Actuellement enceinte, vous assistez aux cours de préparation à l’accouchement. La sage femme vous parle beaucoup de l’allaitement. Il paraît que le lait maternel a de nombreuses vertus : il nourrit et protège votre enfant. Sa composition aide à combattre les infections, prévient les maladies et favorise le bon développement cérébral.

De plus, allaiter peut être  bénéfique également pour vous. Il peut aider à éliminer la perte de poids prise pendant la grossesse et réduit certains risques comme le cancer du sein.

La grossesse offre une relation unique entre la maman et son bébé. L’allaitement va la prolonger et va ainsi renforcer ce lien. En effet, la tétée est un moment privilégié et agréable pour la mère comme pour l’enfant.

Si pour certaines c’est une évidence, pour d’autres la décision est plus difficile à prendre. C’est peut-être votre cas. Vous craignez la fatigue et les douleurs engendrées par l’allaitement. Vous avez entendu parler de restrictions alimentaires quand on allaite. Vous craignez de ne pas avoir assez de volonté, de succomber à certaines tentations et de nuire à sa santé. Vous ne savez pas comment va se passer « la mise en route de ce procédé » et cela vous angoisse.

Les avis divergent et vous ne savez quoi penser. Vous avez peur d’échouer et vous vous posez encore beaucoup de questions.

Si vous allaitez, vous vous demandez comment savoir si bébé est repu, comment prévenir l’apparition des crevasses, comment arrêter les montées de lait. Est -il possible de reprendre le travail et continuer d’allaiter ? Et si vous ne parvenez pas à lui donner le sein, que faire ? Quelles sont les autres méthodes d’allaitement ? Peut-on avoir recours à un allaitement mixte ou un tire-lait ?

Nos experts sont là pour répondre à toutes vos interrogations. D’ailleurs ils vous offrent entre autres un petit guide pour bien démarrer l’allaitement. Allez vite le lire.

Plus d'informations à propos de cette thématique