capsulite-retractile

Comment traiter la capsulite rétractile (ou épaule gelée) ?

My-Pharma.info
L'expert.e : My-Pharma.info
Modifié le

La capsule rétractile ou épaule gelée est une pathologie sous forme d’inflammation souvent confondue avec une tendinite et qui peut être très douloureuse et invalidante.

Elle se guérit spontanément mais cela peut être long. Mais heureusement, il existe des solutions et des traitements pour soulager la phase douloureuse de la capsulite rétractile !

Les différentes phases de la capsulite rétractile

La capsule est l’enveloppe qui entoure l’articulation de l’épaule et il arrive que ce tissu s’enflamme. C’est la capsulite rétractile. Elle se déroule en 3 phases :

  • La phase 1 

Elle dure de 1 à 4 mois et se traduit par des douleurs intenses qui vont de l’épaule jusqu’au poignet et même quelques fois jusqu’aux doigts.

Les douleurs pendant cette phase sont souvent confondues avec une tendinite et l’épaule douloureuse est immobilisée ce qui ne fait qu’aggraver le tout.

Les douleurs sont souvent importantes lorsque le patient fait des mouvements brusques et qui sollicitent l’épaule et le coude.

  • La phase 2

Elle dure de 3 à 12 mois et se caractérise par la rétraction et le raidissement de l’épaule. La douleur s’intensifie de jour comme de nuit et l’épaule va commencer à se bloquer.

L’amplitude d’ouverture du bras est diminuée ainsi que la puissance de fermeture de la main. Les douleurs nocturnes perturbent le sommeil.

  • La phase 3

Elle dure de 6 mois à 2 ans. L’inflammation va disparaître et laisser la place à une raideur très invalidante de l’épaule. Cette phase s’explique par une perte d’élasticité, une fibrose et une rétraction de la capsule.

Pour la diagnostic, le médecin traitant va mobiliser le bras et constater un blocage dans toutes les directions.

Quelles sont les causes ?

Le plus souvent, ce sont les femmes à partir de 45 ans qui sont touchées par la capsulite rétractile. Dans 50 % des cas, on ne trouve pas de cause évidentes.

Pour les autres 50 %, sont mis en cause fréquemment le stress ou la fatigue, des traitements (contre le VIH notamment), de diabète ou l’hyperthyroïdie, un traumatisme (une chute ou un choc sans fracture) ou une opération chirurgicale.

epaule gelee

Comment traiter une capsulite rétractile ?

Pour lutter contre la douleur le médecin va dans un premier temps prescrire des antalgiques et des anti-inflammatoires. Mais il est très fréquent que cela ne suffise pas.

Des infiltrations de corticoïdes dans l’articulation sont alors nécessaires pour le Traitement d’une capsulite rétractile. 2 ou 3 infiltrations sous contrôle permettent en effet très souvent de passer le cap de la douleur.

L’application d’une compresse froide sur l’épaule pendant 10 à 15 mn plusieurs fois par jour est souvent conseillée pour soulager les douleurs.

La physiothérapie est également privilégiée avec des exercices d’étirement de la capsule articulaire puis avec des exercices de renforcement. Des séances de balnéothérapie dans une eau à 34 ou 35 °C peuvent être conseillées pour aider à remobiliser son bras tout en douceur.

Une fois les douleurs intenses passées, il peut être mis en place une kinésithérapie.

Conclusion

Lorsque l’on souffre d’une capsulite rétractile, il faut avant tout être patient. C’est une inflammation bénigne mais qui est très longue à disparaître.

Le traitement consiste simplement à soulager les douleurs mais il est important car une capsulite rétractile est très douloureuse, notamment la nuit.