en toute sécurité toute activité qui exige de la vigilance, comme la conduite d’un véhicule ou l’utilisation de machines.

Vous ne devriez pas manger un repas très copieux ou riche en matières grasses dans les 2 heures précédant la prise de ce médicament, car cela pourrait empêcher le médicament de fonctionner correctement.

La posologie est basée sur votre état de santé, votre âge et votre réponse au traitement. Puisque ce médicament est habituellement prescrit pour une courte période, votre médecin vous dira quand cesser de le prendre ou quand le réduire.

Vous pouvez vous sentir anxieux ou avoir de la difficulté à vous endormir au cours des deux premiers jours suivant l’arrêt de ce médicament (insomnie de rebond). Contactez votre médecin si vous continuez d’avoir de la difficulté à vous endormir plusieurs jours après avoir arrêté le zaleplon.

Si vous cessez soudainement d’utiliser ce médicament, vous pouvez présenter des symptômes de sevrage (tels qu’une humeur dépressive/anxieuse inhabituelle, des crampes d’estomac/muscules, des vomissements, de la transpiration, des tremblements ou des convulsions). Pour aider à prévenir le sevrage, votre médecin peut réduire votre dose lentement. Le sevrage est plus probable si vous avez utilisé le zaleplon pendant une longue période (plus de quelques semaines) ou à fortes doses. Informez immédiatement votre médecin ou votre pharmacien si vous souffrez de sevrage.

Bien qu’il aide de nombreuses personnes, ce médicament peut parfois causer une dépendance. Ce risque peut être plus élevé si vous souffrez d’un trouble lié à la consommation d’alcool ou d’autres drogues (comme la surconsommation ou la dépendance aux drogues ou à l’alcool). N’augmentez pas votre dose, ne la prenez pas plus souvent et ne l’utilisez pas plus longtemps que prescrit. Arrêtez correctement le médicament lorsqu’on vous l’indique.

Informez votre médecin si votre état persiste ou s’aggrave.

Précautions d’emploi

Avant de prendre du zaleplon, informez votre médecin ou votre pharmacien si vous y êtes allergique ou si vous avez d’autres allergies. Ce produit peut contenir des ingrédients inactifs qui peuvent causer des réactions allergiques ou d’autres problèmes. Consultez votre pharmacien pour plus de détails.

Avant d’utiliser ce médicament, informez votre médecin ou votre pharmacien de vos antécédents médicaux, en particulier de problèmes hépatiques, d’hypertension artérielle très élevée ou basse, de problèmes respiratoires (p. ex. asthme), de dépression, d’antécédents personnels ou familiaux de toxicomanie (comme une consommation excessive de drogues ou d’alcool, une dépendance à ces substances).

Ce médicament peut vous rendre étourdi ou somnolent. L’alcool ou la marijuana (cannabis) peut vous rendre plus étourdi ou somnolent. Ne conduisez pas, n’utilisez pas de machines et ne faites rien qui nécessite de la vigilance jusqu’à ce que vous puissiez le faire en toute sécurité. Évitez les boissons alcoolisées. Consultez votre médecin si vous consommez de la marijuana (cannabis).

Pour réduire les risques d’étourdissements et de vertiges, se lever lentement en position assise ou couchée.

Avant de subir une chirurgie, informez votre médecin ou votre dentiste que vous prenez ce médicament.

Les personnes âgées peuvent être plus sensibles aux effets secondaires de ce médicament, notamment les troubles de la mémoire, la confusion, les étourdissements et le manque de coordination. Les étourdissements et le manque de coordination peuvent augmenter le risque de chute.

Ce médicament ne doit être utilisé que lorsqu’il est clairement nécessaire pendant la grossesse. Discutez des risques et des avantages avec votre médecin.

Ce médicament passe dans le lait maternel et peut avoir des effets indésirables sur le nourrisson. Consultez votre médecin avant d’allaiter.

Effets secondaires Possibles

Des étourdissements, de la somnolence, des pertes de mémoire à court terme ou un manque de coordination peuvent survenir, surtout dans les deux premières heures suivant la prise du médicament. Si vous prenez le médicament correctement juste avant de vous endormir, vous réduirez le risque de ces effets. Si l’un de ces effets persiste ou s’aggrave, avisez votre médecin ou votre pharmacien sans tarder.

Rappelez-vous que votre médecin vous a prescrit ce médicament parce qu’il ou elle a jugé que les avantages pour vous sont plus importants que le risque d’effets secondaires. De nombreuses personnes qui prennent ce médicament n’ont pas d’effets secondaires graves.

Informez immédiatement votre médecin si l’un de ces effets secondaires peu probables mais graves se produit : changements mentaux ou d’humeur (p. ex. agitation, confusion, vue ou ou ouïe, pensées rares de suicide), comportement inhabituel.

Une réaction allergique très grave à ce médicament est rare. Toutefois, consultez immédiatement un médecin si vous remarquez des symptômes d’une réaction allergique grave, notamment : éruption cutanée, démangeaisons ou enflure (surtout au visage, à la langue ou à la gorge), étourdissements graves, difficultés respiratoires.

Cette liste d’effets secondaires possibles n’est pas exhaustive. Si vous remarquez d’autres effets non énumérés ci-dessus, communiquez avec votre médecin ou votre pharmacien.

Interactions médicamenteuses

Les interactions médicamenteuses peuvent modifier le fonctionnement de vos médicaments ou augmenter votre risque d’effets secondaires graves. Ce document ne contient pas toutes les interactions médicamenteuses possibles. Tenez une liste de tous les produits que vous utilisez (y compris les médicaments d’ordonnance et en vente libre et les produits à base d’herbes médicinales) et partagez-la avec votre médecin et votre pharmacien. Ne commencez pas, n’arrêtez pas ou ne modifiez pas la posologie d’un médicament sans l’approbation de votre médecin.

Certains produits qui peuvent interagir avec ce médicament incluent : mélatonine, oxybate de sodium.

D’autres médicaments peuvent affecter l’élimination du zaleplon de votre corps, ce qui peut affecter le fonctionnement du zaleplon. Par exemple, les antifongiques azolés (comme le kétoconazole), la cimétidine, les rifamycines (comme la rifabutine, la rifampicine), les médicaments utilisés pour traiter les crises (comme le phénobarbital, la phénytoïne), etc.

Le risque d’effets secondaires graves (tels que respiration lente/peu profonde, somnolence/dizziness) peut être augmenté si ce médicament est pris avec d’autres produits qui peuvent également causer de la somnolence ou des problèmes respiratoires. Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez d’autres produits tels que des analgésiques opioïdes ou des antitussifs (codéine, hydrocodone), de l’alcool, de la marijuana (cannabis), d’autres médicaments pour dormir ou contre l’anxiété (alprazolam, lorazépam, zolpidem), des relaxants musculaires (carisoprodol, cyclobenzaprine), des antihistaminiques (cetirizine, diphenhydramine).

Vérifiez les étiquettes de tous vos médicaments (tels que les produits contre les allergies ou la toux et le rhume), car ils peuvent contenir des ingrédients qui causent la somnolence. Demandez à votre pharmacien comment utiliser ces produits en toute sécurité.

Notes

Ne partagez pas ce médicament avec d’autres personnes. Le partager est contraire à la loi.

Des changements dans votre mode de vie peuvent contribuer à améliorer votre sommeil (p. ex. éviter de boire des boissons contenant de la caféine avant le coucher ou de faire des siestes le jour). Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour plus de détails.

Dose oubliée

Sans objet.

Stockage

Stockage à température ambiante à l’abri de la lumière et de l’humidité. Ne pas entreposer dans la salle de bain. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

Ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ou ne les versez pas dans un drain à moins qu’on vous le demande. Jetez correctement ce produit lorsqu’il est périmé ou dont vous n’avez plus besoin. Consultez votre pharmacien ou votre entreprise locale d’élimination des déchets.

AVERTISSEMENTS :

Rarement, après avoir pris ce médicament, des personnes se sont levées du lit et ont conduit un véhicule alors qu’elles n’étaient pas complètement éveillées (« conduite en dormant »). Les gens ont aussi fait du somnambulisme, préparé ou mangé de la nourriture, passé des appels téléphoniques ou eu des relations sexuelles alors qu’ils n’étaient pas complètement éveillés. Souvent, ces gens ne se souviennent pas de ces événements. Ce problème peut être dangereux (voire fatal) pour vous ou pour autrui. Si vous découvrez que vous avez fait l’une de ces activités après avoir pris ce médicament, dites-le immédiatement à votre médecin. Vous ne devriez pas prendre ce médicament ou des médicaments similaires (comme l’eszopiclone ou le zolpidem) si vous avez cette réaction au médicament.

Prix du Zaleplon

Le prix de ce traitement est libre. C’est à dire que chaque pharmacie, physique ou en ligne peut déterminé son propre prix de vente.