Qu’est ce que la Syphilis et comment s’attrape-t-elle ?

My-Pharma.info
L'expert.e : My-Pharma.info
Modifié le

La syphilis est une infection sexuellement transmissible. Longtemps oubliée, cette maladie très contagieuse fait un retour en force depuis 2014 où 1 000 cas de syphilis ont été déclarés dont plus de 84 % concernaient les hommes qui ont des rapports avec les hommes.

Comment se transmet la syphilis ? Comment la traiter ? Quels sont ses symptômes ? Comment est-elle diagnostiquée ? Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez dans ce guide complet sur la syphilis !

La syphilis en quelques mots

La syphilis est une infection d’origine bactérienne qui est responsable de lésions sur la peau et les muqueuses et qui peut toucher de nombreux organes.

C’est une maladie très ancienne qui a tué plus de 120 000 personnes en 1860. Elle est notamment « connue » pour être responsable de la mort de Baudelaire notamment. Mais contrairement à l’époque, aujourd’hui il est possible de la soigner.

La syphilis est principalement causée par la bactérie Treponema pallidum qui fait partie de la famille des spirochètes. En l’absence de traitement, la syphilis peut devenir chronique et le risque de transmission augmente.

Les symptômes de la syphilis

Les symptômes apparaissent selon 4 phases successives :

  • La syphilis primaire

On parle de syphilis primaire lorsque l’incubation est silencieuse. C’est la période entre la contamination du patient et l’apparition des premiers symptômes. Cette phase dure environ 3 semaines mais peut aller jusqu’à 3 mois.

La syphilis primaire se caractérise par l’apparition d’un chancre. Il s’agit d’une lésion rosée, non douloureuse, non inflammatoire, qui est propre, bien limitée et qui va devenir dure avec un liquide clair qui va sortir.

Ce chancre peut être localisé au niveau des organes génitaux (gland, la peau des testicule, les grandes lèvres, le clitoris, les parois du vagin et sur le col utérin) mais peut également être extra-génital. Dans ce cas, il est localisé sur les lèvres, la langue, les amygdales ou encore l’anus. Des ganglions qui sont durs et indolores vont faire leur apparition au niveau de la zone du chancre.

  • La syphilis secondaire

Cette phase survient entre un mois et un an après la contamination. La bactérie qui est responsable de la syphilis va être responsable de différentes manifestations qui peuvent être variées. Les manifestations peuvent être cutanées ou au niveau des muqueuses comme la bouche, la langue ou encore le gland, l’anus ou la vulve.

Ces manifestations cutanées peuvent être associées à une grande fatigue, une température corporelle augmentée ou encore à des ganglions palpables indolores ou des maux de tête. Il peut arriver lors de cette phase de syphilis secondaire que le patient souffre de méningite, d’hépatite ou de troubles rénaux et articulaires.

  • La syphilis tertiaire

Lorsque le patient n’est pas traité, on parle de syphilis tertiaire qui se caractérise par des atteintes neurologiques, digestives, cardiaques, hépatiques, rénales ou encore laryngée ou oculaires.

Elle peut également provoquer des troubles psychiatriques. Pendant la syphilis tertiaire, le patient n’est plus contagieux.

  • La syphilis latente

La syphilis latente se produit lorsque l’infection est sans manifestation clinique mais des réactions sérologiques sanguines sont retrouvées positives.

Qui est concerné par cette maladie ?

La syphilis affecte principalement les homosexuels et les bisexuels masculins. Cependant, les cas de syphilis chez les personnes hétérosexuelles augmentent également.

Il faut également savoir qu’elle fragilise les muqueuses et va donc augmenter le risque de contamination par le virus du sida.

se proteger du VIH

Le diagnostic de la syphilis

Si vous pensez souffrir de la syphilis, il est important de consulter votre médecin. Celui-ci va rechercher via un interrogatoire et un examen clinique des éléments qui pourraient faire penser à une autre MST.

Lorsque le patient est au stade de la syphilis primaire, le médecin va rechercher avant tout des localisations atypiques du chancre. Lorsqu’il est au stade de la syphilis secondaire, le médecin va examiner et décrire les lésions cutanées ainsi que les muqueuses.

examen urine

La confirmation d’une syphilis se fait ensuite par des examens réalisés au laboratoire de biologie. Lors de la phase de la syphilis primaire, l’ultramicroscope à fond noir va mettre en évidence la bactérie sur les prélèvements effectués.

Ces prélèvements seront réalisés avec la prise d’antibiotiques. A ce stade, c’est le seul examen fiable.

Comment se transmet-elle ?

La syphilis se transmet par contact sexuel ou par transmission materno-fœtale :

  • La transmission sexuelle

Le plus souvent, la syphilis est transmise lors de rapports sexuels non protégés avec une personne qui est déjà contaminée. Cela concerne les rapports vaginaux (pénétration vaginale), anaux (pénétration anale) et oraux-génitaux (rapport bouche-sexe ou fellation).

La contamination a lieu au contact du chancre ou des lésions cutanées ou muqueuses excoriées.

  • La transmission mère-enfant

La syphilis congénitale est très rare notamment en France puisqu’elle est dépistée chez la femme enceinte. Mais il fut savoir qu’une mère infectée par la syphilis peut la transmettre à son enfant pendant la grossesse ou lors de l’accouchement.

grossesse diabete

Les conséquences de la syphilis chez la femme enceinte peut être très graves voire fatales pour l’enfant. Elle est en effet responsable de cas de décès in utero ou peu après la naissance, de prématurité et de faible de naissance et de séquelles très graves comme une surdité, des troubles de la vue ou des malformations.

Quel est le traitement de la syphilis ?

Le traitement de la syphilis repose essentiellement sur la prise d’antibiotiques. La pénicilline G est l’antibiotique de référence et donc le plus prescrit pour traiter la syphilis. Si vous souffrez d’une allergie à la pénicilline, d’autres antibiotiques peuvent être mis en place (cyclines ou macrolides).

La posologie de l’antibiotique va dépendre selon s’il s’agit de la syphilis primaire, secondaire ou tertiaire. Pour la syphilis primaire, une seule infection intra-musculaire sera réalisée.

Pour la syphilis secondaire, 3 injections intra-musculaire à 1 semaine d’intervalle seront réalisées. Et pour une syphilis tertiaire, il sera réalisé 3 injections à une semaine d’intervalle ou de la pénicilline G par voie intra-veineuse durant une quinzaine de jours.

Syphilis : nos conseils pour prévenir cette IST

La prévention est bien sûr essentielle et elle consiste à utiliser des préservatifs lors des rapports sexuels. Lorsqu’un patient a déjà eu la syphilis, des examens sérologiques tous les 6 mois lui seront prescrits. Ces examens ont pour but de dépister une réinfection.

Lorsqu’un patient souffre de la syphilis, le médecin doit dépister et traiter si besoin votre ou vos partenaires sexuels.

Il n’existe pas à ce jour de vaccin ou de traitement préventif contre la syphilis. Le préservatif (masculin ou féminin) reste donc le seul rempart efficace contre ce type d’infection.

preservatif

Questions fréquentes posées dans les forums à propos de la syphilis

Quels sont les symptômes de la syphilis ?

Au début de l’infection, la syphilis prend l’apparence d’un bouton rouge. Les bactéries vont se multiplier et créer des ulcères non douloureux dans la région génitale, anale ou de la gorge.

L’ulcère se nomme chancre.  Si elle n’est pas soignée, la syphilis peut entraîner de la fièvre, des maux de tête, des rougeurs cutanées, une inflammation des ganglions.

La syphilis peut-elle revenir ?

Oui même soignée et traitée, rien ne va empêcher la syphilis de revenir à la charge.

Quel est le traitement de la syphilis ?

Le seul traitement à ce jour consiste à la prise d’antibiotiques.

Comment ne pas attraper la syphilis ?

La seule façon de ne pas être contaminée par la syphilis est d’utiliser un préservatif lors des rapports sexuels.

Conclusion

La syphilis n’est plus une maladie ancienne et oubliée. Les cas sont chaque année plus nombreux. Il est important de traiter une syphilis. D’une part parce que non traitée, elle peut avoir des conséquences graves et d’autre part parce qu’elle est contagieuse.

La syphilis se soigne très bien si elle est prise à temps et son traitement est très simple puisqu’il consiste à la prise d’antibiotique. Tout le monde peut attraper la syphilis. L’utilisation d’un préservatif est la seule arme pour ne pas attraper cette infection.