Dysfonction érectile

Dysfonction érectile
3.8 (76.67%) 12 votes

La dysfonction érectile, ou impuissance chez l’homme est cette incapacité ponctuelle ou permanente à maintenir une érection satisfaisante en vue d’une relation sexuelle. Il est cependant utile de différencier l’impuissance sexuelle des pannes occasionnelles.

Ces dernières sont ponctuelles et dues surtout au stress, à la fatigue, à l’alcool, au tabac ou à l’obésité.

On ne peut parler d’impuissance que si le problème persiste sur une période de plus de 6 mois. Les pannes sexuelles chroniques constituent un trouble sexuel de plus en plus fréquent chez les hommes avec environ 30% chez la quarantaine.

Quels sont ses traitements ? Quelles sont les causes de l’impuissance ? Comment l’éviter ? Qui consulter ? Quelles sont les conséquences pour l’homme ? Quel rôle a la partenaire ? Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez dans ce guide consacré à l’a dysfonction érectile et ses traitements !

Viagra : le traitement le plus recommandé pour lutter contre l’éjaculation précoce

prix viagra france

Sans surprise, Viagra est le traitement médicamenteux le plus prescrit aux hommes souhaitant reprendre le contrôle sur leur érection et éliminer les phases d’impuissance.

Ce traitement appartient à un groupe de médicaments appelés inhibiteurs de la phospodiestérase de type 5. Il est prescrit aux hommes adultes qui souffrent de troubles de l’érection, c’est-à-dire d’une incapacité à obtenir ou à maintenir une érection du pénis suffisante pour avoir une activité sexuelle satisfaisante.

Pour que ce médicament soit efficace, une stimulation sexuelle est nécessaire. C’est donc un complément et non pas une pilule miracle ! Pour découvrir des alternatives au Viagra, consultez le reste de l’article.

Cliquez pour commander Viagra

L’érection : comment ça marche ?

L’érection correspond au gonflement puis au durcissement du pénis. Ceux-ci se produisent lorsque, sous l’effet de l’excitation sexuelle, les corps caverneux qui se trouvent à l’intérieur du pénis se gorgent de sang. Le prépuce se rétracte alors afin d’exposer le gland et de permettre le rapport sexuel.

Le fait de pouvoir avoir une érection est plus complexe qu’il n’y paraît. En effet, plusieurs composantes du corps entrent en jeu afin de pouvoir avoir un rapport sexuel épanoui :

  • le cerveau
  • les nerfs
  • les hormones
  • les vaisseaux sanguins

Par conséquent, si l’une de ces 4 parties présente un problème, c’est toute la « machine » qui se met à dysfonctionner.

penis-erection

Rappels

L’impuissance sexuelle est à ne pas confondre avec l’absence de désir sexuel ou encore l’éjaculation précoce. De même, elle n’est pas non plus synonyme de stérilité. L’impuissance est un trouble à part entière, qui nécessite donc des mesures particulières pour être atténuée et / ou éliminée.

Les symptômes d’une dysfonction érectile

L’impuissance sexuelle masculine touche tous les hommes, sans distinction de culture ou de classe sociale. Bien que très fréquente après 40 ans, elle peut également toucher des personnes plus jeunes. Elle se définit pour l’homme par :

  • soit l’impossibilité de maintenir une érection avec une rigidité pénienne suffisante pour permettre un rapport intime
  • soit l’impossibilité d’obtenir une érection

Et ceci, malgré un désir sexuel normal. Elle rend donc le rapport sexuel et la masturbation difficiles, voire impossibles, nuisant ainsi grandement au bien-être des personnes qui en font l’expérience. Elle est, de ce fait, en règle générale extrêmement mal vécue et empoisonne la vie de bien des couples.

Pourquoi souffre-t-on d’impuissance : les causes principales

L’impuissance sexuelle reste avant tout un problème de flux sanguin dans le pénis. Ce problème peut lui-même avoir de nombreuses causes qu’il convient d’éliminer au fur et à mesure d’examens médicaux. Ainsi, on peut distinguer 2 grandes familles de perturbateurs de l’érection :

 Les causes physiologiques : 

  • l’obésité
  • les maladies cardio-vasculaires : hypertension, hypotension, athérosclérose, infarctus…
  • le diabète
  • le tabagisme
  • les maladies neurologiques : tumeurs, sclérose en plaques, maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson…
  • la prise de certains traitements médicamenteux: antidépresseurs, neuroleptiques, diurétiques, bêtabloquants, somnifères, chimiothérapie…
  • certains cancers
  • une chirurgie de la prostate ou de la vessie
  • des problèmes d’addiction : alcool, drogues
  • des troubles hormonaux : diminution du taux de testostérone, dysfonctionnement de la thyroïde
  • l’insomnie, la fatigue

 Les causes psychologiques : 

  • une dépression, de l’anxiété…
  • des traumatismes : accidents, deuils
  • des difficultés au sein du couple : ennui, infidélité…
  • du stress
  • un problème d’identité sexuelle…

Que l’impuissance soit causée par des problèmes médicaux ou psychologiques, il est toutefois bon de savoir que les risques d’en souffrir s’accroissent avec l’âge.

causes troubles sexuels

Pourquoi faut-il se soigner rapidement ?

Il est nécessaire de chercher à remédier à l’impuissance sexuelle le plus tôt possible afin que celle-ci ne s’installe pas et ne se transforme pas en véritable blocage psychologique. Au-delà du fait de se soigner afin de remédier aux problèmes d’estime de soi et afin de retrouver une vie sexuelle épanouie, il convient d’effectuer des examens médicaux le plus tôt possible afin de rapidement mettre hors de cause une des pathologies mentionnées plus haut.

Bien que de nombreux hommes éprouvent beaucoup de difficulté à en parler, le médecin traitant reste à l’écoute des patients et garantit la confidentialité. Seul lui pourra prescrire des analyses plus poussées et, le cas échéant, orienter vers un urologue, un sexologue ou encore un psychologue en fonction de l’origine du problème.

L’impuissance est-elle vraiment réversible ?

Oui, aujourd’hui l’impuissance masculine n’est plus une fatalité. Il existe toute une variété de traitements adaptés à chaque cause.

Les différentes solutions pour lutter contre les troubles de l’érection

Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour faire face à ce problème douloureux et souvent perçu comme honteux par ceux qui en souffrent. Bien souvent, le traitement implique un changement de style de vie pour se sentir mieux et prendre soin de soi.

L’exercice physique est une composante obligatoire de tout traitement. Non seulement bénéfique pour l’organisme, il est également un facteur de détente, nécessaire à l’obtention d’une érection satisfaisante.

Si l’impuissance est psychologique

Si la cause de l’impuissance est psychologique, il faut faire une thérapie individuelle ou de couple ou bien encore consulter un sexologue. Les traitements, cités ci-dessous, pourront vous aider, sans aucun doute, mais ils ne résoudront pas le problème sous-jacent !

Si la cause est physiologique

Les médicaments

Il existe de nombreux traitements médicamenteux pour faciliter l’obtention d’une érection ferme et durable. Chacun est différent mais on distingue tout de même 2 modes d’action à choisir en fonction des priorités du patient :

  • un médicament agissant rapidement
  • un médicament accroissant la durée de l’érection

Il est également possible de prendre de la testostérone.

Il est important de rappeler que tout médicament peut comporter des effets secondaires et que, chacun étant différent, ceux-ci peuvent être plus ou moins bien tolérés. Ils comportent également des risques d’interactions médicamenteuses. Il faut donc veiller à prévenir son médecin de toute prise d’autres traitements le cas échéant.

Par ailleurs, la prise de médicaments ne garantit en rien une érection qui ne peut se produire sans préliminaires préalables indispensables à la provocation de l’excitation. Les inducteurs d’érection garantissent donc qu’il n’y aura pas de risque d’érections intempestives.

En revanche, certains hommes regrettent un peu le côté « mécanique » de leur prise qui nécessite obligatoirement d’avoir prévu un rapport sexuel puisqu’ils doivent être ingérés quelques minutes avant celui-ci.

Les principaux médicaments pour faciliter l’érection sont les suivants :

  • Le Viagra : le traitement le plus connu, et le plus vendu à travers le monde. Sous forme de comprimé, Viagra a pour agent actif le Sildénafil et agit en général en moins de 60 minutes et pour une durée de 4 à 6 heures.
  • Le Cialis : presque aussi connu que le premier nommé, il se présete également sous forme de comprimé à base de Tadalafil et agit jusqu’à 36h, au bout de 40 minutes environ.
  • Le Spedra : petit dernier sur le marché, il est également sous forme de comprimés, à base d’Avalafil. Il agit en moins de 15 minutes (c’est le plus rapide !) et peut favoriser une érection pendant 5 à 6h.
  • Le Levitra : encore sous forme de comprimé, à base de Vardenafil, il agit au bout de 30 minutes et pendant 4 à 6 heures.
  • Le Vitaros : le seul traitement sous forme de Gel. Elle est extrêmement rapide (5 à 30 minutes) mais sa durée d’action est la plus basse parmi tous les traitements : 1 à 2 heures.
  • Le Sildénafil : c’est la version générique du Viagra, avec la même base d’agent actif. Il permet de provoquer une érection en moins de 30 minutes.
  • Le Caverject : le seul traitement sous forme d’injection. Il s’injecte directement dans la voie intra-caverneuse du pénis pour provoquer l’érection après stimulation sexuelle.
  • Male Extra : un produit multi-usage, efficace aussi bien pour booster les capacités érectile, que ralentir l’éjaculation & participer à l’augmentation de la taille du pénis. Multi-usage on vous dit !
  • Male Perf : un produit encore beaucoup recherché mais quasiment impossible à trouver en vente, remplacé depuis plusieurs mois par Male Extra, listé ci-dessus.

Les traitements locaux

Pour les patients qui trouveraient la prise de médicaments trop contraignante, il existe un traitement local consistant en des injections cavernales d’Alprostadil à se faire soi-même directement dans le pénis environ 10 minutes avant le rapport et garantissant une érection pouvant durer de 1 à 2 heures.

L’Alprostadil est une variante de la prostaglandine aux propriétés vasodilatatrices et donc aidant à stimuler le flux sanguin dans le pénis.

pompeIl existe également un accessoire destiné à maintenir l’érection : la pompe à vide. Celle-ci est placée sur le pénis avant le rapport puis actionnée. Elle permet de faire affluer le sang vers le pénis.

Une fois que celui-ci est gonflé, un garrot doit alors être placé à la base du pénis afin de maintenir cet afflux. Puis, le garrot est enlevé lorsque le rapport est terminé. Cette technique demande une certaine expérience et n’est que temporaire puisqu’elle n’agit que pendant 30 minutes.

Les traitements chirurgicaux

Enfin, pour les plus radicaux, les spécialistes ont mis au point plusieurs traitements chirurgicaux. À ce jour, il est possible de :

  • se faire poser un implant pénien pouvant être soit gonflé soit semi-rigide (cette dernière option augmente le risque d’un état d’érection quasi-constant). La plupart du temps, la pompe destinée à le gonfler se trouve sous le scrotum pour une discrétion optimale. Ce genre d’implant est tout à fait invisible puisqu’il ne contient aucun liquide. En revanche, il est important de noter que cette opération détruit de façon irréversible le tissu érectile ;
  • avoir recours à une intervention par revascularisation pour les personnes souffrant d’une diminution du flux sanguin non liée au diabète. Cette technique reste avant tout réservée aux personnes ayant souffert d’une fracture du bassin ou aux jeunes hommes ;
  • procéder à une ligature veineuse en cas de fuite veineuse. Cette opération reste toutefois extrêmement controversée à l’heure actuelle.

Quelle que soit l’option choisie parmi tous ces traitements, il reste capital de parler de ce problème avec son/sa partenaire afin de ne pas troubler la relation de couple.

Comparatif entre Spedra, Vitaros, Levitra, Viagra et Cialis

Il est parfois difficile de s’y retrouver entre tous les traitements médicamenteux proposés sur le marché ! Nous sommes là pour vous aider à faire le bon choix, et cela passe par un comparatif objectif des différents critères de choix.

Car si tous les traitements contre l’impuissance sont aujourd’hui d’une efficacité prouvée, ce qui les différencie c’est plutôt 1) leur posologie, 2) leur prix et enfin 3) leur durée d’action. Voici donc ce que vous devez savoir des principaux traitements aujourd’hui disponibles à l’achat que sont le Gel Vitaros, et les comprimés de Viagra, Levitra, Cialis, et bien sûr le petit dernier sur le marché : Spedra !

Prix : à partir de 145€
Administration : gel
Durée d’action : entre 5 et 30 minutes
Agit au bout de : 1 à 2h
Molécule : Alprostadil

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments