DANGERS de la Lumière Bleue : Comment Vous en Protéger Efficacement ?

DANGERS de la Lumière Bleue : Comment Vous en Protéger Efficacement ?
5 (100%) 1 vote

La lumière bleue est une lumière produite par les LED et les écrans : smartphones, ordinateurs, tablettes, etc. Un temps d’exposition trop long – environ une demie heure – aura pour effet de troubler notre organisme. Troubles de la vue et du sommeil, maux de tête

La lumière bleue fait des ravages sur notre organisme. S’en protéger est primordial, au risque d’aggraver ces maux. Mais comment s’en protège-t-on ?

Se protéger de la lumière bleue : une nécessité

Aujourd’hui, il est impossible de vivre sans avoir de contact avec un ou plusieurs écrans. Que l’on s’en serve occasionnellement ou que les outils informatiques soient notre espace de travail, nous sommes en contact avec la lumière bleue bien plus longtemps que trente minutes. Soit le temps qu’il faudrait, approximativement, à cette lumière pour nous atteindre négativement.

La lumière bleue – ou HEV, lumière à Haute Energie Visible – est présente dans de nombreuses lumières artificielles. Cette lumière est très nocive pour l’œil, notamment pour la rétine et le cristallin.

Les yeux et la tête sont intimement liés entre eux, le réflexe oculo-céphalogyre permet de mettre en relation la tête et la vue. C’est la raison pour laquelle la lumière bleue est source de maux de tête et de troubles du sommeil important, en plus des troubles de la vue.

A ces troubles viennent s’en ajouter d’autres, qui découlent logiquement de ceux-ci : troubles de l’attention, fatigue, manque de concentration sur le long terme et une baisse de la productivité est observée.

Il devient donc nécessaire de se protéger les yeux lorsque nous sommes en contact avec les écrans, qui véhiculent cette lumière néfaste pour notre santé. L’urgence est de trouver une protection efficace contre la lumière bleue, afin de pouvoir continuer l’utilisation des écrans.

En effet, certaines personnes travaillent via ces outils informatiques et ne peuvent pas, comme il peut être conseillé de le faire, réduire le temps passé devant les écrans.

lumiere bleue telephone

Il serait possible de l’atténuer ?

Naturellement, les moyens de s’en protéger ne manquent pas. Efficaces ? Tout dépend des moyens mis en place.

Une des grandes trouvailles est, bien entendu, d’atténuer la lumière bleue à sa source, c’est-à-dire directement sur l’écran : filtres protecteurs, applications, ou opter pour des LED qui ne délivreraient pas le même taux de lumière bleue.

Que peut-on en dire ? Atténuer la puissance de la lumière HEV est sans doute possible, mais cela ne bloque pas les bonnes ondes. De la même manière, il est possible d’atténuer la luminosité des écrans, ce que font certaines personnes pour se protéger des ondes de lumière bleue.

Sachant que la lumière bleue se situe au sein même des écrans et des LED, atténuer la luminosité ou placer un filtre ne sera pas d’une grande utilité. Tout au plus, cela atténuera les ondes lumineuses, mais n’enlèvera pas leur nocivité pour l’œil qui reste présente.

Or, c’est l’œil qu’il faut protéger puisque c’est lui qui reçoit la lumière bleue et est touché par sa dangerosité. La solution anti-lumière bleue la plus efficace est donc le port de lunettes adaptées.

La solution anti-lumière bleue

Les lunettes sont la meilleure option pour lutter contre la lumière bleue, avec un filtre spécialement conçu pour non seulement atténuer, mais surtout pour éliminer les ondes néfastes afin qu’elles n’atteignent pas la vue et ne puissent pas agir négativement dessus.

Pour ceux qui portent déjà des lunettes de vue, il est possible de demander d’adapter les verres avec cette protection. De cette manière, il ne sera pas utile de changer de lunettes pour travailler devant les écrans.

Bien entendu, les personnes dont le travail consiste à être souvent, ou même constamment, en contact avec les écrans, sont les plus touchées par la lumière HEV, mais également les enfants et les adolescents qui sont de plus en plus sur leurs écrans et y passent un temps considérable.

Pour ceux qui ne portent pas de lunettes, il est recommandé d’adopter les lunettes traitées contre la lumière bleue. Elles pourront être portées tout le temps du contact avec les écrans. Ces traitements sont spécifiques pour cette lumière.

Ce traitement peut s’ajouter à la correction qu’offrent déjà les lunettes de vue, ou s’adapter à des lunettes sans correction pour ceux qui n’en ont pas la nécessité. Cela afin de permettre à tous de pouvoir se protéger contre les ondes de lumière bleue.

Lusee.fr propose des lunettes qui ne gâchent pas la visibilité de l’écran et protège particulièrement bien. Une amélioration considérable de l’état physique est remarquée grâce au port de ces lunettes.

Elles comptent parmi les plus célèbres et les plus efficaces contre la lumière bleue, mais de nombreux autres opticiens proposent, eux aussi, une protection contre elle.

L’avantage des lunettes consiste en leur degré de protection par rapport aux autres moyens tels que les filtres et les applications : elles sont adaptées aux yeux, ce qui n’est pas toujours le cas pour les autres solutions mises en place.

Si possible, il est bien entendu conseillé de passer le moins de temps possible devant les écrans afin de réduire le contact avec cette lumière. Ce conseil est d’autant plus important lorsque l’on a déjà des problèmes de vue, que l’on travaille longtemps sur les écrans (profiter des moments où l’on ne travaille pas pour ne plus être sur les écrans) et pour les enfants et adolescents, afin de leur éviter de souffrir de la lumière bleue.

Les filtres peuvent également être un ajout, un plus au port des lunettes, pour renforcer la protection.

Plus long est le contact avec la lumière HEV, plus grande devra être la protection. Il est essentiel de s’en protéger le plus tôt possible, en prévention des éventuels problèmes que l’on pourrait avoir.

Dès que l’on commence à ressentir des migraines, des troubles de la vue ou du sommeil, il faut immédiatement chercher les solutions les plus efficaces en fonction du temps passé à son contact. En effet, toutes les solutions ne fonctionneront pas pour tout le monde : une personne qui passe trois heures devant les écrans sera moins susceptible de développer des risques liés à la lumière HEV qu’une personne qui passe huit heures sur son ordinateur pour travailler.

L'équipe My-Pharma
 

Une équipe pluridisciplinaire qui décortique l’actualité santé en France et en Europe.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments