1

Cancer de l’œsophage : Symtômes et Traitements Recommandés

Cancer de l’œsophage : Symtômes et Traitements Recommandés
5 (100%) 1 vote

Le nombre de personnes atteintes du cancer de l’œsophage n’a cessé d’augmenter ces dernières années. De plus, ce type de maladie cancéreuse s’avère difficile à diagnostiquer, tant les premiers symptômes passent inaperçus ou n’indiquent pas forcément et de manière évidente la présence d’une quelconque tumeur cancéreuse œsophagienne.

En France, c’est le 3e cancer de type digestif avec près de 4 000 nouveaux cas par an chez l’homme et 900 nouveaux cas par an chez la femme. Qu’est-ce qu’un cancer de l’œsophage ? Quels en sont les symptômes ? Comment le traiter efficacement ?

Comment définir le cancer de l’œsophage ?

oesophage Le cancer de l’œsophage se définit par une prolifération tumorale dans cet organe. Il est également caractérisé par deux types de cancer différents touchant l’œsophage, c’est-à-dire :

  • L’adénocarcinome (Tumeur maligne aux dépens d’un épithélium glandulaire.)
  • Le carcinome épidermoïde (type le plus fréquent, généralement associé à une intoxication alcoolo-tabagique)

Le premier type se situe davantage dans les deux premiers tiers de l’œsophage, alors que le second touche le dernier tiers

Quels sont les facteurs de risque ?

Bien que les causes exactes du cancer de l’œsophage restent encore inconnues, néanmoins les médecins et les spécialistes du tube digestif connaissent bien les facteurs de risque, tels que :

  • Le tabac
  • L’alcool
  • Les boissons bouillantes
  • Ou bien encore le fait de manger trop vite et de ne pas mastiquer suffisamment les aliments (cas des tumeurs de l’estomac)

La consommation abusive d’alcool à long terme et du tabac conduit à l’irritation et l’inflammation de la paroi de l’œsophage. Une inflammation pouvant conduire à un cancer. Cette combinaison alcool-tabac s’avère particulièrement nocive et doit par conséquent être évitée, afin de se prémunir de tout risque de cancer épidermoïde.

Enfin, les troubles de reflux gastro-oesophagien (RGO) et ses complications (métaplasie de Barrett) sont aussi des facteurs prédisposant pour l’adénocarcinome de l’œsophage. L’acide et la bile de l’estomac régurgités dans la partie inférieure de l’œsophage provoquent une irritation permanente, source de cancer.

Il existe également d’autres facteurs de risque dont voici les principaux et les plus fréquents :

  • L’âge ; les personnes âgées de 45 à 70 ans ont plus de risques d’être atteint par la maladie.
  • Le sexe ; les hommes en particulier sont plus susceptibles d’être touchés par le cancer de l’œsophage.
  • Une alimentation faible en fruit, légumes et vitamines essentielles (A,C,B1…)
  • L’obésité
  • La pollution
  • Certaines infections virales comme le virus du papillome humain (VPH)

Voici une vidéo sur le cancer de l’œsophage :

Quels sont les symptômes du cancer de l’œsophage ?

Le cancer de l’œsophage a tendance à être asymptomatique à un stade précoce.

Toutefois, le premier symptôme révélateur de la maladie est la dysphagie intermittente et variable. Le patient éprouve une sensation de blocage au niveau du sternum et des difficultés de déglutition des aliments. Ce signe s’accompagnant le plus souvent de douleurs, brulures derrière le sternum, troubles digestifs ou d’éructions douloureuses.

D’autres symptômes pouvant survenir sont :

  • La perte de poids ;
  • La douleur quand on avale (odynophagie);
  • Le mal de gorge, douleur au thorax (derrière le sternum) ou au dos ;
  • Les brûlures d’estomac ;
  • La difficulté à digérer ;
  • La fatigue ;
  • Le malaise ;
  • La perte d’appétit ;
  • Le retour d’aliments non digérés dans la bouche (régurgitation) ;
  • Les nausées ;
  • Les vomissements ;
  • La voix enrouée ou la toux

radio cancer oesophage

Comment le diagnostiquer ?

Les symptômes ne peuvent à eux seuls diagnostiquer un cancer de l’œsophage. Différents examens sont nécessaires pour confirmer sa présence, le localiser et éviter sa prolifération selon son type (carcinome épidermoïde ou adénocarcinome). Les facteurs de risque sont à identifier en tout premier lieu.

Par ailleurs, un examen clinique complet avec une endoscopie œsogastrique est réalisé, pour davantage examiner l’ampleur et la gravité de l’inflammation de la muqueuse de l’œsophage et de l’estomac.

Pendant l’intervention, des biopsies des lésions constatées sont effectuées. Les tissus ainsi prélevés faisant l’objet d’un examen approfondi pour infirmer ou confirmer la présence de cellules cancéreuses. Le but étant de préciser le type de cancer et ses caractéristiques afin d’entreprendre un traitement adapté.

Pour en savoir davantage sur les tumeurs superficielles oeso-gastrique, consultez le site de l’association Espoire et ses actualités.

Avis et commentaires

Avez-vous, ou connaissez-vous une personne atteinte de ce type de cancer et souhaiteriez témoigner pour informer nos lecteurs et lectrices sur le sujet ? Partagez vos commentaires ci-dessous.

Merci à vous.

Ces articles devraient vous plaire...



    My-Pharma.info
     

    « Le courage de se soigner seul n’appartient qu’à l’homme qui a le courage de faire face à la mort » (La...

    Click Here to Leave a Comment Below 1 comments