Livres Personnalisés Dont tu Es le Héros : Quel Intérêt dans l’Apprentissage de la Lecture ?

Livres Personnalisés Dont tu Es le Héros : Quel Intérêt dans l’Apprentissage de la Lecture ?
5 (100%) 2 votes

Ils ont le vent en poupe, et sont devenus un des cadeaux les plus offerts à Noël au rayon bouquin. « Ils », ce sont les fameux livres personnalisés. Ces ouvrages qui s’adaptent au prénom, au genre et parfois même aux goûts des enfants pour les inviter à s’identifier le plus fortement possible avec le livre qu’ils tiennent entre leurs mains (ou celles de leurs parents).

On en parle beaucoup, mais ces livres ont-il réellement un intérêt dans le (long et parfois fastidieux) apprentissage de la lecture chez l’enfant ? Permettent-ils vraiment de donner « plus envie » de lire aux enfants ?

Nous nous sommes posé la question, et voici notre avis !

Le niveau de lecture en France inquiète…

Selon des enquêtes menées au niveau international tous les 5 ans (le dernier date de Décembre 2017) par un organisme baptisé Pirls (Progress in International Reading Literacy Study, Programme international de recherche en lecture scolaire), les élèves Français (entre 9 et 10 ans) se classent bien loin derrière leurs camarades Européens, et de manière générale en seulement 34ème position sur 50 pays analysés…

Au delà du classement (peu glorieux), ce qui inquiète le plus c’est l’écart avec les autres pays Européens. Ainsi, avec une note de 511 points, les élèves Français sont 25 points en dessous de la moyenne pour les pays de l’Union Européenne (544 points), et donc bien loin de la Russie et ses 581 points.

Pire encore, la France est le seul pays, avec les Pays-Bas, a être en BAISSE sur les 3 dernières études menées…

En regardant les résultats de plus prêt, on observe que les lacunes des petits Français sont principalement liées à leur capacité à interpréter les textes, alors qu’ils se débrouillent finalement plutôt bien pour comprendre ceux-ci lors des questions / réponses simples sur le contenu d’un texte.

Un esprit critique et analytique donc qui font fortement défaut…

Des jeunes qui lisent de moins en moins

Peut-on lier ces résultats inquiétants au seul goût de la lecture ? Forcément que non. Les enseignants sont ainsi les premiers à critiquer ouvertement les méthodologies d’enseignement à la lecture. Mais les études montrent tout de même une baisse régulière de l’intérêt même des enfants pour l’acte de lecture…

Hausse du temps passé sur des jouets technologiques, baisse du temps accordé à l’installation avec un bon bouquin… L’habitude de lire pour s’occuper, se détendre ou s’endormir disparaît peu à peu.

Pour revenir sur l’étude Pirls évoquée plus haut, un point très intéressant démontre ainsi que les élèves dont les parents lisent obtiennent de bien meilleurs résultats (source). Une cause à effet impossible à renier ! L’environnement familial et les habitudes des parents sont et resteront des influenceurs majeurs des actions et activités des enfants.

lecture et jeunes

Intéresser l’enfant à la lecture par le biais d’un contenu personnalisé

Pourtant, d’autres études démontrent que les enfants AIMENT lire. Le fait de ne PAS lire (ou pas assez) n’est donc pas ou peu lié à une absence d’envie, mais plutôt … à une absence d’opportunité (source) !

Pour faire un grand lecteur, il faut un environnement de lecture. L’une des astuces lecture employées par de plus en plus de parents est d’opter pour des livres « personnalisés ».

Par le prénom, par le genre, par la couleur de peau et parfois encore plus loin avec l’intégration de prénoms d’amis, de parents, de goûts pour des couleurs ou des aliments, ces livres se développement de plus en plus en réponse à une demande croissance d’expériences « neuves » et « uniques ».

Ces livres ont la particularité de lier de manière bien plus forte le lecteur avec sa lecture. ET c’est particulièrement vrai avec les enfants dont le désir d’être reconnu, d’être unique, d’être au centre de l’attention est extrêmement important.

Le modèle au dessus : les livres dont tu es le héros !

En France, le petit nouveau sur le marché a été lancé par Angela Poulain, fondatrice de My Little Adventurer, qui édite des livres personnalisés pour enfant dont celui-ci est le héros. Ces livres ont la particularité d’aller encore plus loin dans l’engagement du parent et de l’enfants qui sont amenés à choisir à chaque page la suite possible à donner au livre.

Selon Angela, le lien entre parent et enfant est renforcé, mais aussi et surtout le lien entre l’enfant et SON livre. Devenant non plus lecteur mais véritable acteur de l’aventure proposée parle livre.

En Grande-Bretagne, une étude récente alerte sur la chute massive du pourcentage de parents « poursuivant » les vieilles traditions de la lecture d’une histoire avant le coucher (de 69% à 51% en seulement 5 ans !).

C’est justement ce que souhaite empêcher Angela en travaillant sur ces livres qui encouragent le temps passé entre parents et enfants, au moment du coucher ou durant la journée, via des instants de réel partage dans le cadre d’une aventure.

Lisez-vous avec votre / vos enfant(s) ?

Que pensez-vous de ces résultats ? Que ressentez-vous face au niveau de lecture de nos enfants ? Prenez-vous vous-même le temps de lire avec votre ou vos enfants ?

Partagez-nous votre avis, remarques, vos idées pour relancer l’attrait de la lecture chez nos jeunes dans les commentaires ci-dessous ! 

L'équipe My-Pharma
 

Une équipe pluridisciplinaire qui décortique l’actualité santé en France et en Europe.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments