En tant que parents, vous savez que votre enfant souffrira un jour de boutons, de taches rougeâtres. Tantôt bénignes, tantôt accompagnées de fièvre et d’autres symptômes, ces maladies infantiles comme la varicelle, la coqueluche, la roséole les touchent en général durant les premières années de leur vie et qu’une seule fois quand leur système immunitaire est encore fragile. Pour certaines comme la rougeole, les oreillons il est possible de faire vacciner votre bébé.

D’ailleurs le médecin vous a parlé de 11 vaccins obligatoires depuis janvier 2018 mais vous ne vous rappelez plus très bien pourquoi ce changement de loi ainsi que les risques encourus si vous refusez de faire vacciner votre nouveau-né. 

Vous vous souvenez encore de votre peur quand un matin à la maternité vous avez découvert votre bébé tout jaune. Heureusement la sage femme vous a rassuré. Il s’agissait de la jaunisse du nourrisson. En fait, ce n’est pas une maladie mais simplement une réaction banale physiologique d’adaptation à la vie hors du ventre maternel et qui peut apparaître dès le deuxième ou le troisième jour après la naissance. 

Toutefois, il faut rester vigilante. Ne vous inquiétez pas, le corps médical sait prendre les mesures nécessaires si besoin. Cependant, il est toujours utile d’en connaître les causes, de reconnaître les symptômes, de savoir comment elle se traite et s’il existe des préventions pour l’éviter.

Votre tout petit a retrouvé son teint naturel mais ses pleurs à répétition vous inquiètent. En effet, depuis quelques jours il a des maux de ventre, vous avez l’impression qu’il est ballonné,  son ventre est dur. Il pleure sans cesse et vous avez beaucoup de mal à le calmer, vous vous sentez impuissante.

Il est recroquevillé sur lui-même. Et si c’était des coliques du nourrisson ? Vous voulez connaître les causes, être capable de distinguer les symptômes, trouver des solutions naturelles pour éviter ces maux et savoir quand consulter un médecin ou un spécialiste de la santé.

À la maternité la sage femme vous a parlé d’une maladie infantile que vous ne connaissez pas : le muguet. Tout comme pour les coliques du nourrisson, il pleurera beaucoup, mais votre tout petit aura la langue blanche due à un champignon.

Pas de panique, cette infection bénigne est très fréquente chez les bébés. Surtout, ne culpabilisez pas ! Dans la plupart des cas elle est transmise par le fait qu’il porte des objets contaminés à sa bouche. N’hésitez pas à les stériliser pour ainsi éviter cette infection. 

Elle vous a dit que dans la plupart des cas, il disparaissait tout seul sans traitement spécifique. Toutefois, vous avez envie de savoir s’il y a d’autres causes. Vous souhaitez connaître tous les symptômes, les éventuels traitements. Faut-il s’inquiéter et surtout vous vous demandez comment éviter les récidives de cette infection.

Alors, vous êtes au bon endroit. Nos experts sont là pour vous apporter un maximum de réponses. Vous trouverez à votre disposition de nombreuses informations notamment divers  guides sur les maladies infantiles : jaunisse, colique, muguet ainsi que la liste complète des 11 vaccins obligatoires depuis janvier 2018. Allez vite consulter ces articles.

Plus d'informations à propos de cette thématique